Santé

17 avril 2018 13:26; Act: 17.04.2018 16:34 Print

Qualité hospitalière: le Valais passe à la pratique

L'Hôpital du Valais (HVS) a amélioré la sécurisation de l'administration des médicaments, la prise en charge des infarctus ou la lutte contre la cybercriminalité.

storybild

Le directeur général Eric Bonvin a présenté les nouvelles étapes du développement de L'Hôpital du Valais (HVS) (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Hôpital du Valais (HVS) passe à la pratique en matière de qualité hospitalière. Depuis 2012, il s'est attaché à identifier les problèmes. Il s'est engagé dans une phase d'actions l'an dernier.

L'analyse des problèmes depuis 2012 a permis de mettre en place un système de gestion permanent des indicateurs de problèmes, a expliqué le directeur général de l'HVS Eric Bonvin mardi lors de la présentation du rapport qualité 2017. «C'est devenu une sorte de routine de l'hôpital», a-t-il dit.

La nouvelle phase est celle de l'action. Une série de processus a ainsi été mise en oeuvre l'an dernier pour éviter que des problèmes ne se reproduisent. La sécurisation de l'administration des médicaments, la prise en charge des infarctus ou la cybercriminalité font désormais l'objet de tels processus.

Pionnier

L'Hôpital du Valais fait même oeuvre de pionnier en matière de sécurisation de l'administration de médicaments. Depuis le début de l'année, il mène un projet pilote pour identifier les situations à risques.

Concrètement, lorsqu'un médecin prescrit un médicament, il l'inscrit dans le dossier informatisé du patient. Un logiciel compare le médicament avec d'autres données du patient comme son âge, son poids ou d'autres thérapies en cours.

Si une situation à risques est détectée, le pharmacien en est informé. S'il juge l'alerte pertinente, il prend contact avec le médecin pour proposer des adaptations. L'HVS est le premier hôpital en Europe à mettre en fonction ce logiciel.

Meilleure coordination

L'hôpital a ainsi développé une filière clinique pour une prise en charge interdisciplinaire des infarctus. Ce plan de soins inclut tous les intervenants avant et après le geste technique. L'intervention est mieux coordonnée. Le personnel impliqué en retire davantage de satisfaction et les patients sont à 96% très satisfaits de la prise en charge.

Les résultats positifs de cette filière clinique vont déboucher sur d'autres programmes du même type. Des plans de soins sont actuellement développés pour les accidents vasculaires cérébraux et pour les arrêts cardio-respiratoires.

Actuellement, l'HVS passe du stade de la réaction à celui de la prévention. Les signes montrent que la culture de la sécurité devient l'affaire de chacun. Et c'est là un des objectifs de la direction.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • schulman henri le 17.04.2018 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    veritas

    reste plus qu'a changé la qualité des soins et des médecins et hop enfin un vrai hopitale en valais !

  • Paz le 17.04.2018 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Participation toute relative

    Encore une réforme top-down masquée dune cosmétique apparence participative. Allez sur place et demandez au staff ce quil pense de ces grosses théories.

  • Forget le 17.04.2018 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    En retard

    Mais c'est que normal !

Les derniers commentaires

  • Lolo2 le 18.04.2018 07:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Indigne

    On nous raconte n'importe quoi.il faut aller aux urgences pour voir comment.4hd'attente et puis très mal reçu vraiment des numéros'

  • Ueli Gerber le 17.04.2018 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin

    C'est le moment que la qualité soit un peu meilleur. C'était une catastrofique cette hôpital du Valais.

  • jojo le 17.04.2018 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    jojo

    Tous des rabajoies. Un peu d"optimisme ferait plaisir.

  • Paz le 17.04.2018 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Participation toute relative

    Encore une réforme top-down masquée dune cosmétique apparence participative. Allez sur place et demandez au staff ce quil pense de ces grosses théories.

  • schulman henri le 17.04.2018 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    veritas

    reste plus qu'a changé la qualité des soins et des médecins et hop enfin un vrai hopitale en valais !