Festival

16 juillet 2018 18:00; Act: 16.07.2018 18:07 Print

Moins de bagarres au Montreux Jazz

Le projet de médiation urbaine introduit cette année au Montreux Jazz semble avoir porté ses fruits. La police dénombre 43 débuts de bagarres.

storybild

Police Riviera a dénombré 43 bagarres. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La police tire un bilan sécuritaire positif du Montreux Jazz Festival, qui s'est déroulé du 29 juin au 14 juillet dernier. Le nombre de bagarres est stable, mais les affrontements étaient de moindre ampleur.

Police Riviera a dénombré 43 bagarres et 26 personnes ont fait l'objet d'une dénonciation, indique lundi la police. «Il s'agissait de débuts de bagarre. Rien à voir avec les émeutes qui s'étaient produites l'an passé lors de la dernière nuit du festival», a rappelé Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise.

Le projet de médiation urbaine introduit cette année semble porter ses fruits. Des assistants sociaux sont allés à la rencontre des festivaliers, du jeune public en particulier, pour délivrer des messages de prévention. Ils ont distribué plus de 7300 bouteilles d'eau, ainsi que des croissants aux fêtards du petit matin.

Plaintes pénales

La police a enregistré plus de 33 plaintes pénales essentiellement pour des vols, des injures et des dommages à la propriété, ajoute la police qui rappelle que les plaintes peuvent arriver parfois plusieurs mois après la manifestation. L'an dernier, une quarantaine de plaintes lui étaient signalées à pareille époque.

Autre point positif: de plus en plus de festivaliers semblent se déplacer en transports publics. La protection civile a parqué environ 30'000 véhicules, soit quelque 6000 de moins que l'an dernier. «Cela s'ajoute aux 4000 de moins comptabilisés en 2017», précise M. Sauterel.

(nxp/ats)