Valais

25 août 2015 13:47; Act: 25.08.2015 23:09 Print

Le non à la clope fait un tabac

Plus de 900 Valaisannes et Valaisans vont arrêter de fumer dès le 7 septembre. Ils ont répondu à une campagne lancée sur Facebook par le Cipret-Valais.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

L'option du réseau social a été choisie pour véritablement cibler les jeunes. Le Cipret (Centre d'information pour la prévention du tabagisme) espère un taux de réussite de 30 à 50% dans six mois, a déclaré mardi son responsable Alexandre Dubuis lors d'une conférence de presse à Sion.

Le taux de réussite des tentatives individuelles d'arrêt de la cigarette se chiffre à 5%. En groupe, il se situe à 30%. En l'occurrence, le groupe est particulièrement grand puisque 900 personnes se sont engagées.

Le public cible est en partie à l'origine du choix d'un réseau social comme vecteur de la campagne. L'effet de groupe en est un autre. Les personnes qui se sont annoncées n'ont pas pu se contenter de cocher la case «aimer la page». Il y aurait alors eu 1800 intéressés. Les 900 fumeurs se sont réellement inscrits via un formulaire.

Chacun s'expose

Facebook implique aussi une contrainte de taille: l'exposition. Chacun y admet ouvertement sa dépendance. Avec le tabac, c'est un atout, estime Roland Savioz, créateur de la campagne. Contrairement à l'alcool ou à d'autres drogues, le tabac est socialement acceptable, il n'est donc pas difficile d'exposer son addiction.

Ces 900 individus sont pour deux tiers des femmes, pour un tiers des hommes. La plupart ont entre 25 et 34 ans, exactement le public ciblé, précise M. Savioz. Ils sont connectés sur le réseau social à pratiquement toute heure. Il y a en permanence au moins 100 personnes connectées sur la page.

Jusqu'au 7 septembre, date à laquelle ces fumeurs se sont engagés à arrêter, ils ne seront pas seuls. Les discussions sont engagées sur la page. Et une grande solidarité se manifeste envers celles et ceux qui avouent leurs craintes, leurs doutes.

Conseils et encouragements

Le Cipret est déjà actif avec des conseils. Dès le 7 septembre, ils deviendront plus répétitifs. Ces conseils s'adressent bien entendu à tout le monde, mais les responsables de cette campagne donneront aussi des conseils individuels.

Certaines étapes sont déjà balisées. Les premiers jours sont les plus difficiles. Il est donc important de bien soutenir les fumeurs qui arrêtent, explique M. Dubuis. Il y aura des conseils mais aussi des rappels des motivations de chacun ou encore la mise en évidence des gains pour la santé.

Il est important de tenir le coup durant les trois premières semaines. Après cette période, le ressenti de la dépendance physique s'estompe.

Les responsables de la campagne veulent aussi créer un nouveau réflexe. Au lieu de s'emparer d'un paquet de cigarettes lorsque l'envie se fait trop forte, prendre son smartphone et annoncer son envie sur Facebook. Cela déclenchera immédiatement des réponses d'autres participants sous forme d'encouragements à ne pas céder à cette envie qui ne dure pas plus de trois minutes. Cette solidarité sera la principale aide immédiate, estime M. Savioz.

L'opération ne concerne que le Valais, surtout faute de moyens humains pour la mener à une échelle plus grande. Projeté à l'échelle nationale, le nombre de participants serait de 32'000, précise M. Savioz. Avec six personnes pour gérer cette campagne, il est difficile de fournir des conseils plus personnalisés.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ex fumeuse le 25.08.2015 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Motivez vous !!!!!!!!!!!!!!

    J' ai arreté de fumer il y a 3 ans car la cigarette m a declenché de l asme et des allergies et que mon porte monnaie en avait raz le bol. Difficile la premiere semaine avec des envie de clop toutes les 2 minutes mais j ai su dire non et meme avec un conjoint qui fume, sans patch, ni autre aide, j ai vaincu cette ***** de cigarette . BRAVO MOI

  • Manolito le 25.08.2015 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Libre

    ouais bravo si un pourcentage arrive à arrêter! J'ai réussi tout seul et suis très content d'avoir fait le pas! Ça dure depuis 3 ans et demi! Bon courage à vous tous!:)

  • sans fumée le 25.08.2015 14:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans fumée

    moi ça fait 3 ans que j ai arrêté et la meilleure chose que j aye jamais faite, c est une seconde vie et bonjour les économies waouw du coup je peux payer et faire plein de choses

Les derniers commentaires

  • Jack le 31.08.2015 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh bien...

    Personnellement je trouve qu'avant de tirer à gros boulets sur les fumeurs ! Il y a déjà pas mal d'autres secteurs qui mériteraient d'être mieux contrôlés. Comme par exemple celui des nuisances émises par le parc automobile, les usines, le bruit ambiant dans les grandes agglomérations, qui à mon humble avis, doivent provoquer plus de soucis de santé que la cigarette.... ? Pour ma part étant fumeur, c'est terrasse, été comme hiver, sinon je ne mets plus les pieds dans un restaurant, déjà qu'avant je n'y étais pas abonné.

  • Lio le 26.08.2015 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chères fumeurs

    Vous avez voulu des restaurants sans clope, vous les avez eus. Vous nous avez dit que vous reviendrez dans les restaurants maintenant que c'était non fumeurs, c'est toujours les mêmes qui fréquente les restaurants et on vous voit pas. Vous vous plaigniez de la cigarette en terrasse alors allez à l'intérieur. Sinon continuer à courir en ville au milieu des bouchons, manger vos produits ogm qui viennent d'Espagne et prenez l'avion une fois par mois pour un week-end en Europe et venez nous raconter que la fumée de nos cigarettes vas vous empoisonner.

  • Bertrand le 26.08.2015 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    clope

    n'importe quoi ce canton et à quand le non a l'alcool???

  • Hans-Peter Buebli le 26.08.2015 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    arrêtez de fumer, vapoter!

    A force d'être traité comme un paria, de devoir se cacher pour en griller une, d'être montré du doigt et de faire tousser les gens à mon approche, j'ai décidé de vapoter. C'est la meilleure chose que j'aie faite depuis des lustres. Et mon porte-monnaie m'en remercie encore aujourd'hui.

  • claudine muller le 26.08.2015 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le non à la clope!

    Bravo à toutes les personnes qui arrêteront de fumer! Quand je vois quelqu'un tirer sur la clope,ça me fait penser que cette personne s'ennuie... Je ne comprends pas quel plaisir on en retire!!! L'odeur du tabac est réellement désagréable,surtout le matin!