«Pour protéger le Valais et le pays»

23 mars 2020 11:08; Act: 23.03.2020 20:48 Print

Verbier ne sera pas mise en quarantaine

Le Conseil d'Etat valaisan a refusé d'instaurer une mesure de confinement dans la station malgré la demande des professionnels de la santé.

Sur ce sujet
Une faute?

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et le canton du Valais n'ont pas encore tranché une éventuelle mise en quarantaine de Verbier pour cause de Covid-19. Les médecins de la station, inquiets de la situation sanitaire, ont réclamé une décision en ce sens.

A l'instar de ses collègues de la station et de la Maison de la santé de Sembrancher, la doctoresse Sabine Popescu a tiré la sonnette d'alarme dans le Nouvelliste de lundi. «Nous allons atteindre très probablement la barre des soixante cas positifs sur la région. Il faut à tout prix créer un vase clos pour protéger le Valais et le pays».

La praticienne a pointé les nombreux va-et-vient, notamment de travailleurs. Selon plusieurs autres sources recueillies par Keystone-ATS, divers regroupements à l'extérieur et à l'intérieur de bâtiments ont encore eu lieu au coeur de la station vers la mi-mars. Le corps médical souhaite donc que la station, voire toute la vallée, soit mise en quarantaine.

«Solution bénéfique pour les gens»

«Nous sommes en train de discuter de ce cas avec la commune de Bagnes et le canton», a précisé lundi après-midi Daniel Koch, le responsable de la division des maladies transmissibles et chef de la cellule de crise de la Confédération.

«Nous voulons apporter une solution bénéfique à la population et pas faire un effet de manche. Nous devons également régler la question légale pour savoir si ce genre de décision est finalement de la compétence d'un canton ou de la Confédération lorsqu'il s'agit de mettre une région en quarantaine.»

Dans l'ancienne Loi sur les épidémies, ladite compétence revenait à Berne. Dans la nouvelle mouture, cette question n'est en revanche pas définie, selon Daniel Koch. Un vide juridique qui oblige donc Berne et Sion à s'entendre. «Ce n'est pas le moment de se disputer juridiquement», a toutefois ajouté Daniel Koch, qui a aussi relevé que rien ne dit qu'il y a plus de cas à Verbier qu'ailleurs.

L'application d'une éventuelle décision reviendra, sur le terrain, au Valais. Depuis le début de cette pandémie, c'est la première fois que des médecins demandent une mesure spécifique de mise en quarantaine d'un territoire.

Mesures «drastiques» déjà prises

Interpellées, les autorités de la commune de Bagnes ont indiqué qu'elles exécuteront la décision du canton. «Entre-temps, nous avons pris des mesures drastiques pour tenir compte de l'évaluation des médecins», a assuré le président, Eloi Rossier.

Depuis samedi matin, les bus urbains ne circulent plus dans la station. Les propriétaires de résidences secondaires ont également été priés de ne pas gagner leur pied-à-terre. Un certain nombre d'entre eux, notamment venus du nord de l'Italie (Lombardie, Piémont) se trouvent déjà à Verbier.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Michel Le Sarde le 23.03.2020 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Selon que vous serez etc etc

    Tout comme nos chers touristes UK en minibus plaque françaises au départ de Cointrin ont véhiculé le virus en Savoie au retour d'un voyage à Shanghaï. Quel beau concept la mondialisation : les puissants riches voyagent et propagent sans respecter forcément les mesures de confinement (Verbier y'a beaucoup de résidences secondaires) et les pauvres cols bleu et personnel médicaux sous payé triment pour leur sauver les fesses. Vivement que ça s'écroule. Restez chez vous si vous êtes pas indispensables

  • Jeff le 23.03.2020 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Et l'effet de surprise?

    Grande idée d'annoncer un potentiel confinement total de la commune. D'ici à ce que cela soit acté, Les habitants ont tout le loisir de choisir où ils vont s'installer pour répandre le virus.

  • Sarah Krosch le 23.03.2020 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas étonnée

    Presque logique avec tous les citadins qui se sont dépêchés d aller dans leur chalet pour passer leur confinement à la montagne plutôt que chez eux. Même pas étonnée. J en parlais ce week end à un ami justement.

Les derniers commentaires

  • Nicolas M. le 24.03.2020 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse attend quoi?

    Poutine déjà en Italie avec ses troupes, sanitaires mais pas seulement, crève d'envie de mettre de l'ordre à Verbier

  • P. Raumoteur le 24.03.2020 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Affaires à faire

    Il y aura donc probablement des chalets à vendre, chic alors !

  • Berth40 le 24.03.2020 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est l'heure

    Une station a mettre en quarantaine avec un bon nombre de cas positifs.

  • Sam Son le 24.03.2020 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans blague.

    Avez-vous déjà entendu parler de Médiocratie ? Berne me semble tout droit suivre cette ligne de conduite. Cela est manifestement induit du fait que le vrai pouvoir est ailleurs. On a constaté à plusieurs reprises que le lobbyisme est légion au palais et par conséquent que l'intérêt du citoyen est secondaire. La communication sera toujours volontairement nébuleuse de façon à leur garantir une marge de manoeuvre à la façon d'un juriste.

  • Joe Mask le 24.03.2020 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cons taminés

    Alors le riches vaudois et genevois vont mourir ?