Science

14 septembre 2018 18:19; Act: 15.09.2018 19:01 Print

De nouvelles espèces de poissons dans les abysses

Trois nouvelles espèces de poissons ont été découvertes à quelque 7500 m sous l'eau dans la fosse d'Atacama au Chili.

storybild

Cette photo de l'Université de Newcastle montre un rendu de la structure osseuse d'une espèce de poisson récemment découverte à 7000 m au-dessous du niveau de la mer. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Transparents, sans écailles ni arêtes... trois nouvelles espèces de poissons ont été identifiées dans les grandes profondeurs du Pacifique, ont annoncé les scientifiques à l'origine de la découverte, au large du Chili.

Ces êtres étranges ont été repérés au début du mois dans la fosse d'Atacama, à quelque 7500 m sous l'eau, par les caméras d'une équipe internationale de chercheurs, surpris d'en trouver une telle quantité dans un lieu aussi inhospitalier.

«Ces choses vivent à la limite de ce que n'importe quel autre poisson pourrait supporter. On aurait donc pu s'attendre à n'en voir qu'un ou deux!,» a expliqué vendredi à l'AFP Alan Jamieson, chercheur en écologie marine à l'université de Newcastle.

Résistance extrême

Temporairement baptisés poissons-limaces rose, bleu et pourpre, ces créatures longues de 20-25 cm sont translucides et sans squelette, des caractéristiques lui permettant de résister au froid de l'eau (à peine 2°C) et à la pression extrême («équivalente à 800 kg sur votre petit doigt», note M. Jamieson).

«Les éléments les plus durs de leur constitution sont les os de leur oreille interne et leurs dents», précise Thomas Linley, chercheur à la même université, également membre de l'expédition.

En fait, ce poisson, formé quasi entièrement de matière gélatineuse, mourrait s'il n'y avait pas cette pression extrême le maintenant en une pièce! «Leur corps est très fragile et fond rapidement s'il est ramené à la surface», dit M. Linley.

Quelque 300 variétés de poissons-limaces ont déjà été recensées, capables de s'adapter à des conditions de survie extrêmes, souligne son confrère Alan Jamieson.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • I.M.G.W. le 14.09.2018 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fascinant

    Tellement fascinant. Et dire que l'océan recouvre 70 % de la surface du globe et que nous en savons si peu... PS. Pourquoi pas davantage de photos?

  • Costouau le 14.09.2018 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissé les profondeurs tranquilles

    Laissés les fonds marin vierges que les hommes arrêtent de détruire toujours plus en profondeur cest bon ont à fait suffisamment de dégâts en surface pourquoi en faire à 7000m

  • arbre le 14.09.2018 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pêche

    Comme quoi si on pense vider la mer... Bravo dame nature

Les derniers commentaires

  • Têtard le 15.09.2018 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Généalogie

    Petit poisson qui tête encore sa mère.

  • Dinosaure le 15.09.2018 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Conseil !

    Rester planquées les espèces peu ou inconnues ! Vous ne vous en porterez que mieux ! Car les espèces connues de l'être humain s'éteignent gentiment, faute de respect !!!

    • julot le beau le 16.09.2018 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dinosaure

      Bon commentaire

  • Claude François le 15.09.2018 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas nouvelles

    Elle ne sont pas nouvelles, heureusement, mais elles étaient bien cachées.

  • Jacques le 15.09.2018 00:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    joli poisson

    C'est suuuperbe cette nature si délicate mais pas trop non plus donc hahahahahahahahahahahahahhaha

  • Pat le 14.09.2018 21:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On dirait ma RH

    Le sosie de ma RH!

    • Poisson de septembre le 15.09.2018 21:38 Report dénoncer ce commentaire

      Superbe

      Elle est belle