Nouvelles combinaisons de la Nasa

15 octobre 2019 23:44; Act: 16.10.2019 09:04 Print

Marcher sur la Lune sans sautiller comme des lapins

Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins grâce à de nouvelles combinaisons présentées mardi par la Nasa.

Ces nouvelles combinaisons sont encore des prototypes qui n'ont pas été testés dans l'espace et dont la conception doit être finalisée.
Sur ce sujet
Une faute?

Moins de rigidité pour des mouvements plus fluides: les combinaisons que mettront les astronautes américains pour marcher sur la Lune dans plusieurs années dans le cadre du programme Artémis ont été présentées mardi par la Nasa.

Ce sont encore des prototypes qui n'ont pas été testés dans l'espace et dont la conception doit être finalisée. Le retour d'humains sur la Lune est officiellement prévu pour 2024 avec la mission Artémis 3, même si ce calendrier reste incertain en raison de retards et de problèmes de financement. Les combinaisons ne devraient pas être prêtes avant 2023.

Devant un immense drapeau américain au siège de l'agence spatiale américaine à Washington, des ingénieurs ont enfilé les combinaisons devant la presse.

Les précédentes combinaisons pour marcher sur la Lune dataient des missions Apollo (1969-1972). Ce sont de véritables mini-vaisseaux spatiaux fournissant de l'oxygène à l'astronaute, recyclant l'air, régulant la température interne et protégeant des radiations.

Plus libres de leurs mouvements

Les ingénieurs de la Nasa travaillent depuis des années à une version améliorée, en particulier pour l'élimination du dioxyde de carbone. Il y aura en fait deux combinaisons: l'une pour marcher sur la Lune, blanche avec des bandes bleues et rouges, baptisée «xEMU» (acronyme anglais d'Unité mobile d'exploration extravéhiculaire). Et l'autre pour le trajet entre la Terre et la Lune, plus légère et de couleur orange, baptisée «Orion Crew Survival Suit», soit la combinaison de survie pour l'équipage de la capsule Orion.

La combinaison xEMU sera plus flexible, ont démontré les ingénieurs de la Nasa. «Souvenez-vous, durant les années Apollo, Neil Armstrong et Buzz Aldrin sautillaient comme des lapins sur le sol lunaire. Désormais, nous pourrons marcher sur le sol lunaire», a expliqué Jim Bridenstine, l'administrateur de la Nasa.

Et comme l'ingénieure Kristine Davis l'a montré, les astronautes auront les bras beaucoup plus libres de leurs mouvements; ils pourront atteindre au-dessus de leur tête, ce qui n'était pas possible avec les combinaisons d'Apollo. Et ils pourront se baisser facilement pour ramasser des pierres lunaires, sans risquer de perdre l'équilibre et de tomber. Autre grande innovation, la nouvelle combinaison est conçue pour convenir à toutes les tailles, et pour les hommes comme les femmes.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mesdames Et Messeieurs le 16.10.2019 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est parti pour le complot !

    Allez, c'est parti ! Tout les conspirationnistes de YouTube's sont de sortie ! « J'ai vu sur YouTube... les ombres... le sable... pourquoi ils y retournent pas alors ? » selon ces gens, y'a jamais eu personne sur la lune, tout en studio, tout faux, faux direct. Et les russes n'y ont vu que du feux en 50 ans ?! Et vous en 5 min vous avez tout découvert ! Woaw ! C'est pour vous le prix Nobel ! Et le miroir sur la lune? C'est Harry Potter ? Et une fusée de 3000 tonne, avec une ingénierie totalement folle du Pipo ? Connaissez vous 1% de cette fusée déjà. Non. Allez vous instruire et revenez !

  • Rame & Stein le 16.10.2019 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    We all live in America

    Le plus dur n'est pas d'aller sur la Lune, mais bien d'en revenir. En tout cas l'engin lunaire de la première expédition était bien plus résistant et efficace que les nouvelles technologies actuelles. Un alunissage sans dégât et un décollage sans problème pour repartir vers la Terre. Quelle fantastique histoire que les premiers pas sur la Lune par des américains ! Eux qui avait raté le premier être vivant en orbite, puis le premier humain en orbite, puis le premier humain qui sort d'un vaisseau spatial, heureusement la mission lunaire a été une réussite afin qu'ils puissent être great again

  • science le 16.10.2019 19:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci

    l'homme descend du singe. Le contraire reste à prouver.

Les derniers commentaires

  • Jean Cave le 16.10.2019 21:44 Report dénoncer ce commentaire

    Yen a marre

    Mais quesque l'on va de nouveau fiche sur la lune ???

    • Yoan Graf le 16.10.2019 23:28 Report dénoncer ce commentaire

      C'est une très bonne chose !

      De quoi avez-vous marre ? C'est de l'exploration scientifique..

    • Ouèsava le 18.10.2019 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Cave

      Résumons : Un jour, notre planète sera inhabitable, pas forcément de notre faute d'ailleurs. Donc si nous voulons que l'intelligence, ce qui nous distingue un peu du babouin moyen, survive, il faut que nous nous créions une solution de replis. L'Espace semble pertinent. Mais puits gravifique. Donc, partir de la Lune pour l'explorer semble assez logique. Tout ça peut fort bien ne pas aboutir, et l'Univers sera privé de Nous, le pauvre. Mais comme nous sommes câblés pour survivre, nous ferons tout ce qui est possible pour nous propager. Donc, Lune. D'abord.

  • Brace Forimpact le 16.10.2019 19:51 Report dénoncer ce commentaire

    Observateur de complots

    Le rapport de l'association des ingénieurs et architectes pour la vérité sur le 11 septembre, établi en collaboration avec l'Université de Fairbanks Alaska, démontre que c'est l'ENTIER de la structure portante du building 7 qui a cédée de manière PARFAITEMENT silmutanée... Seule une démolition contrôlée peut expliquer ce fait! En visionnant son effondrement on voit bien que ce n'est pas un incendie qui a pu causer cet effondrement soudain! Si un état est capable de faire tomber 3 tours, de quoi est-il aussi capable? Pour les tours, c'est sûr. Pour la lune, j'attends encore un peu...

  • science le 16.10.2019 19:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci

    l'homme descend du singe. Le contraire reste à prouver.

    • Steve le 16.10.2019 22:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @science

      preuve par 4 propos de mr Darwin lui-même, "ma théorie est impossible à prouver"

  • Jean Doute le 16.10.2019 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas nous prendre pour des lapins de 6 semaine

    Un nouveau costume de scène quand il reprendra au gouvernement américain de nous faire croire qu'ils sont sur la lune

  • Biglow module le 16.10.2019 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Je vise Ganymède! (Jupitaire III)

    Pourquoi toujours avoir droit à des salutations militaires, alors que la NASA n'est pas militaire? Propagande USA! De toute manière, elle seront pas utilisées avant bien 10ans. Le retour sur la lune, c'est robotique avant tout! Base permanente? D'ici 50ans! Et encore!

    • yop le 16.10.2019 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Biglow module

      Peut-être parce qu'une grosse partie de astronautes viennent de l'Air Force?