Canton de Fribourg

03 décembre 2019 14:09; Act: 03.12.2019 14:17 Print

La pollution de Givisiez en phase de traitement

Les éléments recueillis ont permis d'établir qu'un défaut technique serait à l'origine de l'importante fuite de diesel qui s'est déversée dans le ruisseau du Tiguelet à Givisiez.

storybild

Le bassin de rétention de Givisiez a été quant à lui fermé hermétiquement, afin que la pollution y reste contenue. (Photo: Police cantonale fribourgeoise)

Sur ce sujet
Une faute?

La situation consécutive à la pollution majeure survenue mi-novembre autour du site des Transports publics fribourgeois (TPF) de Givisiez (FR) tend à se normaliser. L'état du ruisseau du Tiguelet, notamment, s'est amélioré pour l'heure.

Les importants travaux de dépollution avancent, a fait savoir l'Etat de Fribourg. Outre le ruisseau du Tiguelet, la phase de remise en état du bassin de rétention du centre de maintenance et d'exploitation des TPF a débuté, précise le communiqué publié mardi suite à l'événement majeur qui s'est déroulé le 13 novembre.

Les forces d'intervention, coordonnées par l'Etablissement cantonal d'assurance des bâtiments (ECAB), ne sont plus engagées sur le terrain. La suite des travaux est reprise par une task force des TPF, supervisée par l'Organe cantonal de conduite (OCC) et le Service de l'environnement (SEn).

45'000 litres de diesel

Pour rappel, la pollution a consisté en un déversement de plus de 45'000 litres de diesel. Depuis, le lit et les berges du Tiguelet ont été nettoyés «consciencieusement» par les sapeurs-pompiers durant le week-end du 23 et 24 novembre. Une partie des hydrocarbures présents dans le cours d'eau a pu être retirée.

L'état général du ruisseau s'est amélioré, mais des traces résiduelles d'hydrocarbures pourraient continuer à apparaître. C'est pourquoi plusieurs barrages flottants sont maintenus jusqu'en amont du lac de Schiffenen. De nouvelles actions de nettoyage seront engagées quand la météo redeviendra plus clémente.

Bassin de rétention

Le bassin de rétention de Givisiez a été quant à lui fermé hermétiquement, afin que la pollution y reste contenue. Un «by-pass» permet de capter les eaux propres en amont du bassin pour les déverser en aval.

Depuis le 29 novembre, une installation de traitement des eaux, «adaptée et performante», contribue «efficacement» à l'évacuation du diesel. Le carburant restant en surface, un niveau d'eau minimal est volontairement maintenu dans le bassin de rétention afin d'éviter les risques de pollution des sols.

Végétation souillée

Une partie de la végétation souillée a été évacuée. Les berges du bassin seront progressivement assainies. Le SEn analyse pour sa part l'impact à long terme sur les fonds et les berges du bassin de rétention ainsi que sur les cours d'eau touchés par la pollution. L'opération de renaturation prendra plusieurs mois.

En ce qui concerne le volet judiciaire, l'enquête conduite par le Ministère public se poursuit. En l'état, les éléments recueillis ont permis d'établir qu'un défaut technique serait à l'origine de l'importante fuite. Le centre de maintenance et d'exploitation des TPF est en fonction depuis moins d'un an.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Patochon le 03.12.2019 17:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une blague

    Que des blagues, il s'agit de 100´000 litres, non de 40'000. Comme d'habitude, quand des fonctionnaires font une erreur, il n'y a pas de responsable..... petite erreur technique...bla-bla

  • Dzoz Purino le 03.12.2019 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore et encore

    On dirait, à force de répétitions, que la pollution des eaux est une marque de fabrique fribourgeoise !

  • Eric Oulencore le 03.12.2019 17:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Protectionnisme

    Si c'était arrivé chez moi avec 50 litres de mazout, j'aurai tellement eu de contrôle que plus jamais ça ne pourrait couler, et là, en plus que tout est neuf, il y a 2 immenses pollutions coup sur coup, je ne m'étonne plus quand on me dit qu'au TPF il y en a un qui bosse et 2 qui le regarde, sur le dos des chauffeurs et mécanos !

Les derniers commentaires

  • Phil Ausofe le 04.12.2019 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Les choses avancent

    C'est génial, le canton de Fribourg et ses autorités et l'environnement de ces autorités. La pisciculture d'Estavayer construite par des amateurs et le diesel dans la rivière (une semaine après on pense commencer à nettoyer), le site de Fribourg. Le lobbyisme est très présent et passe avant les compétences. Les habitants payent comme tout bon paroissien.

  • eigenmann margareth le 04.12.2019 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    pas seulement

    Heureusement qu'il s'agit d'un organe public, car s'il s'était agit d'un privé, il y a longtemps que ce dernier serait la proie des médias ainsi que celui de la justice. Encore et toujours deux poids, deux mesures.

  • La Truite le 03.12.2019 21:44 Report dénoncer ce commentaire

    crevée

    C'est vraiment des gros nuls

  • @Vinch le 03.12.2019 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore et encore

    Y font fort les dzodzet, y a t'il encore un ruisseau dans ce canton qui n'a pas été purine ou mazouté?

    • Ap le 03.12.2019 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @@Vinch

      Honnêtement je crois pas .., c'est la cata !

  • Nes le 03.12.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Myto

    C'est tellement triste de voir autant d'info erronées! Que des mensonges car ils font parti des 4P! C'est un scandale...

    • os le 05.12.2019 21:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nes

      Mais oui Christian ppppfffff