Valais

02 juillet 2018 12:21; Act: 02.07.2018 12:29 Print

Les pylônes dangereux pourront être déplacés

Les partis sont ouverts au déplacement des pylônes présentant des dangers comme c'est le cas de la ligne haute tension à proximité de l'école de Grône (VS).

storybild

Selon une étude, deux tiers des pylônes sont prévus dans des zones d'éboulement ou de glissement de terrain. (image prétexte) (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les partis politiques valaisans sont réceptifs à la demande de déplacement de pylônes de certains opposants à la ligne à très haute tension entre Chamoson (VS) et Chippis (VS). Les présidents de la plupart des partis ont répondu lundi à l'appel d'opposants.

Il n'est pas trop tard pour obtenir des aménagements, a déclaré Sébastien Berguerand, représentant du Groupement pour les Ecoles Sans Pylônes Electriques (RESPE), aux présidents de partis réunis sur la place de la Planta à Sion. Il est venu demander de l'aide pour modifier le projet de ligne THT qui passe à proximité immédiate de l'école de Grône (VS).

Les présidents de partis ont prêté attention aux propos de l'opposant. Pour autant, les partis n'entendent pas opérer de pression dans ce dossier. «Il ne s'agit pas d'exacerber les fronts», a déclaré le président du PDC Serge Métrailler. Président du PLR, René Constantin espère qu'il y ait des possibilités de négociation avec Swissgrid pour au moins déplacer quelques pylônes.

En déboutant les opposants, qui réclamaient un enfouissement de la ligne, en septembre 2017, le Tribunal fédéral a ouvert la voie à la construction de cette ligne aérienne en projet depuis plus de quinze ans. Mais au début juin, le gouvernement cantonal a débloqué 250'000 francs pour financer une étude de faisabilité de déplacement de quatre pylônes sur la commune de Grône.

Un rapport du géologue cantonal a encore apporté de l'eau au moulin des opposants au début juin. Un des pylônes situés sur la commune de Grône est en zone de danger élevé. Selon une étude antérieure, deux tiers des pylônes sont prévus dans des zones d'éboulement ou de glissement de terrain.

Le danger qui pèse sur ces pylônes est un aspect nouveau qui nécessite de trouver une solution avec Swissgrid, estime René Constantin. Comme les autres présidents de parti, il espère que ces éléments nouveaux offrent un espace de négociations pour au moins déplacer quelques pylônes.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Acapas le 02.07.2018 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pis lones

    Excellent l'article parle de pylône de lignes électriques et l'image d'illustration montre un pylône de remontée mécanique.....

  • Daniel Theytaz le 02.07.2018 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incompréhensible et inadmissible

    Ce qui est incroyable c`est que la Lex Weber a voulu notamment une préservation du paysage par la limitation des constructions. Mais alors, plus de 30 pylônes de 50m de hauteur sur le coteau de la vallée du Rhône, ça on peut le faire sans problème. Il y a vraiment des discordances incompréhensibles et inadmissibles.

  • Qui en dit long le 02.07.2018 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lourd silence

    Ce qui est impressionnant dans ce dossier, c'est le silence affligeant des organisations de protection de la nature et du paysage... WWF, Greenpeace et tous les autres, où êtes vous quand on a besoin de vous ? ... Ah oui... j'oubliais...Il y a du avoir quelques dessous de tables...

Les derniers commentaires

  • Justin Trukadir le 04.07.2018 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais non

    Acheminer du courant ok car la population augmente et est toujours plus friande d'énergie mais 250'000 francs de l'état juste pour financer une étude de faisabilité de déplacement de quatre pylônes.... y aurait pas des fois des profiteurs qui se goinfrent du fric de nos impôts avec cette grande mode d' études à tout va ?

  • Mecatro rm le 02.07.2018 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    wtf

    pourquoi une image de train de galet pour des pylônes électriques???

  • Sébastien Derivaz le 02.07.2018 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai une meilleure idée...

    Pourquoi ne pas enterrer la ligne à très haute tension ??? Il n'y aurait plus de problème visuel dans le paysage.

    • Paul le 02.07.2018 18:13 Report dénoncer ce commentaire

      Sébastien Derivaz le penseur...

      Tu es un génie ont n'y avaient pas pensé, merci de nous avoir éclairé.

    • Al Laclairefontaine le 02.07.2018 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien Derivaz

      Et tu serais le premier à râler car le prix de l'électricité serait plus que doublé

    • Monteur de ligne aerienne le 02.07.2018 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien Derivaz

      Imaginer vous le coût que cela représente ? Étant du métier, je peux vous dire que ce serait une première mondiale ! Un câble de 380 000 V a un diamètre denviron 50 cm, sans compter toutes les lois et ordonnance qui rendraient ce projet totalement impossible

    • Boum le 02.07.2018 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Monteur de ligne aerienne

      Et quand ces pylônes exploseront l'un après l'autre au fur et à mesure de leur construction... ça coûtera pas moins cher...

    • Omg le 03.07.2018 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Boum

      Les valaisans ne sont tout de même pas aussi stupides.

  • Lumberjack le 02.07.2018 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bien commun doit primer

    Ils construisent une lignes et en démontent 2... et à ceux qui parlent de la Lex Weber, ça a autant à voir avec les résultats du FC sion tant quà faire! Lenfouissement coûtait 10x plus cher et la loi dit détudier le cas jusqua 3x plus cher... un moment donné y a des barrages faut bien transporter lénergie! Les opposants namènent aucune alternative

  • Raoul le 02.07.2018 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Logique...

    On a pas le choix, vu que l'on consomment de plus en plus d'électricité et que personnes ne veut réduire sa consommation.