Intempéries

21 juin 2013 16:58; Act: 21.06.2013 18:12 Print

La tempête sur Bienne a fait 76 blessés

Le violent orage qui s'est abattu sur la Fête fédérale de gymnastique, jeudi à Bienne, a causé en tout 76 blessés. Certains d'entre-eux se sont rendus seuls à l'hôpital.

Voir le diaporama en grand »
19.01.2015 La tempête qui s'était abattue sur la Fête fédérale de gymnastique en juin 2013 à Bienne aura finalement eu des conséquences mortelles. Un des blessés, un Schwytzois responsable des épreuves d'athlétisme, âgé de 68 ans, a succombé dimanche à ses graves blessures à la tête, a indiqué lundi soir la Fédération suisse de gymnastique. 21.06.2013 Un nouveau bilan de la tempête qui s'est abattue jeudi sur la région de Bienne fait état de 76 blessés, a annoncé vendredi la police cantonale bernoise. Quinze personnes sont toujours hospitalisées. Les autres personnes ont pu quitter l'hôpital. Selon les informations actuelles, un homme et une femme ont été grièvement blessés. C'est jeudi vers 18h15 que des vents de plus de 100 km/h ont balayé la place de concours de la Fête fédérale de gymnastique à Ipsach, près de Bienne. Les secours ont transporté 39 personnes à l'hôpital. Mais vendredi après-midi, la police avait connaissance de 76 personnes soignées à l'hôpital, Nombre d'entre elles se sont rendues par leurs propres moyens dans un centre hospitalier. La tempête a été très violente à Bienne et dans toute la Suisse romande ce jeudi 20 juin 2013. Les intempéries ont fait une dizaine de blessés. Ils ont été emmenés dans les hôpitaux de la région. La police et les ambulanciers sont sur les dents. La protection civile est mobilisée. Arbres et poteaux se sont rompus comme des allumettes. Les tentes ont été emportées dans les airs. Les spectateurs ont été invité à se mettre l'abri. Plus tard la protection civile remontait les tentes pour ceux qui avaient encore le courage d'y dormir.

Sur ce sujet
Une faute?

Le comité d'organisation de la Fête fédérale de gymnastique estime avoir agi correctement lors de la tempête qui s'est abattue jeudi soir sur la région biennoise.

Les intempéries ont fait 76 blessés. Quinze personnes étaient encore hospitalisées vendredi.

En l'espace d'une semaine, la Fête fédérale de gymnastique (FFG) a été frappée deux fois par les intempéries qui ont fait des blessés et provoqué des dégâts aux infrastructures. Face à la presse, le comité d'organisation estime avoir fait les bons choix et s'être suffisamment préparé à affronter de tels phénomènes.

Alerte de Météosuisse

Les organisateurs reconnaissent toutefois avoir été surpris par la rapidité avec laquelle cette tempête d'une rare violence et soufflant avec des pointes à plus de 100km/h s'est abattue sur le site d'Ipsach, qui accueille des compétitions d'athlétisme sous une tente. L'alerte de Météosuisse de niveau 3, qui signifie un danger marqué sur une échelle de 5, a été diffusée mercredi soir déjà.

Certains se demandent ainsi s'il n'aurait pas fallu évacuer les gymnastes et le public plus rapidement après les alertes de Météosuisse. «Evacuer 15'000 personnes de plusieurs sites sur la base d'une alerte préventive aurait constitué un énorme défi», a expliqué vendredi Fränck Hofer, directeur du comité d'organisation. «Et où aurions-nous évacué les gens?», s'est interrogé ce responsable de la FFG.

Début de polémique

Le comité d'organisation a expliqué que c'est au moment où il déclenchait le plan d'évacuation qu'il a été averti par téléphone qu'une énorme tente s'était effondrée à Ipsach. L'ordre d'évacuation a été donné jeudi à 18h15. A 17h30, Météosuisse a informé la police que la tempête frappait Neuchâtel.

La question était de savoir quel était le bon moment pour interrompre une manifestation, a relevé M. Hofer. Jusqu'à jeudi en fin d'après-midi, le temps était encore clément sur Bienne et sa région. Le président de la Fédération suisse de gymnastique Hanspeter Tschopp s'est dit lui convaincu que l'organisation mise en place a permis d'éviter le pire.

Dizaines de blessés

Le bilan des blessés a été revu à la hausse vendredi après-midi, de nombreuses personnes ayant gagné par leurs propres moyens un hôpital. La police cantonale bernoise a fait état de 76 blessés. Quinze personnes sont toujours hospitalisées. Un homme et une femme se trouvent dans un état grave.

La plupart des 76 personnes admises ont pu quitter l'hôpital. Le care-team du canton de Berne prend toujours en charge des personnes choquées par l'événement.

Enquête

La police mène actuellement des investigations pour connaître les circonstances exactes de cet événement. Il s'agit notamment pour les enquêteurs de savoir avec précision comment les victimes ont été blessées. Selon différents témoignages, ce sont des éléments d'une tente qui ont blessé des gymnastes à la tête et au dos notamment.

Des spécialistes de la police cantonale bernoise se sont déplacés à Ipsach pour reconstruire au moyen de matériel électronique le déroulement des événements. Un scanner et un mini-hélicoptère ont été utilisés pour faire la lumière sur le déroulement du drame. Des personnes ont déjà été auditionnées et d'autres le seront encore.

Reprise des compétitions

Sur le plan sportif, toutes les compétitions ont repris vendredi matin. Elles se poursuivront jusqu'à dimanche, journée de clôture de la manifestation. Les spectacles auront aussi lieu comme prévu. Plus de 500 personnes ont oeuvré durant toute la nuit de jeudi à vendredi pour remettre en état les installations. Les secours ont bénéficié de l'appui logistique de près de 80 militaires d'une compagnie sanitaire en cours de répétition dans le Seeland.

(ats)