Canton du Jura

26 juin 2019 03:03; Act: 26.06.2019 15:14 Print

«On est sorti du bureau et le bâtiment était en feu»

Les flammes, d'origine inexpliquée, ont ravagé mardi en fin d'après-midi la scierie Corbat à Vendlincourt (JU).

storybild

Le feu s'est déclaré dans une scierie mardi en fin d'après-midi. (Photo: lecteur reporter)

Une faute?

L'incendie qui a ravagé mardi en fin d'après-midi la scierie Corbat à Vendlincourt (JU) était sous contrôle mercredi matin, a indiqué à Keystone-ATS le commandant du Centre de renfort de Porrentruy. Les flammes ont ravagé une grande partie de l'intérieur du bâtiment.

Il s'agit d'un entrepôt. Le reste de la scierie n'a pas été touchée. L'entreprise peut poursuivre son activité. Une dizaine de pompiers assuraient mercredi un service de garde sur les lieux du sinistre, a précisé mercredi le commandant du Centre de renfort de Porrentruy Daniel La Manna.

Plus de 80 pompiers, issus de plusieurs SIS ajoulots, ont été mobilisés, a indiqué M. La Manna sur les ondes de la radio RFJ. Ils ont reçu l'appui d'un train d?extinction des CFF appelé en renfort de Bienne et des milieux agricoles qui ont fourni un supplément d'eau au début de l'intervention. «Un énorme panache de fumée s'est formé. Tout le village était enfumé alors que les flammes atteignaient plusieurs mètres», précisé M. La Manna.

La canicule a compliqué la tâche des soldats du feu. Leur présence sur le front des opérations a été sensiblement réduite de fait de la chaleur. «Leur chaleur corporelle atteint rapidement 39 à 40 degrés. Le service ambulancier les prend ensuite en charge. Ils doivent énormément boire pour avoir à nouveau une température de 36 à 37 degrés», a ajouté le commandant.

Les causes de l'incendie restent à déterminer. «On a entendu deux déflagrations environ, espacées de cinq secondes, et quand on est sorti du bureau (...) le bâtiment qui abrite la production de pellets était en feu», a déclaré mardi sur le site de la RTS Gauthier Corbat, vice-directeur de l'entreprise, et petit-fils du fondateur Charly Corbat.

Selon plusieurs médias, les employés de la scierie avaient quitté le site au moment où le sinistre s'est déclaré.

(nxp/ats)