Démographie

28 janvier 2011 13:05; Act: 30.01.2011 15:49 Print

Le Locle reste de justesse encore une ville

Avec 10'038 habitants recensés au 31 décembre 2010, la cité du Locle perd des habitants mais conserve pour 38 unités une population lui permettant de se targuer d'être toujours une ville.

Sur ce sujet
Une faute?

Même si la baisse de la population en 2010 est moins importante qu'en 2009 (-138), la Ville du Locle enregistre de nouveau un recul de 79 personnes au 31 décembre 2010, selon les chiffres communiqués vendredi par les autorités locales qui précisent que ces données sont encore provisoires et en attente de validation cantonale.

Sondage
Seriez-vous prêt(e) à vivre au Locle?
28 %
67 %
5 %
155 participants

Le Locle comptait ainsi 10'038 habitants à fin 2010 (contre 10'117 au 31 décembre 2009 et 10'255 au 31 décembre 2008). Ceux-ci étaient répartis en 4727 ménages et 1166 familles. Ainsi, à 38 habitants près, Le Locle reste une ville, la troisième du canton après La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel, et n'est pas devenue un «gros village».

Plus de 15'000 Loclois il y a encore 40 ans

La barre symbolique des 10'000 habitants a même été frôlée (avec 10'001 résidents!) le 30 septembre 2010 pour la première fois depuis 1870, année à partir de laquelle Le Locle a toujours compté une population supérieure à cette marque.

Le record historique de population au Locle depuis 1850 s'est établi à 15'062 habitants. C'était en 1968. La ville neuchâteloise a ainsi perdu un tiers (5000 habitants) de sa population en un peu plus de 40 ans.

75% de Suisses, 25% d'étrangers

La moyenne d'âge de la population résidente reste la même à 41,9 ans, soit «relativement jeune», selon un communiqué. Le nombre de résidents suisses se monte à 75% de la population, sans changement notable. 70 nationalités étrangères sont représentées dans la Mère Commune et 7 pays totalisent à eux seuls plus du 80% des résidents étrangers. Dans l'ordre: Portugal (32,2%), Italie (20,9%), France (15%), Espagne (5,5%), Serbie (2,6%), Bosnie et Herzégovine (2,4%), Kosovo (2,3%).

Malgré cette érosion démographique, le Conseil communal reste pourtant confiant en l'avenir et porte ses espoirs sur les nombreux projets immobiliers, nouveaux ou en cours. Ceux-ci ont pour site la Jaluse, la Combe Sandoz et trois zones aux Malpierres sur les Monts, sans oublier, à moyen terme, le développement du Col-des-Roches dans le cadre du projet «Europan».

La définition d'une ville

Atout important pour les familles: l'accueil extra-familial est en étude afin d'offrir des places dès la rentrée scolaire 2011. La diversité et l'attractivité de ces projets sur lesquels la Ville du Locle reviendra ultérieurement devrait permettre d'inverser la tendance, estiment les autorités locales.

Une ville est définie en Suisse comme une commune de plus de 10'000 habitants. D'après l'Office fédéral de la statistique, le pays en comptait 136 à la fin de l'année 2009.

(20 minutes)