Fraude au marché de Sion

22 octobre 2019 13:13; Act: 22.10.2019 13:13 Print

Ses abricots «valaisans» venaient en fait de France

Un maraîcher a été condamné après que ses produits ont été contrôlés par le Service de la consommation. Il avait menti sur l'origine de ses fruits.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Ses barquettes d'abricots estampillées «provenance de Saillon» avaient sans doute de quoi faire saliver le chaland, au marché de Sion. Mais parmi ceux qui s'y sont intéressés se trouvait le Service cantonal de la consommation, raconte «Le Nouvelliste» dans son édition de mardi. Les analyses l'ont démontré: les abricots n'étaient pas du tout valaisans. Ils venaient de France. Pour cette tromperie, le ressortissant étranger, domicilié dans le canton de Vaud, vient d'être condamné à 500 francs d'amende et 200 francs de frais de justice.

Dans les colonnes du quotidien valaisan, le Service de la consommation indique que les cas de tricherie sur l'abricot ne sont pas monnaie courante. Le président du marché de la vieille ville de Sion rappelle pour sa part que ce genre de pratique n'est pas toléré et donne l'exemple d'un commerçant qui a été exclu du marché pour avoir été surpris en train d'acheter de la viande séchée dans un supermarché avant de la remballer pour la vendre sur les étals.

(ywe)