Affaire Bernard Rappaz

13 novembre 2010 15:43; Act: 13.11.2010 15:53 Print

Le sort du chanvrier divise les Romands

Les Romands sont divisés sur le cas du chanvrier valaisan Bernard Rappaz.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Si 46% sont prêts à laisser mourir le gréviste de la faim, 42% n'acceptent pas cette éventualité, selon un sondage paru samedi dans les quotidiens «24 Heures» et «Tribune de Genève». Pour les deux tiers des sondés, il n'est toutefois pas question de libérer le chanvrier ou de l'alimenter de force.

Pas moins de 65% des 500 Romands interrogés les 11 et 12 novembre derniers par l'Institut MIS Trend estiment que les médecins doivent respecter la décision de Bernard Rappaz, alors que 21% sont partisans de le nourrir contre son gré. La population donne ainsi raison aux Hôpitaux universitaires genevois (HUG), qui ont saisi vendredi dernier le Tribunal fédéral après avoir été sommé par la justice valaisanne d'alimenter de force le chanvrier.

Près des deux tiers des sondés (64%) s'opposent par ailleurs à ce que la justice libère Bernard Rappaz du reste de sa peine pour des raisons humanitaires. Seuls 24% sont prêts à un tel pas. La marge d'erreur du sondage est de &/-4,5%.

Le Valaisan de 57 ans, en grève de la faim depuis quelque 80 jours, a été condamné en novembre 2006 à une peine de 5 ans et 8 mois de réclusion pour trafic de chanvre et pour des délits économiques. Le Grand Conseil valaisan doit se pencher jeudi prochain sur sa demande de grâce.

(ap)

Les commentaires les plus populaires

  • Surmont Denis le 13.11.2010 21:13 Report dénoncer ce commentaire

    Concernant B. Rappaz:

    Inadmissible. Bernard Rappaz sème la justice et les services des hôpitaux par le bout du nez. S'il réussit: une personne quelconque devant subir une peine de prison pourra passer ses journées dans un bon lit d'hôpital et être soigné comme un patient bien malade aux frais de la Princesse? En ce qu'il choisit, qu'on le laisse avoir faim....

  • sens93 le 13.11.2010 17:57 Report dénoncer ce commentaire

    procès politique

    On grouille de dealer de coke qui sont enfermé et libéré aussitôt, car réfugié pour la plupart. les cas lourd (Grosse quantité) prennent une année de taule pas plus ! Et après on dira que le procès de Rappaz était équitable... Tout est purement politique et affaire de fierté personnelle pour chacune des parties !!! Alors nous sommes prêt a laisser mourir juste pour une affaire de fierté !!???

  • yann le 13.11.2010 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    fin

    si il doit encore faire la totatlite de sa peine. donc maintenant qu il arrete de faire l enfant il avait qu a se presenter a la prison en 2006 on est fin 2010 il aurait eu un reduction de peine et serait dehors maintenant... donc si il veut mourrir de faim c est son probleme qu il fasse. moi je suis juste curieux de savoir si il peut aller jusqu au bout ou si c est juste du bluff.

Les derniers commentaires

  • ML .D le 15.11.2010 06:36 Report dénoncer ce commentaire

    C'est lassant

    Si Bernard veut mourir c'est son choix, pour faire la grève de faim il faut déjà que vous ayez à manger. Regardez autour de vous tous les enfants qui meurent de faim. Eux, ils n'ont pas le choix.

  • no_comment le 15.11.2010 00:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut arrêter les frais...

    Il veux mourir, il faut le laisser et il faut aussi arrêter parce que c'est trop simple, sinon les prochains qui devront aller en prison vont le faire cette grève de la faim puis après il va arriver quoi comme M. Rappaz on vas remettre ca ...

  • Emilien le 14.11.2010 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi

    Je ne vois absolument pas pourquoi les autorités et la presse font un tel foin de cette affaire pour le moins insignifiante. Lorsqu'un homme est condamné, il doit purger sa peine... Si Rappaz ne juge pas bon de rester en prison et de faire une grève de la faim, c'est son droit. Il renonce donc a la vie pour ne pas subir sa peine... Laissez le donc gérer sa vie en paix et écoutez ses décisions...

  • lahonte le 14.11.2010 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Combien de personnes luttent,

    en ce moment pour rester en vie? Combien d'enfants, dans le monde, ne mangent pas à leur faim?

  • bibi le 14.11.2010 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    y en a marre!

    Que la justice fasse son travail. Si Rappaz veut crever de faim c'est son choix... il ne mérite aucune clémence!