Education canine

07 février 2011 11:11; Act: 07.02.2011 18:38 Print

Les propriétaires de chiens sèchent les cours

Plus de la moitié des nouveaux maîtres neuchâtelois n’ont pas suivi les cours obligatoires d’éducation canine. Le Canton va sévir. A Genève c’est déjà fait.

storybild

Ces quatre heures de cours pratiques sont obligatoires. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le vétérinaire cantonal neuchâtelois n’apprécie pas beaucoup le manque d’assiduité des nouveaux propriétaires de chiens et compte le leur faire comprendre en frappant au porte-monnaie. Hier, il a décompté que plus de la moitié des personnes qui ont acquis récemment un compagnons n’avaient pas rempli leurs obligations. Soit exactement 823 personnes.

La Confédération a décrété que les nouveaux propriétaires de chien devaient suivre au minimum 4 h de cours pratiques. Et ce depuis le 1er septembre 2008. Mais un délai transitoire de deux ans a été gracieusement octroyé. Six mois après l’échéance, le vétérinaires neuchâtelois déplore que pour les chiens acquis ces deux dernières années, 60% des propriétaires n’ont pas suivi la formation. Un courrier est donc parti pour leur prier de suivre ces cours dans les trois mois. Un émolument de 100 fr. sera alors perçu.

Confronté à la même situation, les Genevois ont serré la vis plus tôt. 150 cas ont été dénoncés au service des contraventions, en ce début d’année. 2512 avertissements étaient partis en octobre dernier, déjà. «Aujourd’hui la situation s’est nettement améliorée», affirme-t-on à Genève.

Les Vaudois, eux, s’efforcent surtout de faire des contrôles sur le terrain. D’autres moyens sont à l’étude, mais ils «doivent tenir compte spécifiquement de la population canine vaudoise», précisent-ils.

(reb/ats)