Porrentruy (JU)

14 novembre 2019 10:15; Act: 14.11.2019 10:41 Print

Le mystère est levé sur la mort des pigeons

De nombreux cadavres d’oiseaux avaient été découverts dans la commune jurassienne. Ils étaient malades, selon les analyses d'un laboratoire zurichois.

storybild

Les pigeons, retrouvés morts à Porrentruy, n'ont pas été empoisonnés. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Les oiseaux ont été victimes d'une maladie virale contagieuse qui ne présente aucun danger pour l'homme. Un empoisonnement volontaire peut ainsi être exclu.

Des analyses menées par le laboratoire de l'Université de Zurich sur deux cadavres transmis par l'Office de l'environnement ont confirmé que les pigeons sont victimes de la paramyxovirose. Cette maladie virale est relativement courante chez le pigeon de ville. Des situations analogues ont été rencontrées l'hiver dernier à La Chaux-de-Fonds et en 2011 à Genève. La vulnérabilité des pigeons augmente lorsque ceux-ci sont stressés, comme c'est parfois le cas avec l'arrivée du froid.

Le virus est probablement encore présent chez les oiseaux, précise jeudi le canton du Jura. Il est donc vraisemblable de découvrir de nouveaux cadavres au cours des prochaines semaines. Les autres espèces d'oiseaux sont peu sensibles à cette pathologie. Lorsqu'un cadavre est découvert, il faut le signaler à la police municipale de Porrentruy, souligne le Service de la consommation et des affaires vétérinaires.

Exposition annulée

Face au risque accru de contagion, les organisateurs d'une exposition colombophile prévue en Ajoie ont décidé de renoncer à exposer leurs pigeons. Ils vont vacciner leurs oiseaux pour pouvoir participer aux expositions hivernales.

(nxp/ats)