Astronomie

15 janvier 2020 09:10; Act: 15.01.2020 09:24 Print

L'étoile Bételgeuse pâlit: «C'est l'ébullition!»

La luminosité de l'un des astres les plus brillants de la Voie lactée a chuté de manière drastique depuis mi-novembre.

storybild

L'étoile Bételgeuse faiblit. (Photo: AFP/P. Kervella)

Sur ce sujet
Une faute?

L'étoile géante Bételgeuse a vu sa luminosité chuter depuis quelques semaines. L’événement met les astronomes en effervescence, car il pourrait annoncer son explosion en supernova, phénomène rarissime dans notre galaxie.

Située dans la constellation d'Orion, cette «super géante rouge», presque mille fois plus grosse que le Soleil, brille intensément dans le ciel d'hiver, où elle est visible à l'oeil nu grâce à sa couleur orange.

L'étoile figurait parmi les dix les plus brillantes de la galaxie, mais depuis la mi-novembre, «sa luminosité a chuté de manière drastique, de l'ordre de 70%», explique à l'AFP Pierre Kervalla, de l'Observatoire de Paris - PSL.

Alertés par des observateurs amateurs, des astronomes ont déclenché en décembre une vaste campagne d'observation, mobilisant les plus grands télescopes de la planète, dont le Very Large Telescope au Chili.

«C'est l'ébullition! Nous avons monté un groupe de recherche à travers le monde pour utiliser tous les instruments capables d'imager la surface de Bételgeuse», témoigne Eric Lagadec, du laboratoire Lagrange de l'observatoire de la Côte d'Azur.

Des centaines d'astronomes amateurs sont mis à contribution, et «passent leurs nuits dans leurs jardins ou leurs sites d'observation favoris» afin d'apporter des mesures complémentaires, raconte ce chercheur CNRS.

Plusieurs hypothèses

Plusieurs hypothèses sont avancées: il pourrait s'agir d'une éjection de gaz formant de la poussière et cachant le rayonnement, ou alors de la mort de Bételgeuse.

Ce dernier scénario se solderait par une explosion en supernova. S'il semble peu probable dans un avenir proche, il fait rêver les astronomes: l'astre en fin de vie n'ayant plus de «carburant» (issu de la fusion nucléaire), son coeur s'effondrerait sur lui-même et formerait une étoile à neutrons, un objet très compact qui crée une onde de choc disloquant complètement l'étoile, le tout en quelques heures seulement.

Depuis la Terre, on observerait alors à l'oeil nu un point aussi brillant que la Lune dans la voûte céleste diurne et nocturne. A cela s'ajouterait un joli spectacle, «celui d'un écho de lumière se propageant autour, comme des ronds dans l'eau», précise Pierre Kervalla.

Au bout de plusieurs semaines, ce point disparaîtrait et formerait une nébuleuse, visible dans le ciel pendant des milliers d'années, à l'instar de celle du Crabe, résidu de la supernova survenue en 1054 qui fut rapportée par des astronomes chinois.

«Un spectacle inoubliable»

«Ce serait un spectacle inoubliable pour l'humanité entière. J'espère pouvoir voir une supernova de mon vivant», confie Eric Lagadec. Car ce phénomène n'arrive qu'une fois par siècle dans la Voie lactée, et la dernière formation de supernova observée remonte à 1604.

L'explosion de Bételgeuse est attendue puisque l'astre, âgé de «seulement» 10 millions d'années, est bel et bien en fin de vie. Mais il est difficile de prédire précisément quand elle mourra, car il n'existe aucun signe annonciateur.

«C'est un peu comme un séisme; la veille de l'explosion, l'étoile sera pareille», souligne Pierre Kervalla. Cela pourrait donc arriver dans les semaines qui viennent comme dans 100'000 ans.

Quoi qu'il en soit, cela serait sans danger pour notre planète, dont Bételgeuse est distante de 600 années-lumière. «Si on la voit exploser d'ici, cela signifiera que l'explosion a eu lieu physiquement il y a 600 ans», rappelle Pierre Kervalla.

Sur le plan scientifique, l’événement permettrait aux astronomes de suivre directement, et pour la première fois de l'histoire, les différentes phases de l'explosion, une précieuse jauge pour mesurer l'expansion de l'Univers. On comprendrait aussi ce qui va arriver à la future génération d'étoiles.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Bruce Vanner le 15.01.2020 09:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paradoxal

    C'est rageant d'attendre un événement qui s'est déjà passé :-)

  • Boby le 15.01.2020 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alerte climat

    Ca doit être dû au réchauffement climatique. Il faudrait ajouter une nouvelle taxe pour sauver betelgeuse.

  • lo le 15.01.2020 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Wow

    bon ben j'espère qu'elle explosera bientôt du coup!!!

Les derniers commentaires

  • moi le 16.01.2020 22:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    même eux s'y perdent...

    «Si on la voit exploser d'ici, cela signifiera que l'explosion a eu lieu physiquement il y a 600 ans» pour info: vitesse lumière = ~300 000 km/s 1 année lumière = ~ 9 461 milliards de km Bételgeuse est/était donc à ~5 676 600 milliards de km, la probabilité que son explosion impacte notre petite planète bleue est, au vu de l'échelle, inexistante malgré cette réalité et en supposant qu'une réaction en chaîne résultant de la destruction de cette seule étoile anéantisse notre galaxie, ce qui est impossible l'explosion de Bételgeuse qui aurait eu lieu il y a 600 ans, ne mettrait pas moins de 600 ans pour nous impacter, la-dite réaction en chaîne ne pouvant se propager à une vitesse supérieure à celle de la lumière par conséquent le fait qu'un événement se soit produit il 10, 100 ou 1000 ans ne change rien au fait que nous ne nous en rendrons compte que lorsqu'il arrivera jusqu'à nous

    • moi aussi le 17.01.2020 07:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @moi

      cqfd

    • et moi et moi et moi le 17.01.2020 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @moi

      je partage ton analyse cher confrère au vu des propos de ce brave scientifique concernant l'explosion de Bételgeuse, il me paraît en effet évident que pour lui si cela avait dû représenté un danger pour la Terre, nous nous en serions aperçu il y a 600 ans, et puisque nous sommes encore là, c'est la preuve que nous ne courions aucun risque petite confusion entre distance, temps et vitesse de propagation d'une explosion, presque compréhensible pour M. tout le monde, beaucoup moins pour un scientifique dont c'est le travail

    • kom tudi le 17.01.2020 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @moi

      merci pour la démonstration... la logique imparable de celle-ci m'amène une question, à force d'avoir la tête dans les étoiles, ces astronomes ont-ils encore les pieds sur terre ?

  • refugee of Ticino le 16.01.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    ça urge !

    Je cherche une voie lactée pour m'exiler à l'étranger. Je ne supporte plus les Vaudois et le canton de Vaud.

  • mauvais présage le 16.01.2020 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Americans are Living Longer?

    Première exécution de l'année aux USA? Les États-Unis ont exécuté mercredi leur premier condamné à mort de l'année au Texas. Welcome to the USA!

  • I. Niorant le 15.01.2020 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Euh ...

    Je ne suis pas un spécialiste de la question, mais dans le temps intersidéral qui est gigantesque, j'imagine qu'une étoile qui explose ça prend des milliers voire des millions d'années, et pas de novembre à janvier. Non? Si je me trompe, merci de me le faire savoir!

    • koala le 15.01.2020 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @I. Niorant

      non si devient instable et se transforme en nova ou naine blanche peu aller vite mais combien vite est relatif.. c'est le temps de déstabilisations qui est plus long

  • Encore et encore le 15.01.2020 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Fait ch*er

    Oh non... les manifestants pro-climat vont encore bloquer la moitié de la ville...