Neirivue (FR)

05 décembre 2011 06:00; Act: 05.12.2011 11:54 Print

Tir meurtrier en Gruyère: «Ce type est un cas social»

par Francesco Brienza/gyb - Un Suisse de 47 ans a tué le propriétaire de son logement samedi en plein après-midi. Dans le village, on ne s’émeut pas de cette issue fatale.

storybild

La maison dans laquelle le drame a eu lieu.

Sur ce sujet
Une faute?

«Ce type est un cas social. On voit tout de suite qu’il a dû avoir des problèmes dans son enfance.» Les mots n’étaient pas tendres, hier à Neirivue, à l’égard de celui qui a abattu un homme de sang-froid dans ce hameau de la campagne fribourgeoise. La veille, P. C.*, a eu une violente dispute avec J. S.*, 69 ans et propriétaire de son logement. Après être allé chercher le fusil de chasse qu’il cachait dans sa chambre, P. C. a tiré sur le sexagénaire, le blessant mortellement. Errant ensuite dans le village, il s’est dénoncé à la police. Mais pourquoi en être arrivé là?

Les premiers éléments de l’enquête laissent penser qu’une procédure d’expulsion avait été ouverte à l’encontre du tireur, qui logeait là depuis une année. L’enquête devra déterminer la nature exacte du litige entre les deux hommes.

Dans le village, la nouvelle ne provoque pas de vive émotion. «P. C. est un marginal, un peu alcoolique sur les bords, nous explique-t-on. Et J. S. n’habite pas dans le coin.» Il s’agit d’un Bernois d’origine, qui semble s’être installé à Fribourg récemment. «Il ne passait que pour entreposer des antiquités dans sa maison, se souvient un voisin. Il les exposait parfois.» «En fait, c’est comme si cette histoire ne s’était pas passée ici!» résume-t-on enfin.

* Noms connus de la rédaction.