Logement étudiant

20 août 2019 14:22; Act: 20.08.2019 15:47 Print

Une chambre contre un coup de main à Neuchâtel

Le programme Appart-Âges démarre à la rentrée. Il mettra en contact des étudiants cherchant à se loger avec des seniors ayant besoin d'aide.

storybild

L'Université de Neuchâtel est une des premières en Suisse, avec celle de Genève, à proposer ce partenariat avec les seniors. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Après Genève, l'Université de Neuchâtel est une des premières en Suisse à lancer le programme Appart-Âges, conçu en Allemagne. Des étudiants qui cherchent à se loger sont mis en relation avec des personnes âgées qui ont besoin d'une aide dans la vie quotidienne.

Ce projet permet d'étendre l'offre en matière de logement étudiant, notamment pour les personnes qui n'ont pas de gros moyens financiers ou pour les étrangers, qui ont plus de peine à se loger chez les bailleurs traditionnels. Il abaisse ainsi les barrières pour l'accès aux études, a déclaré mardi le recteur de l'Université de Neuchâtel, Kilian Stoffel.

Ce programme favorise aussi le lien intergénérationnel et «s'inscrit dans une logique d'innovation sociale qui fait écho aux valeurs de l'Université», a ajouté le recteur. Contre un forfait de 100 francs et quelques heures de présence active, une chambre est mise à disposition de l'étudiant.

«Le nombre d'heures demandées correspond en général à la grandeur de la chambre. Si elle fait 12m2, douze heures de présence par mois sont prévues», a expliqué Géraldine Renggli, responsable du Bureau social de l'Université de Neuchâtel, qui va mettre en relation étudiants et seniors et qui va collecter un maximum d'informations des deux côtés pour s'assurer que les tandems fonctionnent bien.

Répond à des attentes

«Ce programme répond à des attentes du côté estudiantin car plusieurs personnes s'y sont déjà intéressées, dont une étudiante en provenance d'Argentine», a ajouté Géraldine Renggli. «Nous espérons pouvoir créer des tandems d'ici un mois pour la rentrée universitaire.»

Si le projet vise en premier lieu les seniors, des familles – surtout monoparentales – pourraient s'y intéresser. Toutefois, vu le nombre d'heures restreint demandées, l'aide ne peut pas remplacer une jeune fille au pair, mais peut servir en cas de soutien pour les devoirs par exemple.

L'Université de Neuchâtel compte créer 10 à 12 tandems à moyen terme. À Genève, dont les premières paires ont démarré en 2016, 84 conventions ont été signées sur toute l'année 2018. Sur ce nombre, dix ont été résiliées, dont quatre pour cause de mésentente, soit moins de 10% de résiliations.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DiaboloMax le 20.08.2019 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Magnifique, il y a de temps en temps des idées et projets intelligents. Tout le monde y gagne, c'est très bien pensé.

  • Bill le 20.08.2019 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super initiative

    Les anciens ont plus besoin de présence que de coup de main... Quoi qu'il en soit ces contrats sont bénéfiques pour tout le monde, à condition que tous y mette du leur...

  • Mendrisiotto le 20.08.2019 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????????

    L, idée n, est pas mauvaise du tout, trouver un logement pour ces étudiants est loin d'être facile,les loyers assez chers, et il faut en trouver là bas, pour autant que ces personnes âgées n,'en profite pas pour tout et n, importe quoi. Des coup de main en c, est normal, la présence de cette jeunesse est bénéfique, ces personnes sont moins seules et une présence pour ces étudiants est bénéfique aussi .

Les derniers commentaires

  • Liberland le 21.08.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Tristes gris pleutres

    Champion de Suisse pour des jobs pas rémunérés, misére dans les rues, psys partout les fonctionnaires jubilent cela n a pas changé depuis les années 60 pas, des fonctionnaires affalés sur leurs dossiers qui dépriment pas, ils s ennuient j ai donné marssi remplaçant des malades, pfui !

  • je sens le 20.08.2019 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'embrouille

    Exploitation de la misère? Pourquoi les vieux ne rencontre pas des vieilles? pourquoi chercher des jeunes en difficulté financière?

  • #balanctonquoi le 20.08.2019 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention

    Quel genre de coup de main?

  • mo vez lang le 20.08.2019 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça...

    ...commence avec un coup de main, ça enchaîne avec un coup de genou dans les parties #metoo

  • Jacky le 20.08.2019 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suga daddy

    Qu'est ce que j'aime cette jolie initiative! Humm