Valais

13 janvier 2020 11:37; Act: 13.01.2020 11:59 Print

Millésime de qualité, mais en petite quantité

La quantité de vins encavés en Valais en 2019 a été en dessous de la moyenne. Mais la qualité était au rendez-vous.

storybild

Avec 25,5 millions de kilos de raisins rouges et 20,3 millions de kilos de raisins blancs, la récolte valaisanne 2019 est inférieure de 12,7% par rapport à 2018. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le millésime valaisan 2019 est de qualité, selon l'Office cantonal de la viticulture. Sur le plan quantitatif en revanche, les quantités encavées, 45,8 millions de kilos, sont légèrement inférieures à la moyenne décennale et en baisse de 12,7% par rapport à 2018.

Avec 25,5 millions de kilos de raisins rouges et 20,3 millions de kilos de raisins blancs, la récolte valaisanne 2019 est inférieure de 12,7% par rapport à 2018 (52,5 millions de kilos) et de 2,8% à la moyenne décennale, indique l'OCV dans son rapport sur les vendanges 2019 publié lundi. Cette baisse peut s'expliquer en partie par la décision du 24 juin 2019 de l'Interprofession de la vigne et du vin d'abaisser les quotas de production.

L'année 2019 peut être qualifiée d'exigeante pour les vignerons. Si les conditions climatiques clémentes des mois de février et mars ont permis un démarrage précoce de la végétation, la fraîcheur inhabituelle enregistrée en mai l'a sensiblement ralentie.

Trois épisodes de grêle

La floraison a débuté avec une semaine de retard sur la moyenne décennale. Les fortes chaleurs de juin et juillet ont contribué à un développement soutenu de la vigne.

Durant l'été, de nombreux fronts orageux ont balayé la Suisse, créant des conditions favorables au développement des maladies fongiques. Le Valais a essuyé trois épisodes de grêle, provoquant localement des dégâts légers à moyens.

Les vendanges ont été officiellement ouvertes le 23 septembre. Après un début d'octobre frais et changeant, elles se sont déroulées dans une ambiance d'été indien.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • dyonne le 13.01.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dealers légaux

    Comme chaque année, la bonne excuse pour vendre trop cher...

  • Silène le 13.01.2020 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    On va payer

    Quand il y a trop on paye pour le stocker. Quand il n'y a pas assez, on paye parce qu'il n'y en a pas assez...

  • Pollux le 13.01.2020 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    indice

    le prix aussi va être de qualité

Les derniers commentaires

  • Alf le 15.01.2020 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop

    Et c'est reparti un millésime super comme d'habitude et augmentation du prix !

  • Adhoc le 14.01.2020 23:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le vin d'ici et l'au-delà

    Des millions de personnes n'ont pas accès à l'eau potable, des enfants tombent comme des mouches, et ça renâcle sur le prix du vin... L'insolence et la niaiserie des gens qui s'ennuient tellement qu'il leur faut s'inventer des "problèmes" pour meubler leur existence, palabrer dans le ridicule..

  • Le Lignon le 14.01.2020 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A votre santé

    Le vin rouge meilleur.

    • Citoyen Suisse le 14.01.2020 22:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le Lignon

      A la tienne.

  • Syrose le 14.01.2020 02:52 Report dénoncer ce commentaire

    Voyager dans l'alcool

    Bien sure et à quel prix ? Comme d'hab moi je bois Argentin, Chilien, Australien, Africain ,Espagnol et Portugais ou Italien etc. mais surtout pas du suisse car comme disent les bobos gauchistes il faut s'ouvrir à d'autres cultures .

  • bellami le 13.01.2020 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop chers pour ce que c'est

    Quand on voit des maisons comme provins qui vendent des fendants ou des gamays à plus de 20.- la bouteille ? A part certains petits producteurs qui font qqs bonnes spécialités, la plupart des vins valaisans sont trop chers... Surtout pour de la flotte. Pour les vins suisses je me tourne plutôt du côté des grisons, du Tessin, de Neuchâtel ou voire même de Genève