Suisse

28 avril 2019 16:56; Act: 28.04.2019 16:56 Print

Faut-il abolir les rentes à vie des anciens élus?

par Yannick Weber - Après le Jura, Fribourg se dirige aussi vers un abandon des pensions à vie des conseillers d'Etat après leur mandat. Seuls quelques cantons persistent.

storybild

Les élus fribourgeois suivent la tendance du reste du pays. (Photo: Etat de Fribourg - Jessica Genoud)

Sur ce sujet
Une faute?

Les membres du Conseil d'Etat fribourgeois l'ont annoncé vendredi: ils recommandent au Parlement d'accepter de sucrer leurs potentielles rentes à vie, qu'ils toucheraient sous conditions après qu'ils auront quitté le pouvoir. A la place, les élus seraient affiliés à la Caisse de pension de l’Etat. Ils garderaient tout de même un statut spécial et percevraient une indemnité lors de leur départ ou s’ils ne sont pas réélus, comme cela se fait dans la majorité des cantons suisses. La décision intervient moins de deux ans après un changement similaire dans le Jura.

Sondage
Quel système vous semble le plus juste pour les anciens élus?

Vives réactions à Genève

De nombreux lecteurs genevois ont salué, sur 20minutes.ch, la décision du gouvernement fribourgeois. Genève est l’un des derniers cantons à offrir ces pensions. Une initiative y a été lancée par les Vert’Libéraux pour les abolir. Le débat est chaud: certains accusent Pierre Maudet (PLR) de s’accrocher à son poste jusqu'au moment où il aura siégé assez longtemps, c’est-à-dire huit ans, pour toucher après son départ une rente de plus de 7'000 fr. par mois, et ce jusqu'à la fin de ses jours. L'initiative, en cours de récolte de signatures, n'y changera d'ailleurs rien. C'est à la fin du mois de juin que l'élu aura atteint le fatidique délai.

Le canton de Vaud a également connu sa polémique. L’ancien élu Pierre Chiffelle, exclu du PS, touche plus de 10'000 fr. par mois depuis qu’il a quitté le pouvoir en 2004 pour raisons de santé, après deux ans seulement en fonction. Malgré qu'il avait repris une activité rémunérée ensuite, il a toujours refusé de renoncer à sa rente. Le Canton ne veut pas changer de système. Pour lui, il assure l'attractivité du poste.

D'autres systèmes ailleurs

La plupart des cantons ont opté pour un autre système, avec le versement d'une indemnité de départ, dont les calculs et conditions diffèrent pour chacun d'entre eux. Et si Vaud, Neuchâtel et Genève sont parmi les tout derniers cantons à verser des rentes à vie, c'est aussi en Suisse romande qu'une autre alternative a été trouvée. En Valais, les conseillers d'Etat ne recevront plus ni rente ni indemnité s'ils ont été élus après le changement de loi en 2015. Mais leurs salaires ont été augmentés en contrepartie.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un lecteur anonyme le 28.04.2019 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sondage nul

    Dommage que le sondage ne propose pas la meilleure solution qui est : pas de rentes, ni d'indemnités et pas d'augmentation de salaire, comme partout. Ils sont là comme représentants du peuple, pas pour faire une carrière perso en s'en mettant plein les poches

  • Pierre le 28.04.2019 21:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui

    Oui bien sûr, de quel droit ses gens touchent de l'argent alors qu'ils peuvent chercher du travail comme tout le monde.

  • El Gringo le 28.04.2019 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un job comme un autre...

    les mêmes conditions qu'un autre travail ;-) s'agissant d'une vocation pourquoi leur donner un traitement de faveur ???

Les derniers commentaires

  • May Daniel le 30.04.2019 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop au profit sur le dos du peuple

    Fribourg va le faire, il serait judicieux que tout les cantons dans ce pays applique l abolition des rentes, je dirais même plus il devrait être rétroactif au moins 5 ans en arrière faudrait qu il rembourse. Et si ça provoque des gros problèmes dans leurs vies rien à foutre. J ai pas pitié pour des profiteurs de ce genre . Il ce gêne pas de mettre sur la paille des personnes à bas revenu.ou qui on des difficultés à vivre. Qu il subisse le même sort

  • popeye le 30.04.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    scandale

    exemple d'une ancienne conseillère fédérale à la retraite bien avant l'âge obligatoire pour le simple péquin ! En dix ans elle a touché plus de 2 millions deux cents milles de rentes ! à cela il faut encore ajouter l'avs afin qu'elle puisse finir correctement ses fins de mois ! Super la politique

  • Fantasio le 30.04.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    Faites ce que je dis, pas ce que je fais

    Chiffelle? Il était de quel parti déjà? Socialiste? Mais quelle surprise!

  • zigouille le 30.04.2019 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    Faire de la politique c'est s'assurer d'être riche en peu de temps !

  • philo bedo le 29.04.2019 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    faites le calcul

    oui ,avec ce qu'ils gagnent sur dix ans ils peuvent mettent de l'argent de coté pour le restant de leurs jours