Espace

16 juillet 2014 13:19; Act: 16.07.2014 13:24 Print

La capsule Cygnus est arrivée à l'ISS

La capsule non habitée Cygnus lancée dimanche est arrivée mercredi à la Station spatiale internationale (ISS) pour ravitailler en nourriture et équipements les six astronautes à bord.

storybild

La capsule ravitaille e nourriture les astronautes. (Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

La capsule a été saisie par le bras télémanipulé de l'ISS à 10H36 GMT, manié par l'astronaute américain Steve Swanson, et l'arrimage complet devrait être terminé en deux heures, a annoncé la Nasa. Cygnus a été lancée dimanche par la société privée américaine Orbital Sciences Corporation à bord de la fusée Antares de son pas de tir de Wallups Island, en Virginie (est des Etats-Unis).

Selon le programme, les astronautes ne doivent ouvrir le sas que jeudi, mais peuvent le faire dès mercredi si le processus d'arrimage avance plus rapidement que prévu. La capsule non habitée transporte plus de 1600 kg d'approvisionnement pour les astronautes de l'ISS, y compris de la nourriture et du matériel pour l'équipage et pour mener des expériences scientifiques, ainsi qu'une pompe de rechange pour le module japonais.

Cette mission du nom de Orb-2 est le deuxième voyage spatial officiel pour la capsule Cygnus, qui a effectué sa première livraison en janvier 2014. Il s'agit aussi du huitième vol effectué par Orbital en contrat avec la Nasa. Orbital Sciences et SpaceX sont les deux sociétés privées américaines ayant remporté d'importants contrats avec la Nasa pour des missions multiples vers l'ISS, d'un montant de 1,9 milliard et de 1,6 milliard de dollars respectivement.

La Nasa n'est plus capable d'atteindre elle-même la station spatiale en raison de l'arrêt du programme de navette spatiale fin 2011, programma qui avait duré trente ans. Pour envoyer ses astronautes vers la Station, la Nasa est pour l'heure entièrement dépendante des Soyouz russes au coût de 70 millions de dollars le siège. Mais plusieurs sociétés privées, dont SpaceX, sont en compétition pour pouvoir les acheminer dans un avenir proche.

(afp)