Selon Michel Mayor

09. Oktober 2019 22:19; Akt: 09.10.2019 22:30 Print

«On ne migrera pas» vers d'autres planètes

Chasseur d'exoplanètes, le lauréat romand du Prix Nobel de physique juge complètement irréaliste une éventuelle migration de l'humanité vers une autre planète. Interview.

storybild

Le chercheur suisse s'exprimait en marge d'une conférence près de Madrid: (Bild: AFP/Javier Soriano)

Zum Thema
Fehler gesehen?

Quelles recherches ont été récompensées par ce Nobel?/b>
«Voici 24 ans, avec un de mes collègues (Didier Queloz, distingué avec lui), on a découvert la première planète qui tournait autour d'une autre étoile (que le Soleil). C'était une très vieille question qui était débattue par les philosophes: est-ce qu'il existe d'autres mondes dans l'Univers? Depuis lors, on en a découvert près de 4000 (exoplanètes) ou plus. On cherche des planètes qui sont le plus proche (de nous), qui pourraient ressembler à la Terre. Nous avons avec mon collègue démarré cette quête des planètes, on a montré que c'était possible de les étudier.»

Y a-t-il de la vie ailleurs dans l'univers?
«Dans la voie lactée, on est sûr qu'il y a énormément de planètes rocheuses avec une masse similaire à la Terre à une distance telle (de leur étoile) que la température est adéquate pour que la chimie de la vie se développe, on ne sait rien de plus. Personne n'est capable de donner une probabilité à la vie ailleurs. Certains scientifiques disent que si toutes les conditions sont réunies, alors la vie va émerger d'elle-même, une sorte d'émergence naturelle des lois de l'univers. D'autres disent: 'Non, non, c'est pas vrai, c'est beaucoup trop compliqué'. On ne sait rien! La seule manière de faire, c'est développer les techniques qui nous permettent de détecter la vie à distance. C'est à la prochaine génération de répondre à cette question!»

L'humanité pourra-t-elle migrer vers une autre planète?
«Si on parle des planètes extrasolaires, que les choses soient claires: on ne migrera pas là-bas. Ces planètes sont beaucoup, beaucoup trop loin. Même dans un cas très optimiste d'une planète habitable pas trop loin, disons à quelques dizaines d'années-lumière, ce qui est tout petit, le voisinage, le temps pour aller là-bas est considérable. Ca se chiffre en centaines de millions de jours avec les moyens actuels. Prenons soin de notre planète ici, elle est très belle et encore tout à fait habitable. (...) Il faut tuer toutes les déclarations du type 'Nous irons un jour sur une planète habitable si la vie n'est plus possible sur Terre'. C'est complètement fou.»

(sda)

Die beliebtesten Leser-Kommentare

  • Claude52 am 09.10.2019 22:48 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Merci

    Quand un prix Nobel parle on se tait et on l'écoute détricoter toutes les utopies de migrer ailleurs que sur cette terre,raison de plus pour s'en occuper sans perte de temps,n'en déplaisent aux grincheux immobiles.Merci professeur Mayor.

    einklappen einklappen
  • Laitmurien am 09.10.2019 23:08 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Problème majeur pour la planète surpopulation

    D'accord avec lui, mais pour que cette planète reste habitable pour les générations futures, ce serai bien que les scientifiques parlent un peu du problème de croissance démographique qui va faire étouffer la planète , car il faut pas être naïf, on a beau diminuer drastiquement notre consommation en Europe, ce qui est une nécessité, si le reste de la planète ne suis pas, et continue de pondre à + 100 millions d'habitants, je ne vois pas comment on va y arriver.

    einklappen einklappen
  • Beaux rêves dans les étoiles . am 09.10.2019 22:58 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Oui Oui , si , mais ,on fait le contraire , dommag

    Quand on arrêtera de se foutre sur la gueule et que tout le monde veut être plus riche que son voisin sur terre et que l' argent récolté trace l' univers avec une technologie de pointe , on aurait peut-être 200 ans d' avance de recherches au lieu de reculer avec des missiles .

    einklappen einklappen

Die neusten Leser-Kommentare

  • Arnaud am 11.10.2019 10:14 Report Diesen Beitrag melden

    On verra

    Bon en même temps, qui sait se qui sera possible dans les siecles a venir. A supposer que les humains passent " le grand filtre" (une des théories du paradoxe de Fermi) la relativité restreinte permet ce genre de voyage...

  • Villi am 11.10.2019 06:50 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Venus

    Vite, depechez vous de trouver une plante pour greta et ses groupies

  • Bashi am 10.10.2019 15:42 Report Diesen Beitrag melden

    Bouzouk

    Message aux climatoseptiques: Un départ pour syrius est programmé pour samedi 15.00 L'agence de voyage, OTS est à votre disposition... Pas besoin de passe porc tout va bien.

    • Mendrisiotto am 10.10.2019 21:21 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

      @Bashi

      J'adore, pas besoin de (passe porc)

    • Bashi am 10.10.2019 22:00 Report Diesen Beitrag melden

      Bouzouk

      Merci

    einklappen einklappen
  • moi ! am 10.10.2019 14:56 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    finalement les diplômés sont comme nous

    toutes ces études pour en arriver à dire ce que n'importe quel être humain sensé ( pas illuminé, pas dans une religion, ou pas non plus complotiste) avait pensé depuis longtemps .

  • Ange 0 et Démon 1 am 10.10.2019 14:53 Report Diesen Beitrag melden

    Greta votre accompagnatrice

    Oui toi en enfer comme beaucoup de pseudo Nobel