Fribourg

22 mai 2019 12:05; Act: 22.05.2019 12:18 Print

Les députés acceptent les comptes 2018

Mercredi, le décret portant sur l'acceptation des comptes fribourgeois 2018 a été avalisé par 88 voix sans opposition ni abstention.

storybild

Le bénéfice du canton de Fribourg avant provisions et réserves a atteint 70,8 millions de francs l'an passé. (Photo: Keystone/Photo d'archives)

Une faute?

Les députés au Grand Conseil ont accepté mercredi les comptes 2018 de l'Etat de Fribourg, au terme de débats nourris mais sereins. Le bénéfice a atteint 1,7 million de francs, après opérations de clôture, supérieur de 1,5 million au budget.

Le décret portant sur l'acceptation des comptes 2018 a été avalisé par 88 voix sans opposition ni abstention. La veille, lors du débat d'entrée en matière, qui n'a suscité aucun refus, le conseiller d'Etat Georges Godel, en charge des finances, a recueilli les louanges de la majorité de droite du Grand Conseil pour la qualité de la tenue du ménage cantonal.

Des députés, à droite toujours, se sont demandé dans la foulée s'il n'était pas temps de penser une baisse de la pression fiscale dans le canton de Fribourg. Georges Godel a écarté une telle éventualité, rappelant qu'il était toujours plus facile de diminuer les impôts que de les augmenter ensuite quand le contexte l'impose à nouveau.

Suivi des investissements

A gauche, il n'a pas été question de tresser des couronnes au grand argentier du canton de Fribourg. Le député socialiste Benoît Piller a notamment souhaité l'instauration d'un outil de suivi des investissements, après avoir constaté que ceux-ci à l'heure des comptes se révélaient toujours inférieurs au budget.

Le rapporteur de la commission des finances et de gestion, Stéphane Peiry, a mis en exergue un effort à accomplir en matière d'engagement d'apprentis dans l'administration cantonale. En effet, des 342 postes annoncés au budget seuls 254 ont été pourvus. Le député UDC a constaté encore que des défis attendaient le canton.

Caisse de pension

Parmi ceux-ci figure le projet d'assainissement controversé de la Caisse de prévoyance du personnel de l'Etat de Fribourg (CPPEF). La discussion sur le rapport d'activité 2018 a donné l'occasion au député PS David Bonny d'émettre des critiques sur la situation de la caisse, qui a essuyé une perte, avec un rendement négatif des placements, ce qui a fait reculer le taux de couverture.

Le bénéfice du canton de Fribourg avant provisions et réserves a atteint 70,8 millions de francs l'an passé. Sur ce montant, le Conseil d'Etat a attribué 69,1 millions aux fonds et aux provisions, dont 15 millions pour la réforme fiscale des entreprises, sur laquelle les Fribourgeois voteront le 30 juin, et 15 autres millions pour l'Hôpital fribourgeois, qui traverse une passe difficile.

(nxp/ats)