Planète

11 juillet 2019 12:00; Act: 11.07.2019 12:01 Print

Le climat de Londres sera comme à Madrid en 2050

Une étude s'appuyant sur le scénario le plus optimiste de réchauffement montre les changements drastiques de climat auxquels il faut s'attendre en Europe.

Sur ce sujet
Une faute?

En 2050, le climat à Londres ressemblera à celui de Madrid aujourd'hui. Stockholm sera comme Budapest, et Paris comme Canberra, selon une analyse publiée mercredi qui se repose sur le scénario le plus optimiste de réchauffement.

Les changements seront encore plus radicaux pour les régions tropicales, où les grandes villes Kuala Lumpur, Jakarta et Singapour subiront de plus en plus d'événements météorologiques extrêmes, selon cette étude publiée par la revue scientifique PLOS ONE et menée par des chercheurs de l'EPF Zurich.

Ils ont étudié le climat de 520 grandes villes du monde, selon 19 variables dont la température et les précipitations. Pour ces estimations, les scientifiques ont utilisé des modèles volontairement optimistes, c'est-à-dire qui supposent que les émissions de dioxyde de carbone se stabiliseront d'ici le milieu du siècle, de façon à limiter la hausse de la température moyenne du globe à 1,4°C par rapport à la période pré-industrielle (le monde en est à environ 1°C).

Etés et hivers plus chauds en Europe

L'équipe a ensuite comparé les villes de Paris, Londres, Stockholm du futur aux villes actuelles, dans le but de rendre plus tangibles les changements à venir. Les villes de l'hémisphère nord ressembleront en 2050, en termes climatiques, à celles d'aujourd'hui qui se trouvent 1000 km au sud.

Celles qui se trouvent à l'équateur ne subiront pas de réchauffement majeur, mais en revanche, elles auront plus de sécheresses et de pluies. Les auteurs de l'étude concluent que 77% des villes de la planète verront leur climat changer de façon «frappante», tandis que le reste sera confronté à des conditions «nouvelles».

L'Europe aura des étés et des hivers plus chauds de 3,5°C et 4,7°C, respectivement, en moyenne. L'un des auteurs, Jean-François Bastin, est de nationalité belge. Il dit à l'AFP qu'il n'est pas certain qu'en 2060 son pays voie encore le mercure passer sous zéro, une condition nécessaire à l'activation des semences de blé. «L'objectif de l'article est de faire comprendre à tout le monde les conséquences du changement climatique», dit-il.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam Nob le 11.07.2019 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop

    Ce qui est drôle c'est que les milliardaires qui possèdent les entreprises qui polluent le plus ( car on sait que le citoyen moyen n y peut strictement rien au réchauffement) sont les mêmes qui possèdent les médias qui nous sortent un article par jour sur le réchauffement. C est bien vu de leur part de faire culpabiliser les citoyens pour derrière leur imposer toutes sortes de taxes contre la pollution qui ne changent absolument rien !

  • Paulpette le 11.07.2019 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si on y arrive !

    On sera peut-être tous morts en 2050 :)

  • jek hill le 11.07.2019 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive nous

    On est foutu !!!

Les derniers commentaires

  • Papy boom le 12.07.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Pyramide des âges à revoir

    Il y a de toute façon trop d'humains et une espérance de vie trop longue pour permettre à la planète terre de tous nous nourrir. Pourquoi s'obstiner à maintenir la croissance démographique et obliger les individus à s'entasser les uns sur les autres en se partageant des miettes? Ce n'est plus vivre mais tout au plus survivre!

  • Sébastien D. le 12.07.2019 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Certaines personnes ne comprennent pas:

    Les changements et dérèglements climatiques sont une réalité et les conséquences sont dramatiques sur la planète avec des évènements extrêmes inédits: 32° en Alaska, banquise recouverte d'eau au Groenland, tornades en Roumanie et en Grèce, orages de plus en plus violents et avec de la grosse grêle, orage intense et inondations à Washington et températures record un peu partout dans le monde. Ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face et nient, font de la manipulation et de la désinformation afin de servir que leurs propres intérêts et ne pensent pas aux générations futures... CQFD

    • LuLu le 12.07.2019 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      @Sébastien D. vous avez 1000 % raison, je pense comme vous. Mais il y aura toujours des niobets qui s'amusent à démentir les faits pourtant bien visibles.... les mêmes qui prétendent que la terre est plate et des pro Trump sans doute

    • Sébastien D. le 12.07.2019 17:22 Report dénoncer ce commentaire

      Je vous remercie @Lulu...

      Car cela fait plaisir de voir que dans ce bas monde certaines personnes ont encore les esprits lucides en voyant la réalité des changements. Par ailleurs, dans une émission spéciale à la TV, les spécialistes disent que les phénomènes extrêmes vont se multiplier à l'avenir et que personne ne sera à l'abri: Les orages seront de plus en plus intenses, les grêlons seront comme des balles de tennis, les éclairs seront plus gros avec des coups de foudre qui créeront des dégâts sur les bâtiments en béton, les températures douces en Hiver et les grosses tornades de type EF5 seront plus nombreuses...

    • LuLu le 12.07.2019 19:49 Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      @Sébastien D. Je pense que ceux qui le démentent s'amusent uniquement, car tout les écosystèmes sont touchés. J'ai encore vu un reportage ce soir sur les requins dans la Caroline du Nord. Il n'y en avait pas, mais comme les eaux se sont réchauffées, il y a eu des attaques de requins... du jamais vu. Les ours vont en ville, manque de phoques vu que la banquise fond... etc ... les faits sont là, sous nos yeux. En Afrique, les troupeaux meurent à cause de la sécheresse ... du jamais vu non plus. La malfaisance s'évertue à le démentir, c'est stupide, car les méfaits sont là ....

    • Jojobargeot le 15.07.2019 11:11 Report dénoncer ce commentaire

      Carbonum delirium

      A toute cette belle brochette de paranoïaques lobotomisés, je vous souhaite une belle et longue vie avec de beaux et nombreux enfants. Ne sortez surtout pas de chez vous et de devant votre poste de télévision anxiogène, vous risqueriez de constater que les choses vont bien mieux que ce quelques journaleux en manque de subventions étatiques vous martèlent quotidiennement avec succès visiblement dans vos pau'v petites têtes mal pleines. Restez dans votre délire, mais SVP, n'en faite pas subir les conséquences à ceux qui ont encore un peu d'Humanité et de jugeote.

  • Vive le 12.07.2019 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse

    Pourquoi il n'y a que l Union pétrolière Démocratique du centre qui nie des evudences. Peut être parce que ces gens sont intellectuellement dépassés. Il ne sont plus dans la force de l'âge et sont installées dans un confort que nous ne connaissons pas. Avec la hausse des températures c'est les personnes âgées qui vont trinquer donc eux . La retraite a 66 ans selon eux c'est bien mais Vont-ils y arriver ? Un petit whisky pour Yvan, un la côte pour Guy, du fendant pour Oscar, du champagne pour Celine et un verre de mazout pour Roesti. Santé les amis.

  • Za va Zier le 12.07.2019 06:20 Report dénoncer ce commentaire

    Bon courage les Zeunes

    la connerie urbaine, une personne de 70kg dans un char de 1 tonne, le ratio de connerie n'est pas pour la décroissance. Moi plus rien a foutre et pas faute d'avoir zué.

    • mais non mais non le 12.07.2019 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Za va Zier

      combien pèse un tram / wagon vide et combien pésont les gens qui transporte ? le ratio est le même consommation aussi

  • Stop le 12.07.2019 02:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gavage médiatique

    Le climat n'a jamais été stable et c'est comme ça depuis le début de la vie sur cette planète, mais pour certains il y a un bel intérêt financier derrière tout ça, à faire paniquer les gens pour qu'ensuite ils acceptent de nouvelles taxes. Et pour que ça rentre bien dans la tête des gens on les culpabilise tous les jours par les médias, ce sont des méthodes de manipulations inacceptables!

    • STOPPPP le 12.07.2019 08:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Stop

      moi a force de lire j'ai décidé que si on ne peut plus rien faire je ne fais plus rien ..

    • Andrée Marelli le 12.07.2019 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Stop

      STOP, c'est ça stop!

    • Sébastien D. le 13.07.2019 07:30 Report dénoncer ce commentaire

      @Stop + @Andrée Marelli...

      Mais c'est du n'importe quoi votre foutaise, car le climat n'a jamais été aussi INSTABLE de nos jours et il faut être vraiment de mauvaise foi et borné pour ne pas voir la réalité en face et nier l'évidence des catastrophes dues aux dérèglements et changements climatiques qui augmentent de manières alarmantes et qui sont de plus en plus puissantes. Votre gavage médiatique est inqualifiable, vos manipulations sont inacceptables et vous culpabilisez à vous remettre en cause. Les agences climatiques tirent la sonnette d'alarme, car c'est une vraie bombe à retardement qui s'amorce dans le futur...