Elections fédérales

14 mars 2019 09:16; Act: 15.03.2019 06:30 Print

Yvan Perrin sera la locomotive de l'UDC

L'UDC neuchâteloise mise sur l'ex conseiller d'Etat Yvan Perrin pour les élections fédérales. Objectif du parti: conserver son siège au National.

storybild

Les députés ont choisi de faire confiance à Yvan Perrin, malgré les problèmes de santé. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ex-conseiller national et ancien conseiller d'Etat Yvan Perrin sera la locomotive de l'UDC neuchâteloise pour les élections fédérales. Le parti mise sur le résident de La Côte-aux-Fées pour conserver son siège au National.

En l'absence de Raymond Clottu

Sans le conseiller national Raymond Clottu qui ne se représente pas et qui n'a pas demandé sa réadmission à l'UDC neuchâteloise, le parti est en position de faiblesse pour conserver son siège. Les députés ont choisi mercredi soir à Couvet (NE) de faire confiance à Yvan Perrin, malgré les problèmes de santé qu'il avait rencontrés par le passé et qui l'avaient obligé à renoncer à son mandat de conseiller d'Etat.

L'ancien inspecteur de police a été élu au 1er tour avec 52 voix sur 64, a déclaré à Keystone-ATS Walter Willener, président du parti. Il sera accompagné par les députés suppléants Grégoire Cario, Thierry Brechbühler et Sylvia Schulé. Les députés Olga Barben et Niels Rosselet-Christ n'ont pas été choisis par l'assemblée.

Chances minimes

Comme explication, Walter Willener note que «parfois ceux qui s'exposent, sont les plus menacés». Pour le Conseil des Etats, le parti a choisi de mettre en lice l'ancien conseiller communal chaux-de-fonnier Pierre Hainard.

«Vu l'élection à la proportionnelle, la probabilité d'avoir un siège aux Etats est minime», reconnaît Walter Willener. Le parti a toutefois choisi d'être visible durant la campagne en proposant un candidat qui tient la route. «Mais contrairement au PLR, on était opposé à ce qu'un candidat soit sur la liste du National et des Etats», a-t-il ajouté.

Pas de prime au sortant

Sans Raymond Clottu, l'UDC devra faire sans une prime au sortant. De plus, le parti, qui a subi une sévère défaite lors des dernières élections cantonales de 2017, est encore convalescent. Le maintien du siège va reposer en bonne partie sur les épaules d'Yvan Perrin, le seul candidat capable de drainer beaucoup de voix en dehors des traditionnels partisans de l'UDC.

Raymond Clottu a annoncé en février qu'il renonçait à solliciter le renouvellement de son siège de conseiller national et à demander sa réadmission à l'UDC neuchâteloise. L'habitant de La Brévine aura siégé six ans à Berne. Il avait succédé en 2013 à Yvan Perrin, qui avait occupé ce poste pendant les dix années précédentes.

Raymond Clottu avait été exclu en avril 2017 de l'UDC neuchâteloise pour ne pas s'être acquitté de ses cotisations et pour avoir critiqué la direction. Il siège depuis en indépendant au National mais fait partie du groupe parlementaire UDC.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claude52 le 14.03.2019 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tchou tchou

    Avec une telle locomotive le train ne risque pas d'avancer bien vite.

  • Candide le 14.03.2019 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Élections fédérales

    Ils ont les locomotives qu'ils peuvent. Pauvre parti ! Non mais allô quoi!

  • Paul Émique le 14.03.2019 09:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Santé...

    ...et large soif !!!

Les derniers commentaires

  • tim le 21.03.2019 18:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    absinthe

    une locomotive qui fonctionne à la fée verte...

  • Jack M. le 18.03.2019 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ne jetons pas tout au feu...

    Quiconque a vécu la descente aux enfers de M. Perrin se préserve de remettre la main dans le feu ! On ne sort jamais indemne d'un burnout et ce n'est peut être pas la meilleure idée que de vouloir forcer le destin ! Je ne vote pas UDC, ni Perrin mais je lui souhaite beaucoup de courage, de persévérence et surtout de se préserver !

  • Liberland le 18.03.2019 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Plastik mastik gmbh

    C est Olga la plus capable pour une immigration dont on a besoin, il y a trop de main d oeuvre bon marché dans ce canton cela tire les salaires en bas c est pas bon chat Genève Tessin Jura pareil ... on peux faire venir des gens qui aiment le changement et on une vision ça manque au niveau communal ou cantonal quoique y a du progrès mais ou !!!

  • Paul Mezot le 18.03.2019 08:28 Report dénoncer ce commentaire

    du réchaufé

    L UDC ressort la locomotive à vapeur avec wagon hôpital

  • Lamante le 18.03.2019 05:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moustacheux

    Il a tout le style UDC mais sa moustache est trop grande ,le "père " du mouvement avait une petite moustache,vous avez quand même pas oublié .