Université de Fribourg

04 avril 2019 12:38; Act: 04.04.2019 13:24 Print

Les étudiants entrent en classe, le plafond s'écroule

par Francesco Brienza - Un drame a été évité de justesse, mardi. Une partie du plafond d'une salle est tombée juste avant un cours. L'Université investigue.

storybild

Une lampe s'est d'abord décrochée. Quelques secondes plus tard, c'était le tour d'une partie du plafond. (Photo: lecteur reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

Heureusement qu'une lampe s'est d'abord décrochée toute seule. L'avertissement a été reçu cinq sur cinq par les personnes qui s'apprêtaient à suivre un cours dans une petite salle de l'Université de Fribourg, mardi en début de soirée. Elles ont pu se mettre à l'abri avant que le plafond ne leur tombe sur la tête quelques instants plus tard. «Il n'y a pas eu de blessé, signale-t-on du côté des étudiants. Mais c'est une chance, car ça aurait pu faire très mal...» Les images sont impressionnantes.

L'incident s'est produit dans le bâtiment principal de Miséricorde, qui date de la fin des années 1930, quelques secondes avant le début d'un cours. Les premiers étudiants étaient sur le seuil de la porte. Sur le campus, l'information et les images ont commencé à circuler très vite. La salle touchée ainsi que celle d'à côté sont fermées depuis. «Une petite pancarte signale qu'elles sont en travaux», souligne en riant un étudiant en droit.

Aucun risque ailleurs dans le bâtiment

Contactée, l'Université de Fribourg confirme un «incident technique d'une certaine importance». Les premières constatations vont dans le sens d’une déformation mineure de la structure. Un système de soutien provisoire du plafond a été mis en place. «Heureusement que les étudiants n'étaient tout juste pas installés car le plafond leur serait directement tombé sur la tête», indique une responsable de la communication de l'Université. Un tel événement n’a jamais eu lieu à Miséricorde et aucun signe précurseur ne s’est manifesté, affirme la direction. «Selon les informations fournies par l’ingénieur, le phénomène qui s’est produit mardi soir est exclusivement local, indique l'institution dans un mail envoyé aux collaborateurs. En l’état, rien ne laisse supposer que pareil incident technique se reproduise dans d’autres endroits.»

Des investigations supplémentaires sont prévues. A l'exception des deux salles fermées, tous les locaux du bâtiment sont fonctionnels. Le travail peut s'y dérouler normalement.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • josé le 04.04.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    josé le maçon

    on leur avait dit de pas claquer la porte....

  • Christ 1957 le 04.04.2019 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La norme

    Normal les entreprises travaillant avec les produits adapté , et des employés avec cfc , sont trop cher , je le vois tout les jours avec mon entreprise .

  • Statix le 04.04.2019 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien...

    À l'image de notre système, tout est en train de s'effondrer.

Les derniers commentaires

  • Hélène le 05.04.2019 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Eh bien...

    Ce sera réparé par une entreprise qui va demander de la sous-traitance et que celle-ci demandera aussi à des sous-traitants....

  • pasquesurFR le 05.04.2019 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Sacàmain

    Cela me rappelle une histoire similaire à Gland, mais personne n'était là au moment ou le plafond de la salle communal c'était effondré, heureusement! Bizarrement, il n' y avait pas eu 3 devis pour la réparation...tout était comme neuf en 2 jours...

  • sacoche sacàmain le 05.04.2019 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Pas que à FR

    Cela me rappelle une histoire similaire à Gland, mais personne n'était là au moment ou le plafond de la salle communal c'était effondré, heureusement! Bizarrement, il n' y avait pas eu 3 devis pour la réparation...tout était comme neuf en 2 jours...

  • Sacoche le 05.04.2019 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Comme à Gland..

    Cela me rappelle une histoire similaire à Gland, mais personne n'était là au moment ou le plafond de la salle communal c'était effondré, heureusement! Bizarrement, il n' y avait pas eu 3 devis pour la réparation...tout était comme neuf en 2 jours...

  • ferdinand le 05.04.2019 06:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laisser aller

    A force dire que les finances sont au top dans notre canton on y croit..... Moi je fais des offres et des offres pour les concierges des batiments de l'état batiments qui partent en ruine. Et eux les concierges n'en peuvent plus. Mais n'oubliez pas des fortunes dorment à Fribourg surtout pour acheter des terrains dans tous les coins. Terrains qui ne servent à rien.