Valais

27 janvier 2015 22:02; Act: 28.01.2015 09:20 Print

Pro et anti-«Gay Pride» se font la guerre sur le Net

par Francesco Brienza - Les activités liées au défilé homosexuel du 13 juin ont démarré lundi. Sur le web, le débat fait rage sous l’œil attentif des organisateurs.

storybild

Sion avait accueilli un premier défilé en 2001. (Photo: Keystone/Andree-noelle pot)

Sur ce sujet
Une faute?

L’année 2015 sera celle de la cause gay dans le Vieux-Pays. Le 13 juin, Sion accueillera pour la deuxième fois le défilé romand de la Pride, après l’édition de 2001. Mais l’événement a déjà commencé lundi avec le lancement d’une radio LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) et se poursuivra ces prochaines semaines dans le cadre du Carnaval.

De quoi réveiller l’hostilité de certains dans un canton jugé conservateur. Une page Facebook a été créée. Son succès est relatif (300 «j’aime» en deux jours), mais elle est quotidiennement prise d’assaut par les pro et les anti-Pride qui s’envoient de vilaines piques. Exemples: «On a peur que nos enfants soient pervertis, faites ça en privé!» lance un internaute. «Protégez-les contre votre connerie... Ce serait déjà beaucoup», lui rétorque-t-on.

Ces prises de position musclées ne surprennent pas les organisateurs de la marche. «Nous savions qu’une telle manifestation allait susciter des débats et des réactions dans le canton, indique Sébastien Nendaz, chargé de communication. Ceux-ci mettent en évidence l’ignorance et l’homophobie, et sont donc la confirmation de l’utilité du travail de lutte contre les discriminations et les différences.» Si le comité Pride 2015 est attentif au contenu de la page Facebook, il n’entend pas la surveiller ni dénoncer. «La mentalité d’une majorité de Valaisans évolue de façon positive, souligne Sébastien Nendaz. Nous devons persévérer sur une voie d’ouverture d’esprit.»

Sollicité mardi, l’administrateur de la page Facebook en question a indiqué agir par souci de la diversité des opinions. «Contrairement à ce que la presse tente de nous faire croire, tout le monde n'est pas d'accord avec l'organisation d'une telle manifestation, explique-t-il. Nous ne comprenons pas la volonté toujours plus grande de mettre en avant des minorités pour en faire une nouvelle norme sociale. En Valais, il existe aussi des personnes qui défendent certaines valeurs de la vie de couple.» Et ce contributeur anonyme de préciser qu'il ne conteste pas les pratiques sexuelles des gays en soi. «Mais être homo ou hétérosexuel n'exige pas une fierté plus ou moins importante.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Valaisan Skater le 28.01.2015 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas que les médias...

    Lors de ces gay pride, il n'y a qu'une minorité de personne qui se déguise, c'est pour faire le show, la fête mais ce n'est de loin pas la majorité ni représentatif. Soit dit en passant, je crois que bcp de valaisans font de même pendant 1semaine en février chaque année... Celui qui a déjà assisté à une gay pride sait qu'il y a bcp de gay comme tout le monde qui passent inaperçue...des motards, des médecins, des massons, des ingénieurs, des vieux, des jeunes... c'est justement pour aider des personnes à s'accepter et pour voir qu'elles ne sont pas seules que ce genre de manifestations existe. Je pense que le problème est + dans les médias qui ne reflète que la partie extravagante de la communauté LGBT...et non la réalité. Maintenant dommage que bcp de personnes gardent leurs visions si étroite qu'ils ne jugent que par ce qu'ils voient dans les médias...

  • Shake Spear le 28.01.2015 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    To be or not to be?

    La gay pride est avant tout un moyen de faire la fête et les Valaisans en ont un furieux besoin. Le conformisme ambiant et la peur du qu'en-dira-t-on figent les esprits dont les relents de renfermé se font sentir dès le tunnel de St-Maurice franchi. Il y a si peu d'événements d'ampleur au sein de cette région que sa population devrait se réjouir de ne pas à avoir à faire 200km pour y assister. Les conservateurs catholiques bien-pensants du canton qui sont contre cette manifestation ont peut-être oubliés ces paroles de leur évangile : "aimez-vous les uns les autres"!!!

  • ElHéritier le 28.01.2015 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Visible en chemises & en plumes

    C'est quand même pathétique de voir les commentaires de certains oubliant que si des gays peuvent vivre soit-disant normalement c'est grace aux émeutes de Christopher Street constituées de "gays à plumes". Sortez de chez vous vous déhancher avant qu'on vous rappelle que la normalité c'est d'être hétéro. La communauté LGBT est diverses et variées et c'est pas en boycotant les Prides, car soit-disant on est plus normaux que certains, que l'on fait avancer les choses.

Les derniers commentaires

  • Imbalord le 28.01.2015 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les droits sont là

    Quelle est la revendication des boy george avec cette pride ?

  • Renarbleu le 28.01.2015 17:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cool

    Moi je trouve les homos super cool

  • F. K. le 28.01.2015 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Chacun fait ce qu'il veut de son *#"*

    La grande majorité des gays sont des personnes comme M. Tout le monde dans la vie de tous les jours (ou presque comme tout le monde pour certains). Dans ces défilés, on ne voit que des follasses refoulées, en rien représentatif. Personnellement, j'ai rien contre eux mais de la à s'exhiber comme des monstres de foire ne fait que dégrader l'image de ces personnes. Qu'ils le fassent en privé plutôt qu'en public. Puis parler de communauté, c'est déjà un pas vers l'exclusion.

  • néo 1975 le 28.01.2015 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hétéropride

    Je me demande ce qu' il se passeraient et quelle serait la réaction des gens si l on organisait une hétéropride.

    • AllyMcBeal le 28.01.2015 16:16 Report dénoncer ce commentaire

      à SARA

      "... ce n'est pas sain d'essayer d'inculquer aux enfants qu'être gay est normal ...". Avec ce bout de phrase êtes-vous consciente que vous m'insultez Madame ? Et que vous insultez d'autres milliers homosexuels ? Oui être gay est normal Madame, je suis-nous sommes des gens normaux et avons droit au respect tout comme vous. Méditez là-dessus merci.

    • gayluron le 28.01.2015 18:46 Report dénoncer ce commentaire

      à ally

      bah etre gay c'est pas naturel ( la nature veut que l'homme aille avec la femme) mais par contre chaque personne peut à l'aide du magnfique outil qu'est SON cerveau se faire des préférences. pour le commun des gens l'appellation normal restera une relation hetero puisque c'est ce qui est le plus naturel.

  • Dima le 28.01.2015 12:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bande de tas de neige

    A nouveau, une débauche de paroles haineuses dites par des personnes qui ont le QI d'une d'un poisson rouge... Je suis gay mais je n'adhère pas aux gay Prides... Ce n'est pas pour autant que je juge les personnes qui s'y rendent... La tolérance des uns commence là où celle des autres commencent.... Vos arguments anti-pride donc anti-gays démontrent que votre tolérance est à la hauteur de votre canton: refermé sur lui-même qui ne promeut que le nombrilisme d'une partie de la population valaisanne retardée de plusieurs siècles...