Valais

14 octobre 2019 11:06; Act: 14.10.2019 18:10 Print

La vente des Bains de Val-d'Illiez annulée

La vente aux enchères des bassins, de l'hôtel et des restaurants des Thermes Parc à Val-d'Illiez, prévue ce mercredi, est annulée.

Sur ce sujet
Une faute?

La vente aux enchères des bassins, de l'hôtel et des restaurants des Thermes Parc à Val-d'Illiez (VS) prévue mercredi est annulée. Le Tribunal cantonal a rejeté la demande d'effet suspensif concernant la faillite des trois autres sociétés du site.

Dans une prise de position écrite, la direction des Thermes Parc a indiqué lundi après-midi son choix de faire recours de la décision prise auprès du Tribunal fédéral. La vente aux enchères prévue n'en demeure pas moins annulée.

Les Thermes Parc s'articulent autour de quatre firmes distinctes, toutes en main du promoteur Richard Cohen. Outre les bains thermaux, fermés depuis mercredi dernier avec 60 emplois perdus, les autres concernent respectivement les appartements du site non vendus – on parle de plusieurs dizaines -, les parkings, ainsi que la source d'eau chaude.

Ces trois autres sociétés anonymes ont été déclarées en faillite cet été. Selon une information tombée lundi matin, l'effet suspensif demandé par le propriétaire auprès du Tribunal cantonal (TC) a été rejeté. Reste au TC à rendre son verdict sur le recours en lui-même.

Soixante emplois supprimés

La décision prise rend de facto la vente aux enchères caduque, selon l'Office de poursuites et faillites du district de Monthey qui l'a annulée. La vente des Bains n'aurait pas permis à leur acquéreur de les exploiter sans collaborer avec le promoteur actuel qui détient les sources. L'option d'une future vente de l'ensemble des sociétés sera privilégiée en cas de quadruple faillite.

Paradoxalement, la mise en faillite des quatre sociétés du groupe par le Tribunal cantonal pourrait simplifier de futurs investissements. Reste à concrétiser l'affaire. Deux pistes, alémanique et française, demeureraient d'actualité, selon des sources proches du dossier.

2018, un tournant

Pour le propriétaire, la situation, fragile depuis des années, s'est détériorée courant 2018. En octobre de l'an dernier, la société d'exploitation du site, MD Management & Développement SA, est sommée de rembourser un prêt octroyé par le canton du Valais de 2,5 millions de francs (crédit NPR), ainsi que huit millions à sa banque partenaire. C'est cet institut bancaire qui a entamé une action légale.

La vente du centre thermal et de son hôtel est ainsi devenue inéluctable, avant qu'elle ne soit différée suite à la décision du Tribunal cantonal. Une importante entreprise générale fait également partie des créanciers.

Un président confiant

Interrogé, le président de la commune de Val-d'Illiez, Ismaël Perrin, parle de «nouvelles solutions à trouver pour un site dont la construction devra être terminée. Je suis confiant. Je ne crains pas que l'endroit devienne une friche.» Dans un courrier envoyé il y a quinze jours à différents médias, Richard Cohen a estimé ne pas être suffisamment soutenu par les pouvoirs publics, communaux ou cantonaux. Des accusations réfutées en bloc par l'Etat du Valais et la commune.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Abel Ducommun le 14.10.2019 11:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours là même chose...

    Pourquoi ne pas pouvoir aller piocher chez le multimillionnaire Cohen, ses résidences à Monaco, ses voitures de luxe... ? Les sociétés sont trop protégées ! Il joue avec les travailleurs, c'est degueulasse !

  • Marcelle Ratafia le 14.10.2019 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant va la cruche à l'eau...

    Courage à ceux qui ont perdu leur emploi. J'espère que ça sera pour tous l'occasion de repartir sur de meilleures bases. Quant à ceux qui ont fait joujou sur leur plateau de Monopoly avec la vie des gens et leurs poches pleines de billets AVF.

  • brAno le 14.10.2019 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le meilleur reste à venir! toujours...

    mes pensées vont vers le personnel aimable et j'ai bien aimé cette station en revanche aucune empathie vers le propriétaire et son aménagement ! Désormais après Swissair plus rien ne peut me surprendre mais bien au contraire, mais j'aime beaucoup cette phrase: la valeur des hommes fait la qualité des entreprises!

Les derniers commentaires

  • Evi Demment le 14.10.2019 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Carte de visite

    Les Bains d'Illiez sont une référence en therme d accueil, de qualité et de relaxation. La vallée ne peut pas laisser cette situation telle quelle. J attends là ré-ouverture des Bains avec impatience. Cette fois-ci, avec une base solide et régionale. Un ami de la Vallée.

    • Oui Oui le 14.10.2019 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Evi Demment

      Le contraire la Grèce des bains merci de la fermer

    • Evi Demment le 15.10.2019 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Oui Oui

      Merci pour le respect que vous affichez aux Val d'Illiens et aux employés du site. Je vous souhaite une belle journée.

    • Seb71 le 15.10.2019 07:19 Report dénoncer ce commentaire

      @Oui oui

      Et si tu écrivais en français, ça donnerait quoi ?

  • O souffrée le 14.10.2019 18:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand

    on connais Cohen, faut il s'en étonner? Déjà que val d'illiez c'est réputé pour des doigts crochus, qui se ressemble s'assemble

  • Critin le 14.10.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas valaisan

    Le valais commence à st mosse c'est vaudois plus bas

    • Franc le 14.10.2019 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Critin

      Et même st moss c'est déjà vaudoisie

  • Aline le 14.10.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bains médiocre

    C'est nul comme bains ! Allez à Lavey l'eau est chaude et l'accable génial

  • Geraldine le 14.10.2019 17:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au valais

    Au valais on fait comme on veut pauvre mentalité indigène