Séisme au Japon

16 mars 2011 11:25; Act: 16.03.2011 11:31 Print

Report du vote des Jurassiens sur le nucléaire

Conséquence de la catastrophe nucléaire au Japon, les Jurassiens ne voteront pas comme prévu le 15 mai prochain sur le renouvellement des centrales nucléaires suisses.

storybild

La centrale nucléaire de Beznau (AG). (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement jurassien a décidé de reporter le vote sur le renouvellement des centrales nucléaires de Niederamt (SO), Mühleberg (BE) et de Beznau (AG). Les autorités du canton de Vaud devraient prendre prochainement la même décision.

L'Office fédéral de l'énergie ayant confirmé que la procédure fédérale est suspendue, le vote devient sans objet, a précisé mercredi la Chancellerie jurassienne. Le gouvernement s'engage à organiser un vote dès qu'un nouveau dossier lui sera soumis par le Conseil fédéral. Il entend aussi ouvrir un débat sur cette question dans le cadre de sa stratégie énergétique.

Le vote des Vaudois, qui doivent également se prononcer sur la même question le 15 mai, devrait également être différé, pour les mêmes raisons. Le Grand Conseil a débattu de la question mardi (hier). Le 22 février dernier, le parlement cantonal a recommandé aux Vaudois, à une très courte majorité, de se prononcer en faveur du renouvellement des trois centrales.

Les Bernois ont accepté le 13 février dernier à une majorité de 51,2% le remplacement de la centrale nucléaire de Mühleberg. La Confédération a demandé à ces trois cantons de rendre un préavis dans le cadre d'une consultation fédérale sur le renouvellement des centrales nucléaires.

Après les dommages causés par le séisme et le tsunami aux centrales nucléaires japonaises, dont celle de Fukushima, la conseillère fédérale Doris Leuthard a décidé lundi dernier de suspendre sine die les procédures en cours concernant les demandes d'autorisation générale pour trois nouvelles centrales. Il a aussi été décidé d'anticiper le réexamen de la sécurité des centrales en activité. Il se pourrait par ailleurs que les plus anciennes centrales - dont Muhleberg - soient fermées plus tôt que prévu. Mercredi (hier), le PS et les Verts sont allés plus loin. Ils estiment que la Suisse doit abandonner progressivement l'énergie nucléaire pour passer à un approvisionnement plus durable et moins dangereux.

(ap)