Fribourg

24 février 2020 12:48; Act: 24.02.2020 16:55 Print

Vers des congés «joker» à l'école obligatoire

par Francesco Brienza - Le Conseil d'État est pour que les élèves puissent s'absenter jusqu'à quatre demi-journées par année sans invoquer de raison.

storybild

Les têtes blondes pourraient bientôt avoir le droit de manquer deux jours d'école en plus à Fribourg. (Photo: Keystone/Christian Beutler)

Sur ce sujet
Une faute?

Bientôt finies les excuses bidon pour «fausse maladie» à l'école? C'est en tous cas l'ambition d'une motion déposée par deux députées fribourgeoises en mai dernier. Ce lundi, le Conseil d'État a fait savoir qu'il soutenait le texte. En deux mots, l'idée est d'introduire quatre demi-journées de congé par année sans besoin de les justifier. Ces demi-journées, appelées aussi «joker», pourraient être demandées par les parents jusqu'à trois jours avant l'absence souhaitée. Et l'enseignant devrait simplement les comptabiliser, sans juger ni contrôler. «C'est à chaque parent de décider quels événements sont importants», détaillaient les auteures du projet.

Syndicats de profs mitigés

Le gouvernement cantonal a consulté les directions des établissements scolaires et les associations de parents. La majorité d'entre elles se sont montrées favorables à l'idée et concèdent qu'aujourd'hui, des situations ouvertement hypocrites sont tolérées. Les syndicats d'enseignants eux, se sont montrés plus partagés. La plupart trouve la mesure séduisante mais craint qu'elle représente une charge de travail en plus, entre la comptabilisation des congés et les potentielles épreuves de rattrapage supplémentaires à préparer.

Très répandu en Suisse alémanique

Les profs francophones de l'école secondaire sont, eux, carrément opposés aux journées «joker». Celles-ci représenteraient selon eux «une généralisation et une normalisation de l’absentéisme à l’école obligatoire, absentéisme contre lequel les écoles se battent au quotidien». Ils estiment que les élèves ayant un besoin justifié de s’absenter peuvent déjà le faire avec le règlement actuel. Le Conseil d'État est conscient de ces réticences et indique que le corps enseignant devra «faire preuve de souplesse dans son organisation» si la mesure est acceptée. Surtout avant le début des vacances scolaires et les veilles ou lendemains de jours fériés.

Le projet ne constitue pas du tout une révolution. En Suisse alémanique, le concept est déjà très largement appliqué. Depuis 2010, le canton du Jura est le seul romand à le proposer, à hauteur de deux demi-journées par année. Si le Grand conseil fribourgeois suit l'avis du Conseil d'État et accepte la motion, la mesure pourrait entrer en vigueur dans tout le canton d'ici trois ans.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le peien le 24.02.2020 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    mouais....

    vu que généralement les excuses bidon concernent des journées entières, ça ne va pas changer grand chose...

  • Murielle Pichonnaz le 24.02.2020 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Mouais

    Conséquence : il n'y aura plus beaucoup d'élèves en classe avant et après les vacances scolaires...

  • free le 24.02.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    inutile

    je suis enseignant. Le problème est que les parents vont cumuler les 4 jours + les soi-disant mariages imprévus, grand-maman malades etc...avec 15 semaines de vacances par année, cette mesure est inutile et démagogique.

Les derniers commentaires

  • Orion le 25.02.2020 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ok, mais avec protection

    Mouais, l'idée n'est pas mauvaise mais il faudrait mettre des gardes-fous pour empêcher de les mettre un vendredi et un lundi, en particulier à l'approche des vacances.

  • Sylviane Angéloz le 25.02.2020 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut mentir

    En décembre 2011 nous avions dû payé mon mari et moi 142fr chacun car notre fille avait pris un demi jour congé pour un week-end avec sa marraine. Nous avons été honnêtes voilà le résultat inacceptable

  • Doug Wilson le 25.02.2020 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est cela oui...

    15 semaines de vacances par an et les parents n'arriveraient pas à trouver quelques jours dans l'année pour partir en famille ?

  • DS le 25.02.2020 05:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Joker

    Très bonne chose. Dans le canton de Zurich ce système existe depuis plusieurs années...et ca marche TRÈS bien. Quasi plus d'absences sans raison!,

    • Jean Raoul le 25.02.2020 06:12 Report dénoncer ce commentaire

      Logique

      Oui autorisons aussi les 3 pour mille au volant, comme ça il n y aura quasiment plus de type bourrés sur les routes !

    • Jean-marc le 25.02.2020 06:53 Report dénoncer ce commentaire

      Quand la bêtise atteint des sommets

      @jean loupe pas une Quel commentaire débile, et totalement hors sujet, par contre vous, l'école ça n'as pas du être votre truc.

  • le joker le 25.02.2020 03:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Batman & Robin

    un peu comme a Gotham City.