Police jurassienne

23 février 2011 09:07; Act: 23.02.2011 09:13 Print

Le commandant n'a pas obtenu de parachute doré

Le commandant de la police cantonale jurassienne Henri-Joseph Theubet n'a pas touché un parachute doré pour son départ, a assuré mercredi le ministre de la police Charles Juillard.

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministre n'a toutefois pas divulgué le montant de l'indemnité versé par l'Etat à Henri-Joseph Theubet.

Un accord sur le départ du commandant de la police suspendu depuis l'été n'aurait pas pu être trouvé sans la clause de confidentialité, a relevé le ministre lors des questions orales du Parlement. «Nous avons dû négocier durement le montant de l'indemnité», a précisé Charles Juillard.

Le commandant de la police cantonale jurassienne, suspendu depuis plus de six mois en raison d'accusations d'abus d'autorité, quitte son poste à la fin février. Ce départ a été rendu possible après la conclusion d'une convention assortie d'une clause de confidentialité.

L'accord met fin aux procédures ouvertes par le gouvernement contre Henri-Joseph Theubet mais pas à celles menées par le Ministère public. Le chef de la police fait toujours l'objet d'une enquête pour abus d'autorité.

(ats)