Première image d'un trou noir

11 avril 2019 15:53; Act: 12.04.2019 15:05 Print

La science doit beaucoup à cette jeune chercheuse

L'Américaine Katie Bouman a mené les recherches autour de l'algorithme qui a permis de concevoir la «photo» du trou noir. Elle a vécu, en direct, le couronnement d'un travail titanesque.

Sur ce sujet
Une faute?

Devant son laptop ouvert, une jeune femme adresse un sourire ému au photographe. Les mains croisées devant la bouche, elle semble mesurer la portée de l'exploit qu'elle vient de réaliser. «Je suis en train d'observer, incrédule, la reconstitution en direct de la toute première image d'un trou noir», explique la jeune femme en légende de ce cliché posté sur Facebook. Elle, c'est Katie Bouman, ingénieure et chercheuse américaine de 29 ans.

Et si sa photo est devenue virale sur les réseaux sociaux, c'est pour sa dimension historique: sans le travail de cette talentueuse Américaine, la toute première image d'un trou noir n'aurait peut-être pas pu exister. Certes, cette réussite est l'aboutissement d'un travail acharné combinant astrophysique, mathématiques, ingénierie et informatique. Mais Katie a joué un rôle prépondérant dans cette folle épopée: elle a mené les recherches autour de l'algorithme qui a permis de concevoir la «photo» du M87, trou noir supermassif situé au centre d'une galaxie proche de la nôtre.

Créé en 2016, cet algorithme a permis de fusionner des milliers d'images prises par les huit radiotélescopes répartis sur toute la planète. Mises ensemble, toutes ces données – une masse gigantesque stockée sur des dizaines de disques durs – ont permis de constituer une image unique du trou noir. La plupart de ces informations ne permettant pas de créer une «photo» lisible, l'algorithme de Katie Bouman a servi à faire le tri de toutes ces données.



L'émotion de la jeune scientifique, après plusieurs années de suspense, a touché les internautes. «Nous avons tous regardé les images apparaître sur nos ordinateurs. L'anneau est apparu tout simplement. C’était incroyable», raconte l'Américaine au «Time». Quand elle a rejoint le Massachusetts Institute of Technology (MIT), l'une des meilleures universités du monde spécialisée dans les sciences et technologies, Katie ne connaissait rien aux trous noirs.

Mais sa passion «pour voir ou mesurer des choses qui sont invisibles» lui a permis d'accomplir de grandes choses, dans un monde très masculin. «Même si nous avons travaillé sur ce projet pendant des années, je ne pense pas qu'un seul d'entre nous s'attendait à obtenir cet anneau aussi facilement. On s'attendait à une forme floue», confie la scientifique.

(joc)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Green Fist le 11.04.2019 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Well done!

    J'espère qu'elle recevra la reconnaissance et la distinction qu'elle mérite! Bravo à cette brillante scientifique acharnée! ~ d'un scientifique fan de ses collègues courageuses

  • Géraldine le 11.04.2019 17:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les femmes en sont capables aussi

    Magnifique travail! J'espère qu'elle sera reconnue sur le long terme, comme les grands hommes qui ont fait l'histoire.

  • Morali Zateur le 11.04.2019 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable tous ces commentaires

    Pas un seul commentaire au moment où j'écris ceci! Mais si vous parlez des cheveux de Beyoncé, là vous en aurez 200! Notre monde est merveilleux...

Les derniers commentaires

  • Couch promotion le 11.04.2019 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Black hairy hole

    Bravo à cette femme et à tous les hommes qui l' ont guidée pour parvenir à ce magnifique succès, sans passer à l'horizontale.

  • Jean le 11.04.2019 20:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    prix nobel

    Un prix nobel pour une femme ca serait cool ! Elles sont trop négligées

  • Framboise le 11.04.2019 20:02 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Sur la photo elle donne l'impression d'être étonnée et pourtant selon ce que je comprends elle a réussi quelque chose d'extraordinaire et reste et j'espère restera humble! Voila un candidat pour un prix nobel avec son équipe.

  • Femmes enfin libérées le 11.04.2019 20:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Libération du QI

    Fantastique, de la part de cette femme. Personne n'y aurait jamais cru. Passer de la serpillière à cette trouvaille, encore bravo aux mlf!

  • Manu Cure le 11.04.2019 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dyson

    Bravo à cette femme. Cela prouve que même une femme sait parfois réfléchir à autre chose que ses faux ongles ou son aspirateur.

    • sonia le 13.04.2019 03:05 Report dénoncer ce commentaire

      manu cure et son dyson (soit dit en passant dyson

      Entendre et faire respirer mon aspirateur ne me dérange guère. Mes ongles, lorsqu ils sont soignés: j'aime ça aussi Réfléchir: bien sûr , cela aussi tous les jours et pas seulement pour moi, pour ma famille, ceux que j'aime, ceux qui font appel à moi pour un avis, une aide. Les femmes , tous comme les hommes ne sont des êtres humains , tout simplement. J'aime bien les hommes , même s'il y en a de très cons. Il y en a de très bien et beaucoup. Pareil pour les femmes.Ce n'est pas une question de sexe, c'est une question d'affinités d'un être à un autre. Nul besoin de dénigrer femmes ou hommes