Repérer les cancers

29 mai 2018 01:19; Act: 29.05.2018 09:16 Print

Un ordinateur meilleur que les dermatologues

À partir de photos, un ordinateur a obtenu de meilleurs résultats que les dermatologues pour repérer les cancers de la peau.

storybild

L'intelligence artificielle est «un outil supplémentaire», expliquent les scientifiques, «aujourd'hui rien ne remplace un examen clinique approfondi». (Photo d'archives) (Photo: AFP)

Une faute?

Un ordinateur a réussi à être meilleur que les dermatologues pour repérer les cancers de la peau sur une série de photos, a annoncé mardi une équipe de chercheurs.

Une équipe germano-franco-américaine a entraîné ce système d'intelligence artificielle à distinguer des lésions de la peau et grains de beauté selon qu'ils étaient bénins ou alarmants, en lui montrant plus de 100'000 images. Puis les performances de la machine (un réseau neuronal convolutif, dans le jargon des sciences de l'information) ont été comparées à celles de 58 médecins spécialistes, venus de 17 pays.

«La plupart des dermatologues ont fait moins bien», écrivent les chercheurs dans la revue Annals of Oncology. Avec une simple photo de 100 cas jugés compliqués, les médecins ont correctement identifié 87% en moyenne des mélanomes qui leur étaient présentés.

Quand ils obtenaient des images en plus gros plan, et des renseignements plus détaillés (âge et sexe du patient, position de la lésion cutanée), ce taux montait à 89%. Mais la machine a fait mieux, avec 95% de mélanomes détectés à partir de la première série de photos.

«Moins d'opérations inutiles»

L'ordinateur non seulement «a manqué moins de mélanomes», mais a aussi «fait moins d'erreurs de diagnostic consistant à voir des mélanomes dans des grains de beauté bénins», ce qui «aboutirait à moins d'opérations inutiles», a souligné dans un communiqué le professeur de médecine Holger Hänssle, de l'université de Heildelberg (Allemagne).

Pour les chercheurs, la question n'est pas de se passer des médecins au profit de l'intelligence artificielle, mais de faire d'elle «un outil supplémentaire». «Aujourd'hui rien ne remplace un examen clinique approfondi», ont rappelé deux professeurs australiens en dermatologie, Victoria Mar et Peter Soyer, dans un commentaire publié avec l'étude.

D'après le Centre international de recherche sur le cancer, agence de l'Organisation mondiale de la santé, chaque année 232'000 cas de mélanome malin sont déclarés, et 55'000 personnes en meurent.

Ce type de cancer «peut être soigné s'il est détecté de manière précoce, mais de nombreux cas ne sont diagnostiqués que quand le cancer est plus avancé et difficile à traiter», ont souligné les chercheurs.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Denis le 29.05.2018 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne nouvelle...

    Cool vu qu'il faut 3 mois pour avoir un rendez-vous chez un dermatologue.

  • Stephan le 29.05.2018 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Application de dépistage

    Très bien. Il faudrait rendre disponible cette application pour des dépistages a la maison.

  • Christian le 29.05.2018 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Dermatologue=2 mois d'attente pour un résultat!

    Bon les médecins des fois te prends pour un petit nature qui veux juste un certificat médical pour glander à la maison! J'ai des douleurs inimaginables due à la maladie de vermeil on me donner des Dafalgan et une semaine après je passe sur le billard et cette fois-ci me prescrit des opiacés! Le chemin d'abord aller chez le medecin qui t'envoie aux urgences qui t'opère retourne chez le médecin pour qu'il t envoie chez le dermato qui te fait un biopsie et attendre des semaines et retourne chez le médecin pour les résultats et qui te renvoie chez les spécialiste de cette maladie! En 2 mois!

Les derniers commentaires

  • Kaya M le 30.05.2018 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    En même temps...

    Le dermato il nous voit en live, pas sur photo ! nuance importante non ?

  • Andy Capey le 30.05.2018 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Le bénin qui devient alaramant

    Oui mais pour les photos présentées, ils étaient sûr du diagnostique pour pouvoir dire si la machine ou les médecins étaient correct? Genre si ca se trouve, les 5% d'erreurs de la machine, étaient peut-être pas des erreurs? Qui sait... Parce que si les professionel arrivent à 87% de juste, qu'est-ce qui garanti que les images présentées soit 100% correctement diagnostiquée?

  • Gregory Mouse le 29.05.2018 21:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt une appli plus fiable que le dr

    On ira chez le médecin seulement s'il doit opérer. Ca va faire du bien à nos primes d'assurance-maladie.

  • Pedro le 29.05.2018 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon à savoir

    Ce qui aurait été intéressant serait de savoir sur les 5% d'erreurs qu'a fait l'ordinateur si des dermatologues eux ce sont aussi trompé. Si cela pourrait être indiqué ça serait intéressant.

  • Tintin le 29.05.2018 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui

    Je ne suis pas étonné. Il y a quelques mois j'ai été chez une dermatologue qui a insisté pour m'enlever un grain de beauté qui ne m'avait jamais posé problème. Après analyse, il n'y avait aucun problème dedans. En revanche elle ne m'a pas enlevé un carcinome que je lui ai pourtant signalé... c'était bien la peine d'attendre 4 mois! Vivement l'informatique pour diminuer les erreurs de diagnostic.