Fribourg

17 février 2020 14:14; Act: 17.02.2020 15:54 Print

Les Yéniches veulent plus de places pour l'hiver

Les gens du voyage fribourgeois n'ont pas assez d'espace à Posieux (FR) pour leurs caravanes. Ils réclament une nouvelle aire d'accueil.

storybild

Les quelque 40 familles fribourgeoises de gens du voyage souhaiteraient pouvoir vivre toutes au même endroit. (Photo: Keystone/photo prétexte)

Sur ce sujet
Une faute?

L'été, ils voyagent. Mais, en hiver, les Yéniches se sédentarisent. Toutefois, l'aire d'accueil officielle de Posieux (FR) n'est pas assez grande pour contenir toutes les familles fribourgeoises de gens du voyage. Si vingt-deux d'entre elles y ont pris place, une vingtaine de familles supplémentaires peinent à trouver un emplacement pour leurs caravanes. Elles ont donc été contraintes de se dégoter des solutions provisoires, chez des privés ou des agriculteurs, explique «La Liberté».

Des pistes sont à l'étude, mais créer une nouvelle aire prendra du temps, estime le Conseil d'État. Quant à La Joux-des-Ponts (FR), elle est considérée aire de transit et est utilisée essentiellement par les gens du voyage étrangers. Néanmoins, de nombreux élus contactés par le quotidien fribourgeois relèvent qu'avec les aires de Posieux et La Joux-des-Ponts, le canton de Fribourg a déjà fait plus que la majorité des autres cantons. Pour mémoire, en Suisse romande, il n'existe que deux places officielles pour les Yéniches: Posieux et Versoix (GE).

(xfz)