Valais

05 juin 2011 14:02; Act: 05.06.2011 16:08 Print

Le «curé des loubards» chez Farinet

Guy Gilbert, figure du clergé des banlieues sensibles de Paris, était ce week-end sur les terres des Amis de Farinet à Saillon.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le Français Guy Gilbert a inauguré cette fin de semaine la nouvelle tombe de l'Inconnue du Rhône, dont le corps sans tête avait été retrouvé il y a plus de trente ans.

D'autres ossements de disparus, découverts dans le fleuve lors de plongées sportives, ont été déposés dans la tombe sise dans le cimetière de Saillon. Guy Gilbert a dit une messe en leur intention en présence de centaines de fidèles, ont précisé dimanche les amis du célèbre faux-monnayeur.

Guy Gilbert a dit sur les ondes de la Radio romande son affection pour «les truands, les marginaux», qui «ont une part de cristal parce que ce sont des souffrants». Dans son hommage à l'Inconnue du Rhône, il a associé les victimes anonymes du Printemps arabe, «enterrées dans des fosses communes». Le prêtre a également dénoncé l'exclusion dont sont de plus en plus victimes les plus pauvres: «Plus tu es riche, plus tu penses à ta gueule et à ton cul»; «ça nous tue».

Au printemps 1978, deux pêcheurs de Fully découvraient le corps d'une femme sans tête à la hauteur de Saillon-Ecône. Elle n'a jamais été identifiée et les circonstances de sa mort restent troubles. On l'appelle dès lors l'Inconnue du Rhône et les Amis de Farinet ont décidé d'en faire la soeur symbolique de Farinet, un faux-monnayeur du Valais qui avait été tué par les gendarmes en 1880.

(ap)