Moutier (BE)

08 septembre 2019 13:46; Act: 09.09.2019 07:55 Print

Les autonomistes fustigent Berne

Le Mouvement autonomiste jurassien a critiqué la Confédération, dimanche, dans le dossier de la question jurassienne.

Sur ce sujet
Une faute?

Le secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ), Pierre-André Comte, a fustigé dimanche l'attitude des autorités bernoises dans le dossier de Moutier. Il a aussi vertement critiqué la Confédération, accusée de ne pas avoir pris ses responsabilités.

«La Confédération se prépare des ennuis politiques si elle ne fait rien», a lancé Pierre-André Comte lors de la conférence de presse organisée à l'occasion de la 72e Fête du peuple jurassien à Delémont.

(Le gouvernement bernois est consterné)

«Nous lui faisons confiance»

Le leader autonomiste a dit ne pas préjuger de la position de la nouvelle ministre de la justice Karin Keller-Sutter dans ce dossier. Dans une référence à l'ancienne cheffe du Département de la justice Simonetta Sommaruga, Pierre-André Comte a cependant relevé que Karin Keller-Sutter «n'était pas bernoise»: «Nous lui faisons confiance sur son impartialité», a-t-il dit, ajoutant que son mouvement était prêt à être un interlocuteur.

Lors de son discours, Pierre-André Comte a utilisé des mots très durs, évoquant un «brigandage politique» de la part des autorités du canton de Berne, qui ont bafoué le «choix démocratique» des habitants de Moutier.

Ces derniers avaient choisi le 18 juin 2017, à une courte majorité, de rejoindre le canton du Jura. Un vote par la suite invalidé par la préfète du Jura bernois, dont la décision a été confirmée le 29 août dernier par le Tribunal administratif bernois. Ce dernier a relevé «de graves violations du droit» lors du scrutin. Un verdict qui enflamme une nouvelle fois la Question jurassienne.

(La question jurassienne)

L'OFJ dans le collimateur

Pierre-André Comte s'en est pris à l'Office fédéral de la justice (OFJ), qui a supervisé ce vote entouré de mesures de contrôle exceptionnelles. Il a en particulier reproché à la Confédération de n'être pas intervenue à propos d'irrégularités signalées avant même le scrutin, et qui auraient pu être facilement corrigées selon lui.

«La Chancellerie bernoise et l'Office fédéral de la justice avaient les moyens de s'interposer et éviter en amont le fiasco démocratique qu'espéraient les probernois radicalisés», a asséné le secrétaire général du MAJ.

Ce dernier a invité le gouvernement jurassien à interpeller la Confédération dans le cadre de la Tripartite, une conférence qui réunit la Confédération ainsi que les exécutifs des cantons du Jura et de Berne.

Pas de consigne du MAJ

Le prochain épisode du dossier aura lieu jeudi prochain à Moutier, où les autonomistes se réuniront à l'occasion d'«Assises prévôtoises». Les militants devront se prononcer sur l'opportunité de porter l'affaire au Tribunal fédéral ou de privilégier la mise en route rapide d'un nouveau vote.

Pierre-André Comte a annoncé que le MAJ ne donnera aucune consigne de vote. «Il n'appartient qu'aux gens de Moutier de décider de leur sort, et cela en toutes circonstances», a souligné le secrétaire général, précisant qu'il ne sera lui-même pas présent lors de cette réunion. Refusant de donner sa préférence à titre personnel, il a admis que les militants se trouvaient face à un «choix cornélien».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alfred P. le 08.09.2019 14:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'enfer c'est les autres...

    Monsieur Comte vous feriez de vous taire et prendre votre retraite! Vous n'êtes qu'un opportuniste intéressé. Quand vous avez obtenu le rattachement de Vellerat votre plus grand souci était de garder votre salaire d'enseignant bernois. Pourtant quand on aime on ne compte non? Par ailleurs si vous avez pris le temps de lire les 102 pages du jugement, vous conviendrez aisément que les autonomistes ont scié eux-mêmes la branche sur laquelle ils étaient assis.

  • Urs von Ours le 08.09.2019 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    la fin d'un sicle

    Du n'importe quoi, c'est le moment de mettre fin à cette mascarade! Menacer la Confédération, c'est grave... On triche, on l'admet et on se retire...

  • Rantanplan le 08.09.2019 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un jurassien et fière de l'être

    Cher MAJ vous êtes en train de ridiculiser les jurassiens et vous nous faites passer pour des mauvais perdants aigris aux yeux de la Suisse entière ! Un tribunal a déclaré que des violations graves du droit avaient eu lieu, comment pouvez vous déclarer que ces votations ont été les plus surveillées de l'histoire alors que la liste des ayants droits au moment des votations n'était même pas à disposition des émissaires de la confédération... Respectez les institutions de ce pays et faites votre mea-culpa, vous ne représentez que vous même.

Les derniers commentaires

  • Philippe le 10.09.2019 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Une guerre de religion,juste une de plus

    Ils sont formidables ces séparatistes de Moutier. Alors qu'appartenir à un canton bilingue est une chance extraordinaire (regardez par exemple le succès des fribourgeois en politique), eux ils s'enfoncent dans leurs convictions d'un autre temps. On a bien compris qu'il s'agit en réalité d'une guerre de religion, le nord étant catholique et le sud du Jura protestant. C'est d'ailleurs exactement sur la frontière confessionnelle que se situe la ligne de démarcation.

    • CH le 10.09.2019 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe

      Salut, T'as vu tout juste ... mais personne ne veut le reconnaître, surtout les journalistes romands dont beaucoup sont originaires du canton du Jura ...

    • Tiens-Tiens le 10.09.2019 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      Philippe, la religion qui arrange

      Il est trop facile de prendre les Jurassiens pour des nuls. Les Jardin, Béguelin, Charpilloz sont ou ont été protestants. D'autre part, il est plus juste de dire que les Bernois suisses-allemands sont protestants et sont hostiles à l'émancipation du Jura de Boncourt à La Neuveville. Aucune Eglise n'interdit d'être capable de se diriger soi-même politiquement. Il est étrange que le Laufonnais ait échappé à autant de mauvaise foi. Ah, mais oui, il est allemand; tant mieux pour lui.

    • Fritz le 10.09.2019 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe

      Et oui, ce sont des talibans roracientbatraciens

    • Philippe le 11.09.2019 11:51 Report dénoncer ce commentaire

      @Tiens-Tiens

      Vous contestez donc le fait que la frontière de fait entre le Jura et le Jura Bernois se situe exactement à la frontère confessionnelle sous prétexte que certains Jurassiens de haut vol ont été protestants. Trouvez moi d'autres arguments plus solides svp. A mon sens, cette histoire du Laufonnais ne démontre rien d'autre que du pragmatisme. Rejoindre un canton riche et alémanique faisait plus de sens pour eux que de tenter l'aventure jurassienne. Leur bon-sens a fait passer la religion au second plan ce qui n'est apparemment pas le cas des séparatistes jurassiens.

    • Tiens-Tiens le 11.09.2019 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      Religion où est-tu?

      Merci pour votre avis. En effet, la limite et non frontière se situe à la hauteur des confessions, soit réformée,soit catholique. Cependant, même en 1815, cette limite était présente et pourtant, c'est la Principauté de Bâle dans son entier qui a été remise à Berne cf Acte de Réunion. Le Prince-Evêque était de droit l'autorité de sa Principauté. Ainsi donc, le district de Moutier comprenait la partie protestante et la partie catholique sans gêner personne apparemment. Plus récemment, l' ADIJ (Association de Défense des Intérêts du Jura) représentait le Jura bernois dans son entier.

    • Tiens-Tiens le 11.09.2019 18:10 Report dénoncer ce commentaire

      Philippe

      Le Laufonnais a choisi entre Berne et Bâle-Campagne. Le Jura n'était pas en lice au dernier vote. Leur bon-sens a fait passer la logique avant toute affiliation.

  • Billy Bobst le 09.09.2019 21:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vite, corrigez !

    Le Jura est un beau canton, m'en suis rendu compte lorsque je suis allé trouver mon fils à la place d'arme de Bure. Splendide, mais de grâce trouvez vous des autorités qui vous unissent à la Suisse parce que là c'est plutôt lamentable.

  • Tof/Jura le 09.09.2019 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Évoluer

    Moi je suis Jurassien et pas si fière comme fonctionne notre canton, on est encore à l'âge de pierre quand on voit le reste de la Suisse, j'ai cru au Jura mais faut arrêter les conneries on a bien d'autre combat à mené pour évoluer dans notre canton. Récupérer Moutier est une autre époque. On a maintenant une autoroute on doit dynamiser notre région c'est ça le vrai combat et sortir de l'enfer fiscal. Évoluer les Jurassien sortir Les jeunes veulent des infrastructures vivre. Pas un combat de paysan.

    • JNono le 09.09.2019 23:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tof/Jura

      dans le Jura ont vit très bien mais ont serait mieux dans le canton de Vaud drogue vols et j'en passe enfin il n'y en a Point come nous

  • BomFM le 09.09.2019 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    désinformation

    C'est incroyable quand même. A lire les commentaires, de nombreux jurassiens ont triché, sont venus en masse bourrer les urnes, ont fait du tourisme électoral en déménageant pour Moutier le temps du vote etc etc etc. Mais vous les tirez d'où vos infos ?? Jusqu'à preuvw du contraire, le SEUL cas de tourisme électoral avéré est celui d'un pro-bernois, qui fait même partie des recourants ! Mais là, pas de souci on ferme les yeux. Cette seule situation résume l'ensemble de la question jurassienne et du mépris bernois vis-à-vis de leurs frères jurassiens. Et après on s'étonne que les jurassiens se "révoltent"? Franchement autant je peux comprendre que cette histoire gonfle le 99% de la Suisse, autant s'il vous plaît ne soyez pas condescendant si vous ne connaissez pas la réalité de la situation. Merci. Un frère suisse jurassien et fier de l'être (tant l'un que l'autre !) Bonne journée

    • Gérard Cuenin le 09.09.2019 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      @BomFM

      Avez-vous lu le rapport du tribunal (apparemment non, c'est vrai que se faire 102 pages est assez contraignant) ? Le simple fait de ne pas déposer le registre électoral en temps voulu - selon une procédure acceptée par toutes les parties, je vous le rappelle - est le déclencheur principal de cette affaire. Vous trouverez ces données dans un rapport des juristes de la conféd. qui ont fait un excellent travail, en mentionnant justement ce fait qui n'était pas dans leurs attributions. Mais ça, chut... faut pas le dire à tous vos sbires aveuglés par une idéologie sans cesse beuglée lors des manifs

    • Fafa le 09.09.2019 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gérard Cuenin

      Et pas un mot sur la propagande bernoise (publicités parues avant le vote en faveur du non et signées par différentes personnalités du monde politique et judiciaire) ou sur les faux chiffres diffusés par les autorités bernoises sur Moutier et son hôpital avant le vote pour effrayer les électeurs. En outre, ni observateurs fédéraux ni les pro-bernois n'ont signalé ces irrégularités avant le vote dans les délais, les derniers se gardant sans doute un « joker » pour faire recours en cas de « oui », le tout avec des instances bernoises, donc juges et parties. Stratégie efficace. Mérite un 10/10 !

    • Gérard Cuenin le 09.09.2019 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fafa & Team Magouilles"

      Eh ben voila, vous avez mis le doigt sur qq chose de gênant pour vous : admettre qu'il y a eu un problème GRAVE AVANT l'ouverture du bureau de vote. Et demander aux p-b pourquoi ils n'ont pas signalé ce dysfonctionnement, c'est un peu la m... qui se fout du pot : je vous ferai remarquer que chaque phrase/texte/communiqué, etc émis soit par les p-b soit par le gouvernement, a été descendu en flammes dans tous les cas, car stratégie rodée (bien joué) mise en place par les séparos. Donc retour de manivelles du plus bel effet. D'autre part, vous vous êtes plains de la préfète pour son ""accointance" alors que personne n'a signifié la partialité du président du bureau de vote. S'il avait fait son boulot correctement en respectant scrupuleusement la procédure approuvée par TOUTES les parties, la votation n'aurait pas pu débuter et aurait été reportée. Concernant toutes les points propagande que vous soulevez, les p-b ne vous arrivent pas à la cheville. D'ailleurs, les séparos ne se sont jamais trop gênés de mentionner la nullité de la-dite propagande p-b qui ne leur faisait pas peur du tout. Donc si vous estimez, avoir RAISON, il vous reste la solution d'aller au TF. Comme à l'ouverture des bureau de vote, je ne doute aucunement du résultat. Avec cette affaire, le CM de Moutier n'est plus crédible vis-à-vis des gens honnêtes de n'importe quel bord. Bonsoir Fafa ! (je ne fais pas de politique, je constate des faits AVÉRÉS. C'est agréable d'avoir un peu de recul et d'observer. Points)

    • Fafa le 10.09.2019 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gérard Cuenin

      Je vous rappelle que le ministère public bernois a classé son enquête pénale, car il n'y avait aucune preuve de fraude ou d'irrégularités. Pas de triche avérée donc. Pourtant, l'acharnement continue, même si le vote annulé fut - de fait - le plus surveillé de toute l'histoire suisse...

  • Laurent le 09.09.2019 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La verrue

    Moutier ? Pour y avoir malheureusement vécu pendant quelques années, A part voir des commerces qui ferment et des usines qui crèvent je n'ai rien vu économiquement... par contre j'ai vu des ptits soldats autonomistes prévôtois faire leur petite guéguerre ridicule pour se rattacher à un canton qui ne veut même pas d'eux ! Cette ville est une verrue pour le Jura si elle y va... donc que Berne garde ça m... de Moutier !