Fribourg

15 mars 2011 07:40; Act: 15.03.2011 07:48 Print

Les amours tumultueuses de «Max» la cigogne

L’échassier migrateur, porteur d’une balise Argos depuis 1999, n’en finit pas d’étonner les scientifiques du Musée d’histoire naturelle de Fribourg qui suivent ses déplacements.

Une faute?

Arrivée il y a peu sur son lieu de nidification à Tüfingen (D), près du lac de Constance, elle a été courtisée par un mâle non bagué qu’elle a rencontré le 20 février.

Les deux ont eu quelques accouplements et n’ont eu de cesse d’aménager le nid. Une autre cigogne non baguée qui s’est aventurée une fois dans l’aire a très vite été chassée.

Rebondissement, l’après-midi du 9 mars: la cigogne avec la bague A1124, le mâle avec qui «Max» a eu des petits de 2005 à 2010, est revenu, chassant l’importun et se mettant à craqueter avec sa compagne.

A suivre...

(jbm)