Météo

04 juillet 2014 16:23; Act: 05.07.2014 15:32 Print

Un violent orage a grondé sur la Suisse romande

Comme prévu par MétéoSuisse, une violente tempête a déferlé sur la Suisse romande, vendredi en début de soirée. Les images sont impressionnantes.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Météosuisse avait prévu pour vendredi soir, des orages violents accompagnés de fortes rafales de vent pour l'Arc lémanique, le Jura et les Préalpes. Ce fut le cas.

Vers 19h, le ciel s'est soudainement assombri. D'énormes nuages noirs sont venus s'installer avant de gronder sur la Suisse romande. Les pluies ont été précédées par de fortes rafales de vent, dont certaines ont atteint 128 km/h.

Arbres foudroyés, voitures cabossées, rues inondées: les photos sont impressionnantes. La fan zone de Bellerive, à Ouchy (VD), est déserte après le passage de la tempête. «Je suis allé à Ouchy pour voir le match entre l'Allemagne et la France, raconte un lecteur. Soudain, un gros coup de vent a soulevé la charpente des stands.» Heureusement, selon le témoin, il n'y avait personne derrière les cabanes. «Il n'y a pas eu de mouvement de panique, la place s'est progressivement vidée.»

Quatre stands situés à l'est de l'écran géant ont été endommagés et un toit a été arraché. Les organisateurs ont décidé d'interrompre la diffusion du match en cours. Celle du deuxième quart de finale a été annulée. Les centaines de spectateurs encore présents ont été évacués de la zone. Aucun blessé n'est à déplorer. Des travaux de consolidation des infrastructures ont été entrepris par les pompiers.

Dans l'ensemble du canton de Vaud, une quinzaine d'arbres se sont abattus, essentiellement sur des routes. «Des barrières et des palissades de chantiers ont été déplacées, mais personne n'a été blessé», indique samedi Pierre-Olivier Gaudard, répondant presse.

Une cheminée est tombée à Morges et quelques inondations ont été signalées. «Nous n'avons pas connaissance de gros problèmes», temporise toutefois le porte-parole qui indique que la police n'a pas été épargnée. «Le toit de la brigade du lac à Lausanne a été endommagé par les violents orages».


Hangar détruit par la foudre

Dans le canton de Fribourg, les intempéries ont surtout touché les districts de la Broye, du Lac et de la Sarine, a fait savoir la police cantonale fribourgeoise dans un communiqué. Les pompiers ont comptabilisé 27 interventions dues à des inondations et trois dues à des incendies.

L'un d'eux a détruit un hangar à machines à Villeneuve (FR). Les dégâts se montent à 100'000 francs.

A Albligen, dans le canton de Berne, une ferme abandonnée a également entièrement brûlé après avoir été frappée par la foudre. Personne n'a été blessé, a précisé la police cantonale. Les dégâts se montent à plusieurs dizaines de milliers de francs. Les localités des environs ont elles été momentanément privées d'électricité.

Dans l'ensemble du canton, 35 annonces de dégâts matériels ont été signalées à la police. Il s'agit principalement de caves inondées et des chutes arbres.

Une kayakiste qui s'était aventurée sur le lac de Bienne et avait été portée disparue dans les bourrasques vers 20h45 a été retrouvée saine et sauve vers 22h00 par les services de sauvetage. La femme de 38 ans, en état d'hypothermie, a pu rentrer chez elle peu après, a indiqué la police bernoise.

Manifestations interrompues

Les manifestations Free4style et Wake and Jam ont été interrompues en raison des trombes d'eau qui se sont déversées sur Estavayer-le-Lac (FR) et Morat (FR). Aucun blessé n'est à déplorer, précise la police.

Dans le canton de Genève, l'orage a été moins violent que prévu. Le Service d'incendie et de secours de la Ville de Genève est intervenu à une dizaine de reprises pour des chutes d'arbres. «Rien de significatif», a précisé son capitaine, Nicolas Schumacher.

Beaucoup d'eau

MétéoSuisse avait averti vendredi sur son site Internet d'un danger d'orage «marqué» de 3 sur 5 pour l'ensemble de la région lémanique, le Jura, la Vallée de Joux, le Val de Travers et les Préalpes, accompagné de fortes rafales de vent et d'un risque de grêle. Neuchâtel a été balayée par des vents atteignant des pointes à 113 km/h, et bien arrosée, puisqu'il est tombé 27 mm de pluie.

C'est cependant moins qu'à Payerne (VD), où s'est déversée 33 mm d'eau, l'équivalent d'un tiers de la quantité moyenne de pluie pour un mois, précise MeteoNews. Il a plu 33 mm à Fribourg, 31 à Mervelier (JU), 24 à Mühleberg (BE).

Plus tôt dans la journée, le foehn a soufflé jusqu'à plus de 120 km/h dans les Alpes, selon MeteoNews. Le record du jour a été enregistré à Reusstal (AG), avec des pointes à 128 km/h.

Site internet

La Confédération a lancé vendredi un portail d'informations sur les dangers naturels en Suisse.

La plate-forme offre une vue d'ensemble sur la situation en cas de vents, orages, canicule, gel ou encore de crues, tremblements de terre ou avalanches.

Les services spécialisés de la Confédération alimentent le site www.dangers-naturels.ch en permanence en français, allemand, italien et anglais en y publiant des informations sur les dangers et alertes.

«Seul celui qui est bien informé peut agir de façon responsable et ainsi éviter des dommages», a expliqué Bruno Oberle, directeur de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Depuis les inondations de 2005, le Conseil fédéral a pris diverses mesures afin d'améliorer la communication en cas de dangers naturels, notamment le système d'alerte.

Fiable, rapide et complet

Chargés par le Conseil fédéral «d'optimiser l'information destinée à la population», les services de la Confédération ont développé le portail en deux ans et demi. Les coûts s'élèvent à 1,2 million de francs.

Dans une phase de chaos, après un tremblement de terre par exemple, disposer rapidement d'informations fiables et complètes est fondamental pour une population insécurisée, estime Stefan Wiemer, directeur du SED.

(dro/ats)