Valais

23 décembre 2008 11:08; Act: 23.12.2008 11:13 Print

Une femme à la tête de l'ECAV

Sibylle Omlin, 43 ans, succédera à Georges Pfründer à la tête de l'Ecole cantonale d'art du Valais (ECAV) dès le printemps 2009.

Une faute?

Originaire de Suisse alémanique, elle dirige actuellement l'Institut d'art de la Haute école d'art de Bâle.

«Sa candidature était à tous points de vue idéale», précise mardi dans un communiqué René-Pierre Antille, membre du jury et président de la fondation de l'ECAV. A l'Institut d'art bâlois, Sibylle Omlin gère une équipe de 25 collaborateurs et 60 étudiants.

Elle y développe la filiale Master et la recherche et y enseigne plusieurs branches. Egalement écrivain et curatrice d'expositions, elle a aussi été rédactrice culturelle pour la «Neue Zürcher Zeitung».

«Sa longue expérience dans les différents domaines de l'art, un parcours riche et varié, un large réseau et la maîtrise de six langues sont autant d'éléments qui ont parlé en sa faveur. «Nous avons reçu une quinzaine de dossiers provenant de candidats romands, tessinois, alémaniques et même allemands, relève René- Pierre Antille.

(ats)