40 ans de la police jurassienne

16 septembre 2019 12:20; Act: 16.09.2019 18:44 Print

Les unités spéciales vont étaler leur force de frappe

La police cantonale jurassienne réserve au public un programme riche et varié à l'occasion de son quarantième anniversaire.

Une faute?

La police cantonale jurassienne invite la population à assister samedi prochain à une journée de démonstrations à l'occasion de ses 40 ans. Ses partenaires comme la Rega, les pompiers ou l'Hôpital du Jura seront présents pour illustrer la collaboration entre les différents services.

Le public pourra suivre des démonstrations des unités spéciales, de la police judiciaire et de la gendarmerie. Il pourra découvrir sur le site du Centre A16 aux Prés-Roses à Delémont les différents aspects des activités de la police. La fête se déroulera par tous les temps, précise lundi le canton du Jura.

Au programme, des démonstrations des capacités d'un drone, des relevés de traces sur une scène de crime, la détection d'un véhicule recherché par le système de lecture automatisée de plaques d'immatriculation, l'interception d'un véhicule dans un barrage routier ou l'engagement de chiens à la recherche de stupéfiants.

C'est le 4 janvier 1979, année d'entrée en souveraineté du canton du Jura, qu'a eu lieu la première assermentation de la police cantonale jurassienne. Et en juillet de la même année, la police inaugurait ses nouveaux uniformes.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maryline le 16.09.2019 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sympa cette unité d'élite

    Pour courir après les vaches et les chèvres .... parce que les cambrioleurs français .....

  • Circo Loco le 16.09.2019 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sacré cochon...

    ...ça va péter chef.

  • Freddo le 16.09.2019 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Vu à la télé

    Ils tournent un épisode de Police Academy dans le Jura ?

Les derniers commentaires

  • Léon Voirc le 18.09.2019 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour votre engagement

    La présence de commentaires desobligeants ici ne fait que démontrer la nécessité d'avoir des forces de sécurité intérieure efficaces et puissantes afin de neutraliser ce qui s'opposent au bon fonctionnement neutre du système démocratique Suisse.

  • jurassien le 17.09.2019 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Roquets

    Elite de la gâchette, peut-être, mais de la politesse, certainement pas. La police jurassienne est composée de jeunes roquets, frustrés, tout heureux de faire la démonstration de leur pouvoir à la moindre des petites effractions. Et je peux vous dire, par expérience, et selon les témoignages que j'entends, que la réalité dépasse la caricature susmentionnée.

    • Elpé le 17.09.2019 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Fier de mon coin de pays

      Oui, la Police Jurassienne, ne va pas ou plus au bistrot, elle contrôle soutient rassure et tant mieux. Avec les moyens qu'elle a, elle s'efforce de remplir sa mission de proximité. Il faut reconnaître que les résultats obtenus ne sont pas si mal. Il est honteux de constater qu'une des principales institutions jurassiennes soit comme cela salie, parce qu'on accepte pas le principe des règles et qui les fait respecter. Et si parfois les soi-disant roquets ne montraient pas leurs dents qui ferait le job? Pas les donneurs de leçons qui préfèrent crier au loup plutôt qu'aux poulets...

    • Noisyl le 17.09.2019 20:07 Report dénoncer ce commentaire

      Merci mon chien

      Oui effectivement de jeunes roquets comme vous le dites. Mais quelle honte de traiter la police de la sorte. Les mêmes roquets qui sont confrontés tous les jours à des scènes difficiles, à des gens agressifs comme vous d'ailleurs, à des gens qui veulent mourir et à des morts bien évidemment. Malgré cela, les insultes et les reproches font partie de leur quotidien. Les remerciements sont très rares.

    • Elpé le 17.09.2019 20:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Noisyl

      Très bien dit...

  • Un Radi Ajoulot le 17.09.2019 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Politique VS réalité

    Pour l'élu comme le citoyen il sera intéressant dans cette période de fusion concepts et autres synergies d'aller au contact des partenaires qui ne manqueront pas d'être présents comme l'hôpital du Jura pour parler du nouveau concept sanitaire ou encore d'aller voir les polices municipales de Porrentruy et Delémont pour se rendre compte exactement en quoi consiste ces fusions et autres partenariats avec des personnes issues du terrain tout cela sans les filtres habituels auxquels l'homme politique et/ou les citoyens ont droit en général!

  • G.C le 17.09.2019 06:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fritz

    on se souvient encore du "fritz". Une statue commémorant la mobilisation de 1914. saccagé par la population car représentatif selon eux de la soumission bernoise. cette statue était intime, l'un de mes aïeux ayant posé pour celle-ci. Jamais je ne pourrai faire confiance à un extrémiste Jurassien.

    • Luc le 18.09.2019 07:05 Report dénoncer ce commentaire

      Pfff

      Oh la la quel traumatisme!!! La statue du fritz ? Et ben.

  • Le Parc Jurassique le 17.09.2019 06:08 Report dénoncer ce commentaire

    sur les sentiers de la perdition

    Et si tu t'égares au col des Rangiers avec un verre dans le nez, notre police cantonale jurassienne viendra te chercher. En réalité, le col de la Givrine pour monter à Saint-Cergue est un vrai casse-cou, mais chaque deuxième Jurassique préfère te raconter comment il a traversé les Rangiers...

    • trogne à goutte le 17.09.2019 17:45 Report dénoncer ce commentaire

      dans le Jurassique

      Et lorsque je disais que la Givrine est un vrai casse-cou, je pensais pour un "trogne à goutte" comme moi. Mais, pour une saucisse d'Ajoie, je veux bien te raconter mille et une histoire du Jurassique. Naître comme Bernois en 1979, c'est comme s'égarer un peu, quand les autres cantons ne t'acceptent plus comme "tel" et te refusent comme Jura. Alors, nos enfants du Jurassique ont "tant bien que mal" changé d'origine, pour se retrouver complètement perdus loin de leur source. Merci les flics, bonjour Charmoille!