Suisse

14 octobre 2019 15:08; Act: 14.10.2019 16:37 Print

Le Valais veut interdire les visages masqués au stade

Un nouveau projet de loi permettrait aux policiers d'amender un individu masqué lors de manifestations sportives.

storybild

Les violences récurrentes, notamment dans les matches de football, sont à l'origine de l'avant-projet de loi. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Canton du Valais veut légiférer sur l'interdiction de se dissimuler le visage lors de manifestations sportives. Il a mis un avant-projet de loi en consultation.

Ce projet s'inscrit dans la suite des démarches lancées au printemps dernier, en partenariat avec les instances concernées par la problématique des violences dans le cadre de manifestations sportives, indique lundi le Département de la sécurité, des institutions et du sport (DSIS). Il a pour but de renforcer les moyens d'action des autorités.

Conformément aux principes de proportionnalité et d'opportunité, sur la base du rapport de dénonciation établi par un agent, la police cantonale pourra ainsi amender un individu masqué en violation de la loi dans le cadre de manifestations sportives. En plus d'une amende, la personne concernée devra aussi assumer les frais d'intervention de la police.

Groupe de travail

Face aux violences récurrentes survenues lors de manifestations sportives ces dernières années, notamment en marge de matches du FC Sion, le DSIS a réuni un groupe de travail au printemps dernier. Celui-ci a adopté plusieurs mesures pour augmenter les moyens d'action des acteurs responsables de la sécurité ainsi que pour réduire et éviter les débordements dans le cadre de manifestations sportives.

Certaines mesures ont déjà été mises en oeuvre depuis le début de l'actuelle saison sportive. D'autres, comme l'élaboration d'une loi interdisant de se cacher le visage, nécessitaient des réflexions et vérifications plus approfondies, notamment quant à leur compatibilité avec le droit fédéral.

Des études juridiques ont montré que les Cantons peuvent légiférer en la matière à plusieurs conditions, note le DSIS. L'avant-projet propose un complément au catalogue de mesures à la disposition des autorités.

Le Conseil d'État a pris connaissance de cet avant-projet sans se prononcer sur le fond et a autorisé le DSIS à le mettre en consultation. Les différentes prises de position sont attendues d'ici à fin novembre.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nicos le 14.10.2019 16:45 Report dénoncer ce commentaire

    BRAVO

    BRAVO BRAVO BRAVO enfin un canton qui se bouge ! Top les valaisans !

  • kiko04 le 14.10.2019 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    ENFIN

    ah!!!! enfin!!! c'est le moment qu'on se bouge!!!

  • John Connor le 14.10.2019 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Bah ouais...

    Si tu n'as rien à te reprocher te cache pas...

Les derniers commentaires

  • La Statut le 15.10.2019 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'immobilisme

    Pourquoi uniquement le Valais? Que le pays entier montre exemples à nos chers voisins mais une nouvelle fois nos politiques ne bougent pas car ça fait longtemps que le visage caché devrait être interdit !!! Et surtout puni!!!

  • ganache le 15.10.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin

    C'est le moment !!!!

    • Thomas Saint le 16.10.2019 17:32 Report dénoncer ce commentaire

      Je n'y crois pas

      Avant les élections, ils ne feront rien car ils ont peur de perdre des voix. Après les élections ils ne feront rien non-plus car ils s'en foutent !

  • Jean Némar le 15.10.2019 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils se bougent

    Bravo, super, encore faut-il que le conseil d'État se bouge un peu pour une fois !!!

    • Nicolas le 15.10.2019 13:11 Report dénoncer ce commentaire

      Attends un peu avant de triompher

      faudra voir l'application! deux jours -amendes avec sursis et des excuses de la "justice". Pourquoi pas un petit cadeau pour le dérangement? Gauche ou droite, ce sont les mêmes qui appliquent les lois...

  • JuJu le 15.10.2019 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    Logique élémentaire

    Il devrait être interdit d'être masqué PARTOUT, sauf en cas de carnaval, Halloween, etc

  • neurones le 15.10.2019 07:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin

    Enfin bravo d'encadrer ces animaux de pseudo supporters.