Ligne THT Chamoson-Chippis (VS)

12 octobre 2018 15:48; Act: 12.10.2018 16:50 Print

Le chantier prend l’eau à peine les travaux débutés

par Loïck Maurou - Controversé, le chantier de la ligne à haute tension traversant le Valais romand rencontre déjà des difficultés à cause de sources d’eau.

storybild

Les travaux de la ligne THT Chamoson-Chippis ont débuté en Valais. (Photo: lecteur reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

Les premiers trous ont été creusés pour accueillir le béton des socles soutenant les futurs pylônes de la ligne à haute tension Chamoson-Chippis. Et une première tuile pour le mâitre d'ouvrage, la société Swissgrid: deux emplacements prévus pour planter les hautes structures de métal près de Chalais (VS) ont été creusés en plein sur une source d’eau.

Un accroc dont s’est emparé Alain Zappellaz, opposant de la première heure au projet, qui y voit le signe que des études géologiques suffisamment poussées n’ont pas été réalisées correctement. Selon deux rapports, réalisés par un géologue indépendant en 2016 puis le géologue cantonal en 2018, pas moins de 34 pylônes du tracé sont construits en zone de danger naturel voire carrément en zone rouge alors que le promoteur Swissgrid n’en avait annoncé que sept. «On a l’impression qu’ils veulent construire tout de suite et qu’ils verront ce que ça donne ensuite», s'insurge Alain Zappellaz.

Une situation «déjà anticipée»

Le géologue cantonal valaisan, qui n’a qu’un rôle de conseiller, recommandait en juin des mesures régulières sur trois ans afin de s’assurer de la fiabilité des sites de construction. Mais le Tribunal fédéral en a décidé autrement, refusant l’effet suspensif des recourants qui ont demandé la semaine dernière la révision de l’autorisation de construire décernée à Swissgrid. Une autorisation sujette à d'âpres négociations depuis plus de vingt ans.

Ces risques liés au terrain, Swissgrid et la Commission fédérale de l’électricité (OFEN), qui a donné son feu vert au lancement des travaux, affirment les avoir déjà prévus au moment de dessiner des plans de la construction. «Nous y sommes préparés et nous avons déjà anticipé des situations semblables à celles dont nous parlons aujourd’hui à Chalais», affirme le promoteur.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Trio le 12.10.2018 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non et non

    Cest un scandale. Personne ne veut cela en valais et Berne continue. Super une source souillée pour lavenir. Mais voilà le pouvoir de largent.

  • Ztibneimad le 12.10.2018 16:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Même Mère nature n'en veut pas de ce chantier...

  • bady le 12.10.2018 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    plus fort la nature

    il faut pas oublier que enterrer la ligne sera plus difficile, et la nature reprend ses droits

Les derniers commentaires

  • Bernard Gorgerat le 13.10.2018 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons !

    On vous avais dit de l'enterrer.

  • Mendrisiotto le 13.10.2018 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Point

    Enterrez ces lignes à haute tension, vraiment je ne vois pas l intérêt de défigurer le paysage de ce beau canton, Cest moche Et pourtant je suis pas écologiste

  • Jean Veuxtoujoursplus le 13.10.2018 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouvrez les yeux

    On veux de plus en plus dénergie renouvelables, on augmente la puissance des sites existants, par contre on ne veux pas dune nouvelle ligne haute tension afin dévacuer lénergie vers les reste du pays? On se réveille, on ne peux pas tout avoir... À que je sache, lorsque lon parle de retour de concession, les terrains dentente sont plus vite trouvés... Argent quand tu nous tiens!!!

  • lutin 10 le 13.10.2018 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dossier à court-circuits

    Et on veux que toutes les voitures deviennent électrique..... Ces messieurs les ecolos, les constructeurs qui voient de nouveaux profits, ce sont ils déjà pose la question de la production et de l'alimentation ??? Nous en somme qu'au début. le Valais sera une vallée de cables, on la comblera et comme ça ils auront leur lignes souterraine. Vision d'avenir lamentable... mais propre.

  • JM le 13.10.2018 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Combien de pylônes demontés?

    Cest vrai que cest une grosse infrastructure qui va être construite avec plus de 60 pylônes. Mais savez-vous combien danciennes lignes vont pouvoir être démontées dans la vallée du Rhône grâce à cette nouvelle ligne? Et combien cela représente de pylônes? Plus de 300! Ya pas que du négatif.

    • Nicolas Tesla le 13.10.2018 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @JM

      Oui, c'est une stupidité, c'est mettre tous ses oeufs dans le même panier. Si cette ligne, devenue unique, est emportée par un glissement de terrain, c'est toute la Suisse romande qui sera privée de courant.