Canton de Fribourg

18 mars 2019 11:50; Act: 18.03.2019 11:58 Print

Maltraitance animale: la justice trop clémente?

Dix jours-amende avec sursis et 300 francs d'amende. La peine infligée à un agriculteur qui avait électrocuté et laissé mourir une vache soulève les critiques.

storybild

La vache s'était blessée en tombant dans un pente raide de l'alpage. (photo prétexte) (Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Tant le Ministère public fribourgeois que «La Liberté», qui avait publié le verdict, croulent sous les courriers de citoyens outrés. Ces derniers considèrent que la peine de dix jours-amende avec sursis et 300 francs d'amende dont a écopé un agriculteur est trop clémente. Pour rappel, l'une des vaches présentes sur son alpage s'était blessée en tombant dans une pente. Pour la forcer à se relever, il l'avait frappée, avant de lui infliger une septantaine de décharges électriques. Finalement, puisqu'elle ne se relevait pas, il l'avait abandonnée, sans eau ni soins, et sans avoir demandé à un vétérinaire de soulager ses souffrances.

Face aux accusations de laxisme, le porte-parole du Ministère public a expliqué, dans le quotidien, que la peine avait été prononcée en tenant compte de toutes les circonstances du cas, notamment que l'accusé n'avait jamais fait l'objet d'une procédure pour maltraitance envers les animaux. Néanmoins, il concède que des réflexions vont être menées pour voir si les peines en la matière doivent être adaptées. A noter que la loi prévoit une peine maximale de trois ans de prison pour les mauvais traitements envers les animaux.

(xfz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lolo le 18.03.2019 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre bête

    Donc si c'est la première fois, c'est pas grave ? Genre, promis M'sieur, je ferai plus et hop on s'en va ? c'est juste écoeurant !

  • ric67 le 18.03.2019 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle belle justice !!!!

    On s'interroge quand même de plus en plus sur le système pénal suisse..... heureusement que le paysan n'a pas roulé à 132 sur l'autoroute, là il aurait été fracassé !!!

  • Nikita le 18.03.2019 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maltraitance animale

    Franchement le système judiciaire ici en Suisse est honteuse et cela dans n'importe quel domaine!!

Les derniers commentaires

  • Absolute le 19.03.2019 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inacceptable

    Paysan de la belle GRUYÈRE?!? Mon oeil Ouais tous des Gros gonflés à bloc plein de fric et surtout ils savent mieux travaillé que le reste de la Suisse.....

  • Ozz le 18.03.2019 22:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    agriculture suisse

    Ils les aiment leurs animaux...encore une preuve.

  • Sniffff le 18.03.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grossier

    Aujourd'hui après midi je passe un moment à attendre une personne a Bulle. Une Dame septuagénaire promène son chien au bout de sa laisse. Il fait un peu sa grosse tête de loulou. La Dame lui "aboye" dessus , le tire violament sur sa laisse et le traîne sur environ 5m et continue a "aboyé" et continue a le traîner. Tout cela est normal et moi qui suis agriculteur et éleveur cela m'a énormément dérangé . Pour finir l'histoire du collègue cela aussi me dérange car on dit " grossier avec les bêtes = grossier avec les gens "

  • PETER Marc-Olivier le 18.03.2019 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    La vache et ses prisonniers fribourgeois

    C'est triste mais les juges fribourgeois ne peuvent plus prendre le taureau par les cornes car ils en ont plus. Pourtant prendre le taureau par les cornes, c'est s'éviter des coups vaches. Il faut sonner les cloches au juge fribourgeois concerné car prendre les défenses des belles grosses vaches fribourgeoises cela devrait faire partie du terroir fribourgeois crénom de diou! Le Bourgeois du haut de son perchoir politique devrait sonner le glas à cette pratique judiciaire respectant que de manière minimaliste le droit des animaux. Ah la vache et fi les cornes pour cette décision consternante!

  • Valmont le 18.03.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour nos agriculteurs&éleveurs et pour le respect

    Le fait qu'il n'est jamais été jugé pour maltraitance avant, ne veut pas dire qu'il traite ses animaux correctement. S'il avait un tant soit peu de respect pour son bétail, il n'aurait pas eu l'idée de lui infligé pareil traitement. Je connais des éleveurs qui traitent très correctement leur bêtes, après tout elle sont leur gagne pain.