Valais

22 août 2017 10:39; Act: 22.08.2017 10:47 Print

Sion obtient le label «No-Littering»

La ville occupe une vingtaine d'employés pour nettoyer les rues des déchets jetés sur la voie publique.

storybild

Pour la ville de Sion, le ramassage des ordures sur la voie publique coûte chaque année un million de francs. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les efforts de Sion en matière de gestion des déchets sont payants. La ville a obtenu le label «No-Littering» après être parvenue à réduire considérablement le fléau de l'abandon de déchets sur la voie publique.

Au premier semestre 2016, la voirie municipale avait récolté 38'500 tonnes de déchets sur la voie publique. Au premier semestre 2017, ce volume est passé à 31'235 tonnes, communique mardi la commune. L'engagement de la ville contre le littering porte ses fruits, estime la municipalité.

L'abandon de déchets sur la voie publique, ou littering, a un coût annuel estimé à 200 millions de francs en Suisse. Pour la ville de Sion, le ramassage de ces ordures coûte chaque année un million de francs et occupe une vingtaine d'employés de la voirie. Ces déchets sont essentiellement constitués de plats à emporter, boissons, journaux, prospectus et cigarettes.

Ville satisfaite

Depuis plusieurs années, la ville de Sion lutte contre le littering: la sensibilisation et la prévention, la mise en place d'infrastructures de tri en suffisance, le nettoyage et aussi la répression sont les principales armes utilisées pour susciter une prise de conscience citoyenne.

La ville se dit satisfaite, dans son communiqué, de voir ses efforts récompensés. Les mesures prises jusqu'à présent seront poursuivies, précise-t-elle. Le label est délivré par la Communauté d'intérêts pour un monde propre (IGSU) à des communes et écoles qui s'engagent activement contre le littering. L'IGSU a délivré une cinquantaine de labels jusqu'à présent.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ramon Alisa le 22.08.2017 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    Responsabiliser la jeunesse

    Il y a des coups de pieds au Q qui se perdent. Un exemple ? Tous les samedi soir d'été, au port de Morges, des dizaines de jeunes adolescents qui se prennent des quillées monumentales et laissent leurs bouteilles alignées sur place, alors qu'il y a une grande poubelle tous les 10 mètres ! Niveau prévention, il y a quelque chose à faire au niveau de l'école : un mercredi après-midi sur deux, on pourrait obliger les élèves à nettoyer les places publiques. Cela les formerait pour plus tard. On ne peut pas compter sur les parents, c'est sûr !

  • ln le 22.08.2017 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravi

    quand on était enfant on nous apprenait à ne rien jeter par terre et mettre à la poubelle. aujourd'hui c'est à ma fille de 3 ans que je l'apprend. bravo car c'est magnifique de vivre dans une ville propre et belle

  • Un ancien Sédunois le 22.08.2017 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zéro déchets

    C'est fou que l'on doit éduquer la population afin qu'elle ne jette pas n'importe quoi dans les rues mais bravo à cette magnifique ville pour tous ces efforts consentis. Que cela serve d'exemple !

Les derniers commentaires

  • Gérard le 25.08.2017 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    Faut que ça dure

    L'IGSU ferait mieux par commencer à écrire et parler français. Sinon, une ville propre est vraiment très agréable. Pourvu que ça dure.

  • Lehcim le 23.08.2017 04:59 Report dénoncer ce commentaire

    Non aux anglicismes

    «No-Littering» et quoi encore! Pouvez pas parler français non? 1. Déjà que c'est plus joli comme langue. 2. Le français est bien plus riche que l'anglais. 3. Le futur ne sera pas anglophone ou ne sera pas.

    • zigouille le 24.08.2017 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lehcim

      ça veut dire quoi " No-littering" On est en Suisse !

  • Hein ? le 22.08.2017 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Erreur ?

    30000 tonnes en 1 semestre ? De déchet sur la voie publique ? Y a pas une erreur ?

    • Nicolas Brunner le 23.08.2017 00:00 Report dénoncer ce commentaire

      1000x trop ?

      En regardant le document de Sion, on obtient 31.235 tonnes.

    • Pierre Roche le 23.08.2017 11:40 Report dénoncer ce commentaire

      Ca depend

      C'est 38'500 tonnes de "déchets sur la voie publique"... j'imagine que ca inclus les encombrants, les poubelles et pas seulement le littering... ca fait 6'400 tonnes/mois, soit 213 tonnes/jour. Ca ne me semble pas si farfelu que ca...

  • Marco le 22.08.2017 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le respect

    Merci à nos amis vaudois de garder leurs poubelles chez eux et de dépenser tous leur pognon chez nous ..

  • Lausannoise le 22.08.2017 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ABE

    Lausanne pourrait prendre exemple! Depuis l'introduction à la taxe aux déchets, la ville n'a jamais été aussi sale!!!

    • Bob Pelf le 22.08.2017 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lausannoise

      T'inquiètes, à partir de janvier nous aurons aussi la taxe au sac. On va vite vous rattraper

    • Pas lausannois le 22.08.2017 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lausannoise

      en même temps c'est une ville de gauche..... vouvos attendiez à quoi..... ils ne peuvent pas avoir de l'argent pour les tox cas sociaux et la voirie...