La Sonnaz (FR)

28 mars 2017 08:38; Act: 28.03.2017 15:53 Print

Le patron du resto aurait lui-même bouté le feu

Un fameux établissement de la région fribourgeoise a été ravagé par les flammes mardi matin. On en sait désormais un peu plus sur les circonstances du drame.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Bien connu dans la région, le Deni's Diner, à Cormagens, sur la commune de La Sonnaz (FR), a été totalement détruit mardi matin, selon plusieurs lecteurs-reporters. L'alerte a été donnée à 5h20. Une quarantaine de pompiers ont pu venir à bout des flammes en fin de matinée.

Une personne présente sur les lieux de l'incendie pour une raison encore inconnue a été emmenée à l'hôpital pour des contrôles, confirme Frédéric Marchon, porte-parole de la police cantonale fribourgeoise.

Un témoin raconte que le village a été entièrement bloqué pendant plusieurs heures à la suite de la fermeture des routes qui donnent accès au lieu. «La situation est revenue à la normale» concernant la circulation, indique Frédéric Marchon, qui informe que le travail d'enquête va pouvoir commencer. Sur la page Facebook du restaurant, de nombreux internautes ont partagé leur choc et leur soutien au propriétaire.

La police confirme que le feu est intentionnel

Et c'est sur le réseau social (voir ci-dessous) que la famille du propriétaire du restaurant a tenu à expliquer le drame qui s'est joué. D'après ce message, c'est le père, propriétaire du Deni's Diner, qui a été blessé dans l'incendie. «Il a fait un geste désespéré», raconte sa fille Chrystel, qui précise que l'établissement faisait face à de «graves difficultés financières». «A force d'être harcelé de toutes parts par les factures, il était à bout et ce matin, il a voulu partir avec ce qui était son rêve mais qui est devenu son cauchemar, poursuit la fille. Ce n'était pas pour toucher de l'argent de qui que ce soit, mais c'était un geste de désespoir.»

«Il est encore trop tôt pour pouvoir confirmer la thèse d'un acte désespéré, car le blessé retrouvé est toujours hospitalisé et pas en état de répondre aux questions», a encore déclaré Frédéric Marchon à 20 minutes online. Il confirme cependant qu'il s'agit bien du propriétaire de l'établissement et que, selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit en effet d'un incendie intentionnel. Frédéric Marchon précise encore que la famille et l'entourage de la victime seront auditionnés par la police.

(ywe/fnt/20 minutes)