Valais

22 juillet 2014 12:48; Act: 22.07.2014 12:51 Print

Nendaz au son du cor

La station valaisanne de Nendaz (VS) raffole du cor des Alpes. Elle accueille une treizième édition de son festival international du 25 au 27 juillet.

storybild

Les organisateurs n'attendent pas moins de douze mille spectateurs. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le point d'orgue de la manifestation est prévu dimanche. A 2200 mètres d'altitude, face au lac de Tracouet, 150 musiciens interpréteront un morceau d'ensemble. L'alpage qui domine Nendaz servira aussi de scène à la finale du concours de cor des Alpes.

Centré sur le cor des Alpes, le festival revendique une identité folklorique forte. Au fil des années, yodleurs, lanceurs de drapeau, sonneurs de cloche, danseurs folkloriques se sont invités dans un programme qui n'a eu de cesse de s'étoffer.

Musiciens et public choyés

Le festival présente deux visages. Pour les musiciens d'abord. Ils s'affrontent dans différents concours, jugés à l'aveugle par un jury de spécialistes. Les souffleurs sont en majorité suisses, alémaniques pour la plupart. Mais un tiers des participants vient d'Allemagne, de France, de Belgique.

Le public est pour sa part convié à de nombreux concerts, un cortège, des soirées folkloriques et des bals champêtres. Et pour conquérir de nouveaux adeptes, le cor des Alpes sait se faire étonnant.

Depuis plusieurs années, les organisateurs ont mis en place un concours «fun». Les interprètes rivalisent d'humour. Ils peuvent explorer des voies alternatives et associer le cor des Alpes à d'autres instruments pour emprunter des sentiers musicaux éloignés des canons du genre.

Près de cinq siècles d'histoire

En Suisse, on trouve les premières traces du cor des Alpes dans des écrits du naturaliste zurichois Conrad Gessner, vers 1555. L'instrument était utilisé en Suisse centrale pour rassembler le bétail. Il était également un moyen d'annoncer les nouvelles d'une vallée à l'autre.

En montagne, avec le vent comme allié, les sons peuvent porter jusqu'à 10 kilomètres. Ce n'est que vers 1880 que le cor des Alpes a pris sa forme actuelle. Le musée de Zeihen, en Argovie, expose un exemplaire de cette époque. Aujourd'hui en Suisse, on compte environ 4000 instrumentistes, dont 150 en Valais et une dizaine à Nendaz.

http://nendazcordesalpes.ch

(ats)