Coronavirus

25 mars 2020 11:54; Act: 25.03.2020 13:12 Print

Masque chirurgical inutile si le virus est dans l'air

Porter un masque pour se protéger du Covid-19? Tout dépend de la situation et du modèle, selon un fabriquant.

storybild

Porter un masque chirurgical ne sert qu'à retenir les sécrétions. (Photo: Keystone/image dillustration)

Sur ce sujet
Une faute?

De nombreux travailleurs qui se trouvent au contact des gens craignent d'être contaminés. Et ils sont nombreux à souhaiter porter des masques pour se protéger du coronavirus. Cette demande est toutefois souvent rejetée par les employeurs, pour ne pas faire peur à la clientèle ou simplement parce qu'ils n'en ont pas et ne peuvent pas s'en procurer.

Depuis le début de la crise, il a été souvent répété que les masques ne servent qu'à protéger les autres. Mais une rumeur de plus en plus insistante voudrait que cette explication n'ait été donnée qu'en raison de la pénurie et afin de garder un maximum d'unités pour le personnel soignant.

Pauline*, une professionnelle de la santé, s'est directement adressée à un fabriquant pour en avoir le coeur net. «La première chose à distinguer, c'est le type de masque (lire encadré)», rapporte-t-elle. Les masques les plus simples, appelés masques de chirurgiens, ont en effet pour mission principale de protéger les autres. «En gros, ils servent à retenir les sécrétions, comme les postillons. Toutefois, ils doivent être changés dès qu'ils sont souillés, parfois après seulement quelques minutes, par exemple si on a toussé dedans», poursuit notre interlocutrice.

Ne pas porter un masque contaminé

Mais empêche-t-il les personnes saines de contracter la maladie? «Pas vraiment, répond Pauline. Si une personne atteinte du coronavirus vous éternue dessus et que vous portez un masque, ça peut aider. Mais il faut tout de suite s'en débarrasser et se laver les mains. Car en gardant un masque contaminé, vous avez un fort risque de tomber malade.»

De plus, un masque ne protège pas celui qui le porte si le virus est en suspension dans l'air. «Si on reste suffisamment longtemps à proximité d'un malade, par exemple lors d'un long déplacement en transports publics, ou si on rentre dans la chambre d'un patient, on peut être contaminé même avec un masque chirurgical sur le nez. Seul un masque de type ffp2 est une protection sûre dans ce genre de cas. D'ailleurs, en milieu hospitalier, ceux-ci sont surtout utilisés dans les situations à risques, comme une intubation.»

Ce qui signifie qu'un vendeur ou un livreur, par exemple, ne reste pas assez longtemps en présence d'un éventuel malade pour que le port d'un masque fasse la différence. Ce sont donc avant tout les contacts, même indirects, que ces travailleurs doivent fuir. Se désinfecter les mains et éviter de se toucher le visage restent donc les meilleures armes de prévention.

*Prénom d'emprunt

(xfz)

Les commentaires les plus populaires

  • erik le 25.03.2020 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    devinez, devinez qui je suis....

    Si les masques protègent les autres... Si tout le monde porte un masques tout le monde protègent les autres du coup..et si tout le monde protègent tout le monde!!! bien c'est toujours mieux....

  • publiez svp le 25.03.2020 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle hérésie

    La photo démontre exactement comment il ne faut pas le porter. Il n'est pas plaqué et mis en place correctement. La petite plaquette qui doit épouser la forme du nez n'est pas positionnée, le masque n'est pas déroulé sous le menton. Mettez une photo de positionnement juste et une de fausse manipulation. J'ai fait la remarque à plusieurs personnes dans des magasins ces derniers jours car ils ne se couvraient même pas le nez !

  • MG le 25.03.2020 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Covid-19

    Je profite de cette occasion pour remercier le personnel médical et soignant, bravo et bon courage.

Les derniers commentaires

  • Flo78 le 29.03.2020 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Confinés

    Voie aérienne... Faut arrêter, le jour où cela est le cas cela ne servira à rien de rester confiné chez soi à moi de vivre avec son propre système de filtrage d'air

  • Ramzi B le 28.03.2020 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    C'est Honteux !

    C'est une HONTE de publier des articles avec un titre comme celui ci ! Vous cherchez juste a terroriser la population si je comprend bien

  • Blaise Godet le 27.03.2020 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    la honte

    Ces histoires de masques est une honte indigne d'un Pays comme la Suisse Si le masque ne protège pas a 100% il protège quand même, et les caissières qui vous voient avec ce sente plus sécurisées. Je suis allé plusieurs à la pharmacie pour acheter ses protections, et comme il n'en non pas vous réponde parfois avec un air haut-teint que ce n'est pas utile. Choquant pour des prof.

  • Doc le 26.03.2020 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Parano-ignorants

    Ce qui est inutile déjà c'est votre titre ! IL N'Y A PAS DE VIRUS DANS L'AIR !!! La seule chose que vous réussissez a faire avec votre article c'est de faire acheter du FFP2 aux gens parano-ignorants ! Et c'est facile de les reconnaître, ils portent un masque chirurgical dans la rue ! C'est quand même incroyable d'y croire quand les meilleurs virologues disent que ce n'est PAS nécessaire ! Informez-vous avec les sources des HUG (par exemple) !

  • Loi De La Loi le 26.03.2020 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Menteurs! Tous des vendus!!!!

    Pourquoi tous les asiatique et chinois contre le corona portes portent des masques et des gants c'est bête mais en suisse on nous prend pour des cons!!! Si on prend less chiffres en Asie ils ont réussi à contrôlé la propagation du virus et toujours avec les règles stricte de confinement avec masques et gants. En Italie c'est l'armageddon sans masques sans gants!!!!!!!

    • Mendrisiotto le 26.03.2020 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Loi De La Loi

      La politique européenne, Voilà voilà voilà