EPFL

03 mars 2016 11:38; Act: 03.03.2016 12:37 Print

Nouveaux modèles informatiques de neurones

Grâce à la plate-forme technologique du Blue Brain Project, les chercheurs sont parvenus à reproduire la physiologie et l'activité électrique des neurones.

storybild

Un neurone virtuel créé par le Blue Brain Project. (Photo: EPFL)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Allen Institute for Brain Science américain a créé de nouveaux modèles informatiques de neurones. Particulièrement réalistes, ils ont été conçus grâce aux outils et à l'expertise des chercheurs du Blue Brain Project, basé à l'EPFL.

Les deux institutions ont intensifié leur collaboration, a indiqué jeudi l'Ecole polytechnique de Lausanne (EPFL) dans un communiqué. En tout, 40 modèles de cellules nerveuses du cortex visuel de la souris ont été créés.

Grâce à la plate-forme technologique du Blue Brain Project, les chercheurs sont parvenus à reproduire avec un niveau de détail extrêmement élevé la physiologie et l'activité électrique des neurones.

Le Blue Brain Project est le centre chargé des activités de simulation au sein du méga-programme européen Human Brain Project. Son équipe a récemment publié dans la revue Cell une démonstration de l'efficacité de ses outils de modélisation: leur haut degré d'exactitude, leur capacité prédictive et les découvertes faites, notamment la mise au jour d'un rôle inattendu du calcium dans le cerveau.

Dans le même temps, les chercheurs ont mis ces outils à disposition des chercheurs du monde entier, sur une plate-forme internet.

Modélisation très réaliste

«Cette collaboration avec le Allen Brain Institute préfigure ce que nous tentons de mettre en place», explique Eilif Muller, en charge des simulations au sein du Blue Brain Project, cité dans le communiqué. «Notre objectif est de fournir à la communauté scientifique un outil informatique à même de nous permettre de mieux comprendre le fonctionnement des neurones et des réseaux de neurones».

Les neurones virtuels du Allen Brain Institute reproduisent de manière très précise l'activité biophysique de leurs homologues réels. Tout particulièrement, c'est l'activité des dendrites - la partie réceptrice du neurone - qui a fait l'objet d'une modélisation particulièrement réaliste.

Les chercheurs du Blue Brain Project sont en discussion avec plusieurs équipes scientifiques désireuses d'utiliser leurs outils de simulation, se réjouit Sean Hill, neuroscientifique affilié à l'EPFL. «C'est un moment-charnière du projet: nous travaillons pour un projet suisse, intégré au cur d'un énorme projet européen, et nous nous adressons maintenant à la communauté scientifique du monde entier».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dago le 03.03.2016 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    conscience artificielle.

    C'est bien mais ça fait peur. La conscience artificielle va arriver bientôt dans quelques dizaines d'années. Et je pense que personne ne peut prévoir ses conséquences sur nos principes éthiques et morales, et de ce que ça va impliquer sur nos croyances.

  • Martine Violon le 04.03.2016 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fierté

    Bravo l'EPFL! Vous faites notre fierté!

  • Philippe deF le 03.03.2016 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sciences cognitives mod. Informatiques

    Info ou intox? Les neurones et les échanges électrochimiques d'un seul neurone à travers les nombreux axones dont il dispose pour communiquer sont déjà tellement complexes que je suis septique par rapport a cette annonce. Des amis travaillants dans les sciences cognitives et aussi impliqués dans le HBP partagent mon point de vue. Des rapports sont disponibles ?

Les derniers commentaires

  • Cawasaki58 le 05.03.2016 02:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    Encore bravo aux scientifiques de l'epfl et leurs collaborateurs, ainsi qu'à tous ceux ayant participé... Bonne continuation

  • Designer le 05.03.2016 00:44 Report dénoncer ce commentaire

    Passionnant

    Passionnant, mais.. le sponsor principal c'est l'armée ? Sans vouloir être trop cynique sur les buts...

  • Martine Violon le 04.03.2016 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fierté

    Bravo l'EPFL! Vous faites notre fierté!

  • Oskar le 04.03.2016 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    UDC

    Encore ces universitaires qui font leurs malins avec leurs théories à la con. Juste une bande de parasite!

  • R.Efflechisson le 04.03.2016 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Neuneu

    A quand les greffes de neurones pour nos dirigeants qui en ont un besoin urgent