Châtel-St-Denis (FR)

27 février 2019 14:57; Act: 27.02.2019 17:01 Print

Le 45e carnaval sous le signe des «Sept mers»

De mercredi à dimanche, les pirates et marins d'eau douce séviront dans l'extrême sud du canton de Fribourg.

Une faute?

Afin de marquer ses lustres d'existence, le comité du Carnaval de Châtel-St-Denis met sur pied une édition spéciale tous les cinq ans. Et cette année, c'est la 45e! Pour l'occasion, les festivités débuteront un jour plus tôt, autrement dit mercredi. Le traditionnel loto fribourgeois, qui correspond à l'inauguration officieuse de la cantine montée sur la place du Grand-Clos, débutera vers 20h.

Jeudi, un souper-spectacle (avec apéro offert!) mettra en scène le duo d'humoristes Olivier Delaloye et Fabrice Bruchez, dès 18h30. «Leur comédie Les deux font l'impair est à hurler de rire», estime Ralph Rouiller, président du comité du Carnaval. En guise de repas, de la paella sera servie aux spectateurs. Inscriptions sur le site www.carnavalchatel.ch.

Vendredi, la Confrérie du Carnaval intronisera ses nouveaux membres dès 20h. Comme chaque année, le thème de la cérémonie sera gardé secret jusqu'à la dernière minute. Puis, la fête se poursuivra «jusqu'au bout de la nuit», sourit Ralph Rouiller.

Les enfants ne seront pas en reste

Samedi, les enfants seront à l'honneur dès 13h19, avec le concours de masques sous la cantine. Des postes avec divers jeux attendront les bambins. A 16h, le défilé des enfants sera accompagné des guggens et du canon à confettis. «Un lâcher de ballons mettra ensuite de la couleur dans le ciel de Châtel-St-Denis, avant la boum qui débutera à 17h49, sous la cantine», poursuit le président.

Le soir, dès 20h, les guggens vogueront le long de la Grand-Rue et se dirigeront vers les temple des Sept mers, que certains appellent la cantine. Le grand concours des masques, où de nombreux pirates chercheront à s'emparer du magot, débutera vers 22h.

Le top départ du grand cortège humoristique de dimanche sera donné vers 14h40. Au terme de ce dernier, une grande bataille de confettis remplacera la mise à feu du bonhomme hiver. «Pour finir, nous remettront différents prix, aux participants du cortège, ainsi qu'aux guggens», précise Ralph Rouiller.

(xfz)