Elections communales - FR

21 mars 2011 18:53; Act: 22.03.2011 08:23 Print

Seul sur la liste, il obtient deux sièges

par Renaud Bournoud - La liste de l’indépendant Jean-Jacques Métrailler ne comptait que son nom, mais elle a décroché deux sièges au conseil général. Une élection complémentaire inédite sera donc organisée.

Une faute?

Jean-Jacques Métrailler n’aura pas brillé par son optimisme électoraliste. Cet ingénieur de 61 ans est modestement parti seul sur sa propre liste à l’assaut du conseil général de la ville. Mais dimanche les électeurs ont donnée deux strapontins à la liste numéro 8: «libre et indépendant».

Une facétie qui oblige Fribourg à organiser une élection complémentaire inédite. «Je suis content, mais je ne pensais vraiment pas décrocher deux sièges,» réagit l’élu solitaire. Une joie moyennement partagée par le secrétariat de la ville, au lendemain des élections. Lundi, après une nuit courte, celui-ci a dû rempiler pour organiser ce 2e round imprévu à l’organe délibératif.

Une plaisanterie à 50'000 francs

Du boulot et un coût. La plaisanterie est estimée, à la louche, à 50'000 francs. «Nous regardons pour caler cette élection en même temps que les votations cantonales du 15 mai, explique-t-on au secrétariat de la ville. Cela aurait le mérite d’en réduire considérablement le coût.»

Vers une élection tacite

Jean-Jacques Métrailler aimerait lui tout simplement éviter ce désagrément. «Je vais propose un candidat et discuter avec les autres partis pour qu’ils n’en présentent pas, promet-il. Une élection tacite nous permettrait d’échapper à un deuxième tour.» L’indépendant a déjà une petite idée sur le nom qu’il va mettre à disposition. Mais il ne souhaite pas en dire plus avant d’avoir reçu les instructions de l’administration.